Art, nature, sciences

Culture et voyages

Société

Maisons, villages, régions

Docs: parents, concours

Documents sonores

Lettres, littérature, écriture


Culture philosophique


Mon cadre de vie

 
Santé

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://www.mireille33.fr/data/fr-articles.xml

Il faut créer notre avenir

Faut-il décider d'être heureux ? Faut-il des dispositions ?
N'attends jamais d'avoir de la chance. Il faut créer l'occasion, voilà le secret. Les chances sont celles pour lesquelles on a travaillé.


Cette idée d'une éducation unique, la même pour tous crée une société médiocre où chacun perd son individualité. Tôt ou tard, il faut trouver qui l'on est.

L'idée parfois d'un nouveau départ ? Il ne faut pas trainer sa vie derrière soi dans tous les cas ! Ce n'est pas comme une valise à traîner ! Plutôt que d'en arriver là... pourquoi ne pas tenter un " nouveau commencement " !

Le déterminisme, le libre arbitre... Dans quelle mesure maîtrisons-nous notre avenir, notre destin ? Ou bien s'agit-il seulement d'apprendre à accepter. Non c'est à nous d'essayer de forger notre destinée.

Des amants, de l'alcool et c'est la chute assurée... A l'hôpital vous faites supporter votre humeur, vos souffrances au personnel, aux malades... et votre réputation est faite ! Vos soins seront bâclés et offerts sans aménité. Pour ces gens-là, c'est le geste, le travail, le chemin qu'ils doivent prendre qui guérit et non le but car la véritable destination d'un projet, c'est l'estime de soi, la connaissance de soi, la confiance en soi. Au début, bien sûr si quelqu'un ne leur prend pas la main, s'ils n'ont pas été bien aidés par la famille, ils vont s'enfoncer. mais les foyers d'accueil, , les repas offerts, les programmes d'aide... ne servent à rien si personne ne croit en leur capacité.

Jouer à la vie est assez vain : cours de photos, de cuisine, sport... Non, il faut vivre pour de vrai ! Trouver ce qui passionne, ce qui paraît essentiel.

Les couples heureux ? De l'apparence trop souvent

Des moments de détente, sorties entre amis. Courts moments coupés par le rire et utile pour recharger la volonté

Un homme d'action, une femme d'action créent leurs propres occasions. Ils n'attendent pas qu'elles se présentent.
La vie est une bagarre perpétuelle.
Personne ne connaît personne. En tout cas pas très bien.... On a tous des talents et au lieu de détruire autour de soi, pourquoi ne pas mettre ces talents en commun pour construire l'avenir. Chacun voit l'avenir différemment car chacun le voit justement à travers des compétences différentes. Pourquoi se déchirer ? Nous n'avons pas le même regard, nous n'avons pas le même point de vue mais si chacun privilégie ses points forts et respecte ceux des autres ?
Les humains sans qu'ils ne s'en rendent compte aiment bien détruire : détruire par la guerre, par la colère lors de manifestations ... Ils sont particulièrement doués pour cela.

Elle s'était aperçue que tous les livres du monde parlaient d'elle, parlaient de chacun d'entre nous et elle lisait pour mieux se comprendre et pour mieux comprendre les autres.
Pourtant, dans la vie, il y a surtout l'avenir de tous à construire.

- Il y a des pays où on brûle tous les livres !
- Je suis sûre que beaucoup de jeunes d'aujourd'hui voudraient y aller dans ces pays !!!
- Si tu te débarrasses de tous les livres, tu te débarrasses de la mémoire collective, de la culture, de la variété dans la pensée, de toutes remises en question des convictions. L'être humain étant irrécupérable, parce que trop avide, jaloux, il faut inventer un autre monde plein de progrès humains et d'espoir et se reposer les bonnes questions. La liberté à tout prix, n'est-elle pas une prison égoïste ? La politique, le rendement, l'égalité, les croyances ne  sont-ils en fait que des entraves ?

L'école est-elle toujours aussi utile ? On peut parfois se poser la question car certains réussissent sans elle, d'autres y passent de longues années pour peu de résultats. Cela n'encourage pas et ce n'est pas étonnant que des jeunes ne comprennent plus son rôle et deviennent par conséquent des mauvais élèves.
L'avancement scientifique doit-il lutter contre le travail au quotidien ? Comment résoudre les contradictions ? Jamais les géants de l'industrie ne laisseront un scientifique  couper la branche sur laquelle ils font fortune. Et les gars qui bossent sous leurs ordres ne vont pas accepter d'être mis à l'écart. Tout automatiser, tout améliorer, c'est tuer les emplois....

Demandez-vous pourquoi il y a de moins en moins de marchandises durables ou quasiment inusables, si ce n'est pour l'argent, le rendement ? L'inusable ruinerait le fabriquant, le commerçant, tous les intermédiaires ?

La matière seule ne ment pas, ne dissimule pas. L'artisan désintéressé préfère la fréquentation du bois et de la pierre à celle des humains.  La matière résiste aux outils des mauvais ouvriers, mais se plie au bon vouloir de l'homme entreprenant ou de génie.

La mise en place des entreprises écologiques essaient de bousculer la passivité des amoureux du rendement.

La vision que nous avons des autres évolue tellement vite aussi.

La vision que les autres donnent de nous est à corriger également. Il faut se méfier des opinions si communes transmises et déformées. Tant que l'imagination des gens leur permettra de former de faux jugements et de se décider sur de légers indices nous serons toujours à la merci du hasard si nous ne réagissons pas.
La vision des femmes par les hommes est différente aussi. Autrefois la plupart avaient des idées assez simples tirées de l'observation des femmes de la famille ou des prostituées parfois fréquentées. Les femmes libres et insolentes d'aujourd'hui bouleversent tout ! Elle ne cadre en rien avec le respect imposé vis à vis d'une femme dite sérieuse et on arrive à confondre, délurées, femmes faciles et femmes libres !

La commune chaque soir se trouva envahie par une foule disparate de gens de la capitale, d'autres régions du pays ou de l'étranger. Mais une femme se faisait remarquer; elle avait la faculté, caractéristique des êtres d'exception, de ne pas rester passive devant les événements les plus dramatiques et de façonner aussitôt une réaction positive. Pour elle Il y avait toujours une façon, un moyen... de réaliser ce qu'on avait la volonté de faire... Pour cela il faut de la force vitale, de la certitude.

Puisque maintenant, pour écrire, il n'y a plus ni plume à essuyer, ni cahier à fermer. Puisque chaque écrivain reste derrière son ordinateur et pas seulement l'écrivain, d'ailleurs, pratiquement tous les corps de métier, même les policiers ! Elle s'arma de courage.
Elle relut attentivement, appuya sur la touche envoi et regarda le message qui s'affichait. Elle éprouva une intense satisfaction. Elle faisait des progrès. Elle voulut consulter des rubriques nouvelles, celles-ci jaillirent par centaines. Ce serait long, mais elle y arriverait...

Est-ce à dire que la vie peut s'écouler de façon paradisiaque ? Dans un couple, chacun a son caractère, chacun doit intervenir gentiment devant les excès. Heurts, querelles, réconciliations, c'est tout le pain quotidien de l'existence d'un couple plein de vie, si uni soit-il.
Tout sentiment de sécurité est dangereux. . Nul n'est à l'abri. On se réveille soudain avec l'évidence qu'il est impossible de se soustraire à la vie réelle.

Aux jeunes aujourd'hui, on leur vend le même rêve imbécile qu'à nous. " Travaillez dur. Ayez de bonnes notes ". On dirait que les 17 premières années de votre vie ne sont pas la vie mais une préparation à la vie !
Sont-ils heureux après avoir sacrifié leur adolescence ?
Après un drame familial, peut-être partiraient-ils comme certains escalader une montagne vers le Tibet ou qu'ils ne porteraient plus que du noir comme au siècle dernier.

Elle avait ouvert un compte sur facebook il y avait bien un certain temps maintenant, elle avait accepté et sollicité des soi-disant amis car elle ne trouvait personne de sa connaissance et cela s'était arrêté là. Des gens sans doute intelligents et dignes de respect lui envoyaient constamment des pages qu'elle jugeait stupides, lui balançaient sans cesse des messages, l'invitaient à bavarder, à jouer ou à laisser des commentaires sur leur mur. Cela la dépassait.  Elle se méfiait de facebook même pour les petits enfants. Les rumeurs, les insinuations peuvent y circuler et laisser ensuite une tache indélébile. Le blog leur donne une crédibilité. Il fallait prendre une autre orientation. C'est alors qu'elle avait créé son site.

Pourtant qu'a-t-elle créé finalement. Dans le salon, chaque centimètre carré transpire la personnalité imposante de son mari. Presque de lui seul. Et tout restera ainsi jusqu'à la succession. Une vie à accumuler des souvenirs, des objets du passé.
Le soleil quand il se glisse par la fenêtre ouverte trouve toujours des poussières à faire danser.


Je constate avec plaisir que ta vie est toujours aussi active, débordante même parfois, mais dans la joie toujours je le sens; tu es entourée de ta famille, tes enfants, tes petits enfants, dis-toi que tu as de la chance; ou plutôt, non, tu l'as mérité, car tu as construit tout cet environnement familial si plein de vie, c'est ton œuvre; alors, sois heureuse, profite bien de tous ces bons moments.
Je me demande parfois si c'est mon œuvre. N'y a-t-il pas en nous plusieurs personnalités ? Il y a toujours  plus de ressources en soi qu'on ne l'imagine. Par exemple, les soldats qu'on mène à la dure dans les commandos d'élite reçoivent l'ordre de parcourir de longues distances à la course avec un énorme poids sur le dos. Ils courent, courent et quand ils arrivent ils se croient au bord de l'épuisement. Alors, on leur ordonne de faire demi-tour et de refaire le trajet en sens inverse. Les profondeurs ignorées de chacun recèlent des capacités de résistance dont on n'a pas idée Par contre chacun doit découvrir son point de rupture.  Il arrive de penser " ce n'est pas à moi que cela arrive " ou même certains moments où on ne pense rien du tout et pourtant on agit comme si on se dédoublait. Et pendant qu'on hésite, qu'on se pose des questions : " ai-je bien fermé... ? " l'autre personne en nous prend le relai. Elle est plus rapide, moins soucieuse.

Les mises en garde des parents, bien souvent ne servent à rien.

Il y a des gens qui jouent pour gagner. D'autres exécutent de brillantes manoeuvres mais ne prennent pas de risuqes, ils ne sont pas agressifs. Ils pensent qu'ils pourraient gagner, mais ne s'en donnent pas les moyens.


Date de création : 10/11/2012 . 13:55
Dernière modification : 22/03/2015 . 07:45
Page lue 2659 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Phrase du mois

C'est une habitude chez certains en France de critiquer le pouvoir en place, dès qu'il est en place. Stupidement reprochant même parfois ce qui était dans le propre programme de ces gens.

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Stats/Articles les + lus

Préférences
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
2rw2T
Recopier le code :

    visiteurs
    visiteurs en ligne

Pied de page

Mots clés que vous pouvez retrouver en les copiant dans " recherche " :
a) ADN, Afrique du Sud, âge d'un arbre, agriculture des pays visités, Alpha Blondy, anecdotes de voyage, arbres, architecture, art,  astres,  anglais et concours,
b) bambous, Bouchon muqueux, Brassens,  Brésil,
c)
cathares, chansons historiques, Charlie Chaplin, Chili, civilisations, civilisations perdues ou anciennes, couches lavables, couleur du pelage des chatons, coups de cœur en voyages, croyances et croyance anciennes, Cuba, culture, culture humaine, culture scientifique,
curiosités de la nature,  conte de Noël,  critique de livres,
d) Dalida, dessins au fusain, dessins enfants,   définitions
e) Ecriture, emmaillotement , Espagne, Eric Chardin,  eucalyptus,
f) femme dans le monde,
films récompensés, force de coriolis,
g) géographie, Grèce, grossesse,  guerres et révolutions,  grammaire
h) histoire, Hitchcock, huppe faciée,
i)  Ile de Pâques, impressionnisme, 
 isolants minces,  Iran,
j) Jacques Brel, Jean Ferrat, Jordanie/Petra,
k )

l) langues et pensée, Laos,  lire un livre,
m) Madère, mélodies inoubliables,
meubles et styles, Monet, mystérieux @,  monoxyde de carbone, nœuds,
n) Néandertal,  numériser des diapositives,  nouvelles romancées,
o) outils mathématiques, Ouzbékistan,
œuvres oubliées,
p)
Palais de Téhéran, Pascal et Montaigne, Persépolis/ Ispahan, philosophie, physique élémentaire, poésie/poèmes, polyarthrite rhizomélique, portraits au fusain,  professeur des écoles,
q)
r) René Descartes, romans/écrire des romans, réflexions littéraires,
s)   sciences naturelles, séquoias,, singes,, symbolique des couleurs,  synthèse,

t)  tectonique des plaques, tubes musicaux, taches sur vêtements,,  toits d'ardoise,
u)

v ) vie de village, vérité, Verlaine, vie dans les pays visités, Vocabulaire des châteaux forts, voyages,
w )
x )

Y )  Yves Duteil,