Art, nature, sciences

Culture et voyages

Société

Maisons, villages, régions

Docs: parents, concours

Documents sonores

Lettres, littérature, écriture


Culture philosophique


Mon cadre de vie

 
Santé

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://www.mireille33.fr/data/fr-articles.xml

Politique et sujets qui fâchent

Après avoir lu le monde de ce jour... ( 15 Janvier 2019 )

1 ) Avant même que le grand débat national engagé par le président de la République ait commencé et à peine connue la lettre qu’il a adressée aux Français pour en fixer le cadre, des voix nombreuses ont récusé cette démarche sans précédent. Qu’elles soient celles de « gilets jaunes » ou de représentants des partis d’opposition, elles concluent dès à présent, le plus souvent de façon péremptoire, que cette consultation sera du « bla-bla », du « baratin », de « l’enfumage », un « expédient » ou un artifice de « communication ».

Ma modeste réponse, d'une modeste française, parmi les personnes qui font moins de bruit mais qui se posent des questions...
Beaucoup de français, manipulés par les partis d'opposition, aiment contester. Parfois même dès qu'un président est en place. Parfois même en l'accusant sur des points soutenus par eux avant les élections.

2 ) Cette réaction était prévisible. Pour les quelques dizaines de milliers de « gilets jaunes » qui ont réussi à déstabiliser et à tétaniser le quinquennat d’Emmanuel Macron comme aucun mouvement social depuis un demi-siècle...

Ma modeste réponse !
Oui, quelques dizaines de milliers sur une population de 67 millions ha

3 ) il s’agit : contraindre le chef de l’Etat à se soumettre ou à se démettre, comme ils le réclament à cor et à cri depuis deux mois.

Ma modeste réponse !
Ils parlent de dictature. Mais eux contraignent. Ils obligent les gens à s'arrêter, à klaxonner, demandent des signatures...

4 ) Pour les oppositions, l’occasion est trop tentante de prendre leur revanche en affaiblissant plus encore un président déjà dans les cordes – sans trop se soucier du fait que les « gilets jaunes » ne leur accordent pas plus de crédit qu’au pouvoir exécutif.

Ma modeste réponse !
Je comprends la pauvreté des travailleurs qui n'ont eu ni chance, ni famille pour les aider. Je ne comprends pas les égoïstes qui travaillent peu pour bénéficier d'aides ensuite. Pendant 3 ans j'ai fait 160 km par jour pour aller au travail. J'avais 3 anfants et aucune aide.
Mais les gens deviennent ingérables, grossiers, violents, égoïstes. Par ces réactions ils détruisent un pays qui tenait encore la route. Ils tuent les derniers petits commerces. Réclament plus d'argent à ceux qui étaient déjà écrasés d'impôts. Pas les très riches. Eux sont protégés depuis longtemps mais les travailleurs moyens, modestes.

Ce qu'il faudrait ? Peut-être une éducation à la base, plus réaliste, plus humaine, plus sociale, plus orientée vers l'économie d'un pays. Peut-être occuper les gens dans un service social et un service écologique : faire nettoyer les places envahies de mégots, les bois encombrés de déchets...
Regardons autour de nous : les médecins ne veulent plus aller dans les campagnes. Mais les campagnes ne sont pas sales, sans confort, sans loisirs ! Bien des anciens agriculteurs à la retraite ne sont pas remplacés ( ceux qui restent ont d'immenses tracteurs, arrosent au glyphosate... ) et le village est devenu une cité dortoir pour bougeois où les touristes ne se plaignent plus que de quelques coqs, aboiements de chiens ou même cigales !!!.
Les chasseurs poursuivent le gibier avec gros quatre quatre ( gilet jaune sur le pare-brise bien sûr ), téléphones et chiens munis de GPS. Il n'avertissent même pas les promeneurs le dimanche.
Les gens ne sortent plus figés derrière leurs écrans où tout est permis.
La petite fête de village est remplacée par rassemblements mi musicaux mi délire où les jeunes hurlent en se déhanchant.
Les bus gratuits dans les petites villes sont vides. Et bien d'autres choses encore...
C'est avec ce modèle de vie que les gilets jaunes prétendent diriger un pays ?

Hier à Souillac ( 19 Janvier 2019 ) : quelques gilets jaunes :
Manu arrête tes macronneries tu ne vas pas réussir à nous endormir avec ton grand débat », signé des « gilets jaunes aveyronnais en colère ».
On y a parlé du permis à 17 ans, des ours, de la vitesse à 80, des petites retraites, du manque de médecins, des écoles rurales délaissées....

Réponses mesurées du président

« Je ne suis pas sourd »

Un pays, on le redresse tous ensemble (…), on ne change pas la vie d’un pays comme ça en quelques mois »

Nécessité donc « de recréer un consensus », tout en soulignant que ce « n’est jamais l’unanimité ». « Avoir un projet au niveau de la nation, ce n’est pas faire droit à toutes les demandes »

L’ISF, ce n’est pas un sujet entre riches et pauvres, c’est un sujet sur : est-ce qu’on veut aider nos entreprises ou pas ? » « Mais, s’il y a des mesures plus efficaces, il faut améliorer les choses », a-t-il concédé. Il a aussi rappelé qu’il voulait créer un revenu universel d’activité, un « revenu de subsistance » géré via un guichet unique des aides sociale, mais avec « des droits et des DEVOIRS ».

l’immigration faisait « partie du débat » mais que c’était « une erreur de l’aborder par l’intermédiaire du terrorisme

(4 Février 2019 ) : après avoir reçu une pétition à signer

Excuse-moi, mais je ne signe pas cet ensemble d'opinions même si certaines demandes sont parfois justifiées. Je suis désolée. Chacun a eu sa vie, ses problèmes... J'espère que tu m'excuseras. J'aurais pu ne rien dire. mais à force je vois " jaune " !!!

"Il faut réduire les charges sur tous les salaires et donner la différence aux salariés. Ainsi le SMIC aussi sera rehaussé ; ceci marquera une vraie différence entre les gens dépendants et ceux qui travaillent. »

Mon opinion : C'est beau . Mais alors qui paiera

Je fais partie des gens qui vont payer le prix fort de ces exactions et de ces révendications.
Je suis enseignante comme toi. Nous avons juste gagné un peu plus par la volonté de nous battre. A l'âge de 22 ans, j'ai quitté un père souffrant des conséquences de la guerre et qui chassait tous mes amis, une famille aigrie qui a payé mes études mais où l'affection n'existait pas. J'ai traversé seule l'Espagne jusqu'au Maroc avec l'argent de ma tire-lire ( 10000 francs économisés depuis des années ). C'est là-bas que j'ai commencé à gagner ma vie, à poursuivre mes économies. Je n'ai jamais été chez un coiffeur. J'ai attendu que mes vêtements soient en ruine pour les changer. Et chaque fois que nous avons eu un peu d'argent avec Robert, nous avons investi. Nos appartements, nous les avons entièrement rénovés nous-mêmes. Arrivée en France, pendant 3 ans j'ai fait 160 km par jour pour aller travailler. j'avais 3 enfants et aucune aide... Et maintenant, j'ai trois filles malades, 8 petits enfants qui ont besoin de moi.

De plus, tout ce qui est revendiqué ici me paraît être de la démagogie peu réalisable.
Nous avons tous nos idées. Les miennes en ce moment évoluent.
Mon opinion :« Sauvons l'avenir de nos enfants » Titre des plus attirants mais qui ne va pas à côté des «  gilets jeunes » aux revendications personnelles et multiples donc peu tournées vers les enfants et un Nicolas Hulot déserteur de l'Etat. Ce même Nicolas Hulot qui survole la nature à bord d'un avion ou d'un hélico, surfe et fait surfer au-dessus des réserves ornithologiques, tue des oiseaux au moment des atterrissages et des décolages et possède un 4X4 ravageur de nature et pollueur au possible.


Quand une entreprise délocalise, elle fabrique à moindre coût et peut donc vendre moins cher. Gain jusqu'à 300 euros par mois, par ménage ! Surtout parce qu'un produit fabriqué en France génère trois fois plus d'emplois que son équivalent importé.


Qui est prêt à dépenser 300 euros de plus ?


« Notre dette publique est de 2 400 milliards. Imaginez : cela représente 2 400 paquebots (palaces flottants de 6 000 personnes) alignés sur 1 200 km ! »

Mon opinion : Face au désarroi des commerçants touchés de plein fouet par les mobilisations des «gilets jaunes» et les scènes de violence ce week-end, le ministre de l'Économie confirme que l'impact sur l'économie française est «sévère et continu». Bruno Le Maire constate «des baisses de chiffre d'affaires de l'ordre de 15% à 25% en fonction des secteurs».

« Optimisation fiscale. L’argent reste dans les paradis fiscaux. »

Mon opinion : L'Europe cherche des solutions. Ce n'est pas en un jour que tout sera réglé. De plus...
A première vue, la suppression de l'ISF ne représente pas un manque à gagner majeur. Cet impôt ne rapportait qu'une somme limitée, de l'ordre de 5 milliards d'euros annuels. D'un point de vue purement comptable, le remplacement de l'ISF par l'IFI représente une perte chiffrée à 3,2 milliards d'euros par la Cour des comptes. De plus, les détracteurs de l'impôt dénonçaient son effet néfaste sur l'investissement et la consommation.


« Nous devons changer notre façon de penser et mettre notre intelligence au service de l’humain, de la nature et protéger la faune et la flore. »

Mon opinion : Oui mais comment ? Avec quels moyens ? Quelle persuasion ?
Le départ de la manifestation «  gilets jaunes «  n'a-t-il pas » n'a-t-il pas été l'augmentation des carburants ? Le but peut-être brusque et maladroit ??? N'était-il pas écologique ?


« Il faut aussi cesser l’obsolescence programmée vecteur de CO2 et de millions de tonnes de déchets, inutilement. Il faut cesser le gaspillage alimentaire : pratiquement 50% des aliments sont jetés, ce qui représente en France 10 millions de tonnes par an, et entre 15 et 20 milliards d’euros. »

Mon opinion : Là, je suis d'accord...

« Nous devons produire une alimentation équilibrée, saine, sans pesticides ni engrais chimiques.

Il est indispensable de rémunérer correctement nos agriculteurs. »

Mon opinion : Ils ont des subventions de l'europe, ce qui leur permet d'avoir du matériel onéreux, personnel et non plus tartagé comme autrefois. Ils tuent l'herbe sous les noyers pour ramasser plus vite avec leurs machines les noix au sol devenu impeccable. Ils arrosent au glyphosate et utilisent des produits variés qui cachent les véritables muisibles. Ils ont des 4X4 ( avec gilets jaunes sur le pare-brise ) pour aller à la chasse et sont munis de portables, pour signaler le gibier, de Gps pour les chiens regroupés en meutes

« Une alimentation saine est le meilleur médicament pour notre santé.

Beaucoup de maladies pourraient être évitées grâce à une alimentation équilibrée. On peut voir des vidéo-conférences données par le Professeur JOYEUX, cancérologue, sur le net. »

Mon opinion : Il ne faut pas tout mélanger ! Prévenir un cancer par l'alimentation peut-être ( mais il reste l'environnement ) ... mais guérir un cancer par l'alimentation c'est faux et le dire c'est selon moi, dangereux. Il manque certainement le contexte de ce qu'a dit ce professeur

« Récupérer le méthane des déchets organiques permet de fabriquer de l’électricité et ainsi faire rouler des voitures et des bus sans polluer. Cela peut être fait dans tous les villages et va créer énormément d’emplois. »

Mon opinion : Voir tous les articles fiables sur le méthane et la pollution des rivières souterraines surtout sur les sols troués comme du gruyère, par exemple les Causses.

« Il faut réduire les charges sur tous les salaires et donner la différence aux salariés. Ainsi le SMIC aussi sera rehaussé ; ceci marquera une vraie différence entre les gens dépendants et ceux qui travaillent. »

Mon opinion : C'est beau . Mais alors qui paiera pour

    assurance maladie, maternité, décès, invalidité ;

    assurance vieillesse (retraite du régime général).

    CSG (Contribution Sociale Généralisée) dont une part (à hauteur de 2,4 %) est déductible du revenu imposable ;

    CRDS (Contribution au Remboursement de la Dette Sociale) non déductible du revenu imposable.


« Notre président, EMMANUEL MACRON, a lancé la boutique officielle « ELYSEE », le MADE IN FRANCE. Ceci est une excellente initiative ! »

Mon opinion : Ok, peut-être en aura-til d'autres !!! Il n'a pas fait ses 5 ans. Il a eu une petite majorité soit. Mais les gilets jaunes aussi !!!


 

Antonio Machado : " Caminante, no hay camino, el camino se hace al andar. " ....

...Il est ici question d'une recherche, d'une enquête et d'une quête.



 

Les électeurs sont perturbés. Ils n’ont plus confiance en personne. En ce moment il y a trop de problèmes à résoudre et il ne s’agit plus d’agiter les petites luttes qui ont autrefois triomphé. Les mots : crise, social, écologie, chômage, délocalisation, impôts… prennent le dessus. Le communisme a échoué mais le capitalisme aussi.
Pour lire la suite, cliquez sur " Mon journal "


Date de création : 04/01/2008 . 17:19
Dernière modification : 04/03/2015 . 20:57
Page lue 3969 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Phrase du mois
Un homme est la somme de ses actes, de ce qu'il a fait, de ce qu'il peut faire.
( André Malraux )

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Stats/Articles les + lus

Préférences
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
5ECH
Recopier le code :

    visiteurs
    visiteurs en ligne

Pied de page

Mots clés que vous pouvez retrouver en les copiant dans " recherche " :
a) ADN, Afrique du Sud, âge d'un arbre, agriculture des pays visités, Alpha Blondy, anecdotes de voyage, arbres, architecture, art,  astres,  anglais et concours,
b) bambous, Bouchon muqueux, Brassens,  Brésil,
c)
cathares, chansons historiques, Charlie Chaplin, Chili, civilisations, civilisations perdues ou anciennes, couches lavables, couleur du pelage des chatons, coups de cœur en voyages, croyances et croyance anciennes, Cuba, culture, culture humaine, culture scientifique,
curiosités de la nature,  conte de Noël,  critique de livres,
d) Dalida, dessins au fusain, dessins enfants,   définitions
e) Ecriture, emmaillotement , Espagne, Eric Chardin,  eucalyptus,
f) femme dans le monde,
films récompensés, force de coriolis,
g) géographie, Grèce, grossesse,  guerres et révolutions,  grammaire
h) histoire, Hitchcock, huppe faciée,
i)  Ile de Pâques, impressionnisme, 
 isolants minces,  Iran,
j) Jacques Brel, Jean Ferrat, Jordanie/Petra,
k )

l) langues et pensée, Laos,  lire un livre,
m) Madère, mélodies inoubliables,
meubles et styles, Monet, mystérieux @,  monoxyde de carbone, nœuds,
n) Néandertal,  numériser des diapositives,  nouvelles romancées,
o) outils mathématiques, Ouzbékistan,
œuvres oubliées,
p)
Palais de Téhéran, Pascal et Montaigne, Persépolis/ Ispahan, philosophie, physique élémentaire, poésie/poèmes, polyarthrite rhizomélique, portraits au fusain,  professeur des écoles,
q)
r) René Descartes, romans/écrire des romans, réflexions littéraires,
s)   sciences naturelles, séquoias,, singes,, symbolique des couleurs,  synthèse,

t)  tectonique des plaques, tubes musicaux, taches sur vêtements,,  toits d'ardoise,
u)

v ) vie de village, vérité, Verlaine, vie dans les pays visités, Vocabulaire des châteaux forts, voyages,
w )
x )

Y )  Yves Duteil,