Art, nature, sciences

Culture et voyages

Société

Maisons, villages, régions

Docs: parents, concours

Documents sonores

Lettres, littérature, écriture


Culture philosophique


Mon cadre de vie

 
Santé

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://www.mireille33.fr/data/fr-articles.xml


Les merveilles du monde ( officielles )

- La grande muraille de Chine et le mausolée du Taj Mahal en Inde ont été proclamés nouvelles Merveilles du Monde moderne à Lisbonne d'après les votes de près de 100 millions de personnes ayant participé à ce concours.

A ces deux sites s'ajoutent également :
la cité troglodyte de Pétra en Jordanie, le Colisée de Rome, la statue du Christ rédempteur à Rio de Janeiro, les ruines incas du Machu Picchu au Pérou et l'ancienne cité maya du Chichen-Itza au Mexique.
 

Les pyramides de Gizeh, la seule Merveille antique à avoir traversé les âges, ont été déclarées par les organisateurs " hors concours " car déjà " merveilles du monde d'honneur ".

Les internautes ont pu choisir leurs sites préférés parmi 21 monuments sélectionnés, dont la liste des sites vainqueurs a été dévoilée au stade de la Luz à Lisbonne au cours d'une soirée de gala rappelant les cérémonies d'ouverture des jeux olympiques.

Sur ces sept merveilles nouvellement désignées, nous  les avons toutes visitées :

muraillech.jpg muraillechine.jpg

La grande muraille de Chine

La grande muraille de Chine remonte au 3 e siècle avant JC. Ce rempart long de plus de 3 000 km servait à protéger la Chine des invasions.

Nous en avons escaladé une grande partie et en haut il y avait une boutique ambulante vendant des souvenirs. Nous avions acheté un Tshirt sur lequel était écrit : " We've have done it, nous l'avons fait " !!!

tajjour.jpg

Le mausolée du Taj Mahal

petra.jpg

La cité troglodyte de Pétra en Jordanie... Qui m'a particulièrement émerveillée

coliseerom.jpg   colyseeitalie.jpg

coliseero.jpg     coliseerome.jpg

Le Colysée de Rome

machpichu.jpg machuinca.jpg

Les ruines Incas du Machu Pichu au Pérou. J'ai eu un certain plaisir à me promener dans ces ruines étranges qui soulèvent l'admiration...

chichenitzamexique.jpg

L'ancienne cité maya de Chichen-Itza

pyramidesmerv.jpg

Ainsi que les pyramides de Gizeh, la " merveille du monde d'honneur ". Par contre là, j'ai été déçue. Elles sont moins impressionnantes dans la réalité, et le site est mal protégé puisque la ville les côtoie de plus en plus....Leur beauté est dans leur résistance au temps et leur symbolique.

http://60gp.ovh.net/~yakaasso/yaka/themes/th_gizeh.php

La beauté contribue lorsqu’elle est perçue, à révéler nos sensations les plus profondes, des parcelles de notre personnalité. La beauté des paysages, les horizons immenses me laissent admirative et prêtent à la rêverie, à la philosophie, à la sagesse.

Autres merveilles du monde, réputées

Le tapis persan

Le tapis persan est un élément essentiel et des plus distingués de la culture persane, son tissage est devenu un art. On le fait remonter à l'Âge du bronze.
Le luxe auquel est associé le tapis persan fournit un contraste saisissant avec ses débuts modestes parmi les tribus nomades de Perse. Le tapis était alors l'article nécessaire contre les hivers rudes. Depuis, il est devenu un mode d'expression artistique par la liberté qu'autorise notamment le choix des couleurs vives et des motifs employés. Les secrets de fabrication sont passés de génération en génération. Les artisans utilisaient les insectes, les plantes, les racines, les écorces et d'autres matières comme source d’inspiration.
À partir du XVIe siècle, la fabrication des tapis s'est développée jusqu'à devenir un art à part entière.

Les thèmes de la miniature persane sont pour la plupart liés à la mythologie persane et à la poésie. Les artistes occidentaux ont découvert la miniature persane au début du XXe siècle. Les miniatures persanes utilisent  la géométrie et une palette de couleurs vives. L'aspect particulier de la miniature persane réside dans le fait qu'elle absorbe les complexités.
Il est difficile de tracer les origines de l'art de la miniature persane, qui a atteint son sommet pendant les XIIe et XVIe siècles. Les dirigeants mongols de l'Iran ont répandu le culte de la peinture chinoise et l'ont amené avec eux, comme un certain nombre d'artisans chinois. Le papier lui-même est arrivé en Perse depuis la Chine en 753. L'influence chinoise est donc très forte sur cet art.


 
La calligraphie Persane
 
 
livreminiatures.jpg
 
 Les styles calligraphiques arabes sont développés dès les premiers temps de l'islam, avec la diffusion des livres. On divise généralement les calligraphies arabes en deux groupes facilement distinguables : Les écritures coufiques ( ou kufiques ), se caractérisent par leur caractère anguleux. Les écritures cursives sont beaucoup plus arrondies.
Toutefois, cette distinction sur un plan historique est très contestable : les deux systèmes coexistent avec de nombreuses variantes chacun.
La calligraphie persane " moderne " elle, commence au Xe siècle elle est accompagnée d'une classification en six branches des différents styles.
Malgré le développement de six nouveaux styles, le coufique était toujours en vigueur jusqu’au XIe siècle.
La calligraphie a été le fruit de recherches et d’efforts de la part de certains iraniens, mais étant donné que cet art fut à l’origine développé pour honorer les versets du Coran qu’il fallait transcrire, la calligraphie est également considérée comme un art islamique.
La calligraphie est  très développée dans les arts d'Islam, dans la littérature et la poésie, voire dans la lettre et prend même parfois une valeur symbolique.

Tous ces styles se sont perfectionnés au fil du temps grâce aux grands maîtres de la calligraphie. Deux périodes de la calligraphie sont plus fécondes dont l’époque Safavide, avec de nos jours, une renaissance indiscutable de cet art après plus d’un siècle de stagnation.

C’est aujourd’hui au tour des étudiants, formés à l’école des maîtres  de présenter leurs œuvres. C'est donc grâce à l’enseignement  que les grands calligraphes contemporains purent former une nouvelle génération de jeunes artistes aux méthodes originales, ouverts à l’exploration de nouvelles voies, dans tous les domaines des arts plastiques et dans cet art vieux comme le monde.

L’art de la calligraphie est un art difficile, nécessitant un travail et de longs exercices laborieux. Si les instruments nécessaires à l’exercice de cet art sont simples et limités, le purisme et l’ascétisme qui le caractérisent, en font un art  que seuls les passionnés peuvent apprécier à sa juste valeur.
Aujourd’hui, cet art a su varier ses orientations et, sortant des conventions formelles où il paraissait s’être cantonné pendant un siècle, il est entré dans la modernité en acquérant une place de choix parmi les arts plastiques tout en gardant sa valeur morale. Quoi qu’il en soit, les évolutions dans ce domaine ont mené à la naissance d’une forme particulière de calligraphie, la peinture-calligraphie. Cette forme n’est d’ailleurs pas authentiquement nouvelle, car elle existait autrefois en Iran sous le nom de l’écriture ornée de fleurs. Le dessin de la représentation graphique du nom de Dieu sous forme d’un oiseau est l’une des formes les plus courantes de ce genre de calligraphie.

Ces évolutions et l’expérimentation de nouvelles voies permettent la diffusion de plus en plus importante des œuvres calligraphiques à l’étranger. Le succès de la calligraphie persane est si important aujourd’hui, que beaucoup de calligraphes arabes et turcs  l’apprennent; il est en pleine expansion notamment dans les pays arabes.

La calligraphie est en Iran un art national dont on peut remarquer la présence dans la plupart des autres arts : architecture, miniature, émaillage, gravure, ciselure et même tissage. C’est surtout par la voie de ces divers arts que la calligraphie est devenue courante de manière à être utilisée en toute occasion et par toutes les classes sociales.

Enfin, le refus de la répétition et la création continuelle de nouveaux motifs peut jouer un rôle essentiel dans le dynamisme et la continuité de ce bel art. Si on accepte que l’art soit créé pour les gens, on doit également accepter que chaque époque et chaque génération ait ses propres besoins et sa façon de regarder et que le regard de l’homme d’aujourd’hui envers les vérités qui l’entourent soit différent du regard de l’homme d’autrefois. D’autre part, l’artiste d’aujourd’hui a une mission : celle de présenter un art qui satisfait et enrichit le regard de ses contemporains. Donc, tout en respectant les maîtres et les prédécesseurs et en protégeant leur art, l’artiste calligraphe doit acquérir un nouveau savoir lui permettant d’offrir un regard artistique différent à la société actuelle.



Le cinéma

Avec un budget avoisinant les 45 millions de dollars " La Cité interdite " est le film le plus cher du cinéma chinois
L'intrigue de La Cité interdite se déroule pendant la dynastie des Hou Tang.
S'étalant de l'an 923 à 936, cette période montre que l'histoire chinoise a été marquée par la corruption du gouvernement et la guerre.

Tableaux et objets d'artistes et d'artisans du monde
aperçus au cours des voyages


 

Objets d'art par pays

Afrique du Sud



Louis-Michel Thibault ( 28 septembre 1750 - 15 novembre 1815 ) était un architecte et un ingénieur français, émigré en Afrique du Sud.
De 1786 à 1790, Thibault dessine tous les nouveaux bâtiments publics de la colonie d'abord seul puis à partir de cette date en association avec le sculpteur Anton Anreith et l'architecte Hermann Schutte.
En 1795, Thibault est ingénieur militaire en chef de la colonie du Cap. Durant les dernières années de sa vie, il est affecté à la surveillance de la construction des demeures situées sur la route entre Le Cap et Simonstown.
 Quelques réalisations architecturales :

- Le Drostdy de Graaff-Reinet,
( 1804-1805 ou 07 ) Manoir de Groot Constantia rénové par Louis-Michel Thibault
- Le perron surmonté d'une marquise du château du Cap
- Le Loge maçonnique de Bonne Espérance ( 1801-03 ),
- La Maison des douanes ( 1814 ), Le Cap
- La Maison des esclaves convertie en cour suprême ( 1814-1815 ) puis en musée de l'histoire culturelle, Le Cap
- La Facade du manoir Tokai, Constantia (1795)

- Koopmans-De Wet House, Cape Town
- Groot Constantia ( rénovation de la façade en 1791 )

Dans les arts Sothos, l''utilisation de la corne est fréquente pour réaliser des objets.
La pointe de Corne blonde ( cornes de vaches d'Afrique du Sud ) est un matériau exceptionnel.
Travaillés en pleine masse, les objets en Corne sont tous uniques et très différents les uns des autres. On peut faire des manches de couteaux, des pipes...


aumuseesudafricain.jpg

Peintures Bushmen :

Leurs ancêtres ( le peuple san )  d'il y a 25 000 ans ont peint sur les parois des grottes des peintures rupestres illustrant la collecte du miel sauvage, des scènes de chasse qui sont de la même époque que les peintures rupestres préhistoriques d'Europe. On y voit aussi des hommes armés de massues et d'arcs, des
prédateurs ( léopards )... Jusqu'à la fin du XIXe siècle, ils ont continué à peindre ainsi. Certaines zones sont jonchées de pierres gravées où l'on retrouve toute la faune de la région.  2 700 peintures rupestres très anciennes décrivent la vie des Bushmen et des animaux qui les entourent. Les plus anciennes peintures datent de 2000 ans à 5000 ans.

Les perles jouent un rôle considérable dans l’ornementation vestimentaire zoulou. Elles servent à confectionner les « minijupes » portées par les jeunes filles qui dansent devant le roi lors de la cérémonie des roseaux. Ils utilisent aussi dans leurs parures des coquilles d'œufs, des œufs d'autruches décorés qui proviennent d'une ferme d'Afrique du Sud...
 

Le travail des perles

La forme d’expression la plus traditionnelle et la plus répandue chez tous les peuples noirs sud-africains, en particulier chez les Ndebeles, concerne le travail des perles. Encore pratiquée dans les campagnes et dans certains bidons villes, c’est tout de même une tradition relativement récente puisque les premières perles de verre furent introduites en Afrique par les marchands arabes. Les Anglais commencèrent à en faire commerce dans la province du Cap en 1780. Colliers, bracelets, boucles d’oreilles, broches et ornements divers ne sont pas seulement des bijoux décoratifs, ils ont parfois une signification bien précise.

On peut trouver aussi des statuettes, des œufs en stéatite ( pierre à savon et pierre des artisans par excellence ), en serpentine. La serpentine n'est pas une espèce minérale mais une famille de minéraux du groupe des silicates. Leur coloration olive ainsi que leur aspect souple et écailleux est très utile. Le terme générique de serpentine couvre toutefois une large palette de minéraux.
Les œufs d'Autruche décorés proviennent d'une ferme d'Afrique du Sud.

Les carreaux d'Afrique du Sud  servent à répandre la civilisation.

Le cénotaphe qu'un rayon de soleil éclaire à midi le 16 décembre. Les Afrikaners ont érigé entre 1937 et 1949 un monstre de granit sur le modèle des murailles du Grand Zimbabwe. Sur les quatre faces du cube, se trouve une frise de 54 chariots. Avec ses 92 m de long sur 2,3 m de hauteur, ce bas-relief serait la plus grande frise de marbre du monde. Toute l'histoire du grand Trek défile, avec, bien sûr, l'épisode célèbre de la Blood River ( rivière de sang ) , une bataille qui vit 530 Bœrs l'emporter sur plus de 12 000 Zoulous. On peut monter jusqu'au balcon, d'où l'on aura une vue panoramique sur Pretoria. Dans la crypte, il faudra se pencher sur un cénotaphe en granit contenant symboliquement les restes des héros du grand Trek et portant l'inscription : « Ons vir jou, Suid-Afrika » ( Nous tous pour toi, Afrique du Sud ). Chaque année, le 16 décembre à midi - jour de la bataille de la Blood River -, les lettres sur la pierre s'éclairent d'un rayon de soleil. Au sein de la crypte, une torche désignée comme le symbole de la « lumière de la civilisation » brûle depuis 1938.

Mossel Bay Maison des artistesar.jpg


Mossel Bay Maison des artistesart.jpg

A Mossel Bay, la  Maison des artistes

Cap Agulhasart.jpg

Au cap Agulhas

Albanie

L'Albanie vénitienne est le nom donné aux anciennes possessions vénitiennes en Albanie. Elles ont été influencées par l'art vénitien.

Argentine



Le musée national des beaux-arts d'Argentine  ( MNBA )  est situé à Buenos Aires. Le patrimoine du musée atteignait en 2005 : 12 713 œuvres ( qui comprennent entre autres : des peintures, des sculptures, des tapisseries... ).

Sont aussi également importants en Argentine, les éléments de vannerie
de fibres végétales, surtout dans le  Nord-Ouest, une des régions de l'Argentine les plus riches en artisanat : tapis en tissus rustiques, sculptures en bois de cactus à la Quebrada de Humahuaca, céramique noire à Cafayate...On trouve aussi des céramiques dans le nord tropical.

Les Wichi, aborigènes du Chaco Salteño dans le nord Ouest de l'Argentine s'inspirent de la nature pour créer. Exemple : le blanc de leur oeuvres provient des os de vache...


 

Brésil

Parc desruinesart.jpg

Au parc des ruines de Rio de Janeiro


Attraction touristique de la ville, un escalier a la particularité d'être orné, sur toute sa longueur, de plus de 2 000 carreaux de faïence venant de 120 pays différents. Il a été réalisé à l'occasion de la coupe du monde de football de 1994. L'escalier est une œuvre de l'artiste d'origine chilienne Jorge Selarón ( 1947-2013 ), résident du quartier et arrivé au Brésil en 1983. Il a décoré plusieurs lieux publics de Santa Teresa et de Lapa.

L'escalier Selarón, également connu sous le nom d'escalier du couvent de Santa Teresa, est situé entre les quartiers Santa Teresa et Lapa de la ville de Rio de Janeiro.
L'escalier Selarón fait 125 mètres de longueur et comporte 215 marches.

Escadaria Selaronart.jpg

Escadaria Selaron : l'escalier couvert de céramiques

cathedraleart.jpg

L'intérieur de la cathédrale de Rio

cathedraleart2.jpg

Devant la cathédrale

Convento de Santo Antonioart.jpg

Intérieur du couvent de Saint Antoine ( Santo Antonio )

Canada

0552 parc Stanley totems.JPG
Mot à mot poteau de la maison oiseau de tonnerre
Gravés :
Oiseau de tonnerre et
Grizzly tenant un humain
Postes sculptés utilisés traditionnellement par les premières nations, maisons de cèdre pour pouvoir supporter les gigantesques toits, les poutres. ce pôle est une réplique de celle sculptée par  Kwakwaka wakw artiste Charlie James en 1900. Tony Hunt fit cette réplique en 1987 pour remplacer l'ancienne qui se trouve maintenant au Musée de Vancouver.

Chine

Il y a à Pékin un quartier des calligraphes et des antiquaires.

 Il est possible de demander une initiation à la calligraphie chinoise. A la fois écriture et peinture, pratique spirituelle et exercice de santé la calligraphie tient depuis la plus haute antiquité, une  place privilégiée au sein de la civilisation chinoise.

tmple du Cielarts.jpg

temple duCielart.jpg

templedu Cielart.jpg

Le temple du ciel à Pékin

0078 Huitres perlièresart.jpg

Huitres perlières

En 2013, 95 % des perles du marché sont produites en eau douce en Chine. Les perles d'eau douce ou perles de nacre.

Les  perles  faites  de  la  nacre de mollusques  à coquilles sont des perles semi-précieuses.

Le traitement le plus courant consiste à plonger la perle dans une solution contenant un sel d’argent comme le nitrate d’argent. La perle de culture absorbe le précipité d’argent qui est ensuite noirci par exposition à la lumière ou à un gaz, le sulfite d’azote. La couleur ainsi obtenue devient permanente et ne se délave pas.
 

palais détéart.jpg

Palais d_étéart.jpg

Palaisdétéart.jpg

Au palais d"été


Visite d'une fabrique de cloisonnés, art ancestral de la région de Pékin. Vers Shanghaï, visite d'une fabrique de soie.
 

EMAILLAGE DS FOUR 800 °


Le cloisonné est une technique de fabrication de vase, bijoux et d’autres nombreux objets et accessoires de décoration en émail.
C’est une des techniques artisanales les plus raffinées de la culture chinoise, qui remonte à la dynastie des Yuan ( 1271-1369 ), mais principalement celle des Ming ( 1368-1644 ), où les œuvres étaient collectionnées et offertes aux familles royales.
Tout est fait à la main, pièce par pièce. Chaque résultat est unique.
Cette fabrication est très élaborée et suit de nombreuses étapes précises.

La troisième étape est tout simplement le remplissage de ce qui a été fait sur l’objet : l’émaillage.
C’est de la poudre minérale de différentes couleurs qui va tout simplement colorer le dessin.
On va chauffer le résultat à presque 1 000°C.

Après le chauffage, le produit est placé dans un four jusqu’à ce que l’émail se rétracte avec la chaleur.

 La cinquième étape soit l'ultime étape sera le polissage avec une pierre meulière et du charbon de bois

Cuba

Les artistes trouvent leur inspiration dans les émotions de la vie de tous les jours.

Mariano Rodriguez ( 1912-1990 ) : Guajiros; Abela : milicias campesinas;  et Cabrera Moreno ( 1923-1984 ) : Guajiros. Ils représentent des paysans, leurs chapeaux... Tout est dans le jeu des ombres et ds lumières..

Espagne

Les peintures et les gravures de Goya  : la série des désastres de la guerre... Comment des choses aussi horribles peuvent -elles être en même temps aussi belles?

Éthiopie


addisabebamusarchpeintures.jpg


Des panneaux peints, d'une grande finesse, évoquent la vie du Christ et des saints


addisabebamusarchpaint.jpg

De saints cavaliers éthiopiens, aux yeux démesurément ouverts.


addisabebamusarchtableau.jpg

Au Musée Archéologique d'Addis Abeba

 


La peinture éthiopienne est fortement marquée par le christianisme orthodoxe éthiopien.

À partir du XIVe et XVe, la peinture évolue, les couleurs se raffinent.
Au début du XVIIe, les couleurs naturelles utilisées sont le vert, le jaune, le rouge, le gris, le marron et le bleu. Ces nouvelles tendances se manifesteront également dans les manuscrits, tels que ceux de la collection des Miracles de la Vierge.
Après 1730, l'art pictural perd progressivement son élégance et son aspect raffiné et tend vers une polychromie plus criarde. Les monastères du lac Tana ont des peintures aux couleurs vives.

Notre guide a cité la saponaire. La saponaire n’est pas en principe une plante tinctoriale mais sa particularité est sa couleur. Elle présente souvent une fleur blanche.

On peut en trouver des roses. Elle est constituée d'un rhizome de couleur orangée.

Cloche en pierre de douille d'obus vue au Musée. La partie supérieur d'un obus se nomme la cloche.
Une enfilade de trois petites pièces servent d'atelier à Asmeraw dans une ruelle cabossée de Mekele, à quelque 600 kilomètres au nord d'Addis Abeba et environ 120 kilomètres de la frontière érythréenne. Dans son atelier aux murs défraîchis au fond d'une ruelle poussiéreuse du nord de l'Ethiopie, Azmeraw Zeleke recycle des douilles d'obus qui ont servi pendant la guerre contre l'Érythrée, pour les transformer en machines à café " made in Ethiopia ".
D'autres en font des cantines en cuivre de 18 cm.

France

Le Corbusier ou cité radieuse appelée par les marseillais la maison du fada.

Le bâtiment a été construit par le ministère de la Reconstruction  et de l'Urbanisme entre 1947 et 1952, après la seconde guerre mondiale. Il a dès 1964 mis sur la liste des immeubles à protéger. En 1966, et en 1995 il a été classé Monument historique pour certaines parties.
Certains couloirs sont des rues. A l'image d'un paquebot, l'image présente un jardin d'hiver, des services et commerces de proximité. Le toit-terrasse est un espace de loisirs avec un bassin pour les enfants, de sports et de culture. On y trouve même une école et sa cour de récréation.
Cet espace rêvé par Le Corbusier, peu à peu tombé en désuétude renaît grâce à des initiatives. Le designer Ora ïto a reconverti le toit-terrasse en  centre d'art contemporain. Tout en s'attachant à redonner son caractère originel à l'œuvre du grand architecte, le Mamo ( Marseille Modulator ),  ouvre ses portes sur l'exposition du plasticien Xavier Veilhan.

Le Palais Longchamp musée des Beaux Arts est construit sur les plans de l'architecte Espérandieu. Il a été inauguré en 1869 pour célébrer l'arrivée de la Durance à Marseille. Les salles abritent l'un des ensembles les plus importants de Pierre Puget. On peut y admirer des pièces originales ou des copies moulées de ses œuvres dispersées. Ses peintures sont illustrées par deux toiles religieuses de 1652 et 1653, les baptêmes de Clovis et de Constantin. Son génie de sculpteur est révélé par de somptueux marbres comme la peste de Milan. Enfin le faune est la pièce la plus emblématique, inspirée par l'art de Michel Ange et la sculpture antique.

Quatre siècles de l'histoire de l'art du 16 e au 19 e s'offrent au visiteur. les plus grands maîtres italiens et français : Greuze, Rubens ( chasse au sanglier ), Pierre Puget, Courbet, Corot, Millet, Puvis de Chavannes...

Inde

3_0017artisanat.jpg

3_0018miniature.jpg

Miniature

3_0019artisancommerçant.jpg

3_0020statue.jpg

Iran

Natanzpotier.jpg

Natanz potier

bazarminiaturiste.jpg

artiran.jpg

miniaturiste.jpg

miniature.jpg

 
Miniaturistes du bazar en Iran

 

vieenminiature.jpg

miniaturelivre.jpg

miniaturescavaliers.jpg

Miniatures au Musée de Téhéran

Israël

israel bethleem 3art.jpg

A Bethléem

Italie

Francesco Jerace
1853-1937  Peintre et sculpteur italien.
Frère du sculpteur Vincenzo et de Gaetano le peintre, oncle du sculpteur Fortunato longo.

Il fait ses études avec l'aide de son grand-père maternel, Francesco Morani et en 1870, il s'inscrit à l'institut des arts de Naples. Son œuvre oscille entre classicisme et naturalisme napolitain  Auteur de nombreuses sculptures en Italie dont une dans le " Duoma " de Reggio di Calabre.

artital.jpg

A Reggio di Calabre

PisePR.jpg

Pise : des chef-d'œuvre de l'architecture médiévale

Japon

dsbambouseraie.jpg

Les jardins japonnais

 Ne pas manquer l'Araignée de Louise Bourgeois, superbe de jour comme de nuit. Vous ferez alors connaissance avec « Maman », cette araignée monumentale aux lignes élancées; mais rassurez vous, il s'agit d'une sculpture de bronze réalisée le 25 Avril  2005, par la Franco-américaine Louise Bourgeois (1911-2010).
Les visiteurs de Roppongi Hills ont adopté la belle aranéide et ont pris l'habitude de se donner rendez-vous sous son impressionnante envergure. Située au centre de la Place Roku Roku et au pied de la tour Mori, elle symbolise l'esprit du lieu : un espace comparable à une toile, où tout est connecté dans un esprit épuré.

Le Mori Art Museum expose des artistes contemporains de renommée mondiale tels le plasticien chinois Ai Weiwei ou le designer nippon YUSHIOKA Tokujin.


 

Laos


Le paysage culturel de Champassak, y compris l'ensemble du temple de Vat Phu, représente une zone de paysage planifiée remontant à plus de mille ans et remarquablement bien conservée. Afin d'exprimer la conception hindoue des rapports entre la nature et l'homme, il a été façonné selon un axe compris entre le sommet de la montagne et les rives du fleuve dans un entrelacs géométrique de temples, de sanctuaires et d'ouvrages hydrauliques s'étendant sur quelque 10 km. Le site comprend aussi deux villes anciennes, construites sur les rives du Mékong et la montagne de Phou Kao, l'ensemble représentant un processus d'aménagement s'étendant sur plus de mille ans, du Ve au XVe siècle, associé surtout à l'empire Khmer.

 De plus, d’autres ruines khmères, proches de Vat Phu, sont accessibles : les temples de Nang Sida et Tao Tao, le temple de Tomo ( Huei Tomo ou Oubmong ) de l’autre côté du Mékong.

Sur la crête, un peu au nord du complexe, un monolithe naturel haut de 15 m évoque la forme d'un linga, symbole du dieu hindou Shiva.

Les organes de la génération furent adorés comme des dieux, l'organe masculin fut représenté par la pierre debout, le bâton pointu et le phallus, l'organe féminin par les  pierres. Le lingam est le symbole de la création adorée chez les Indiens sous la forme des parties sexuelles de l'homme et
de la femme en état de copulation.
Le lingam est le symbole de la création adorée chez les Indiens et au Laos, ainsi que le prouve l'appareil phallique des cérémonies.... La représentation du sexe féminin parait avoir été moins répandue, peut-être à cause de l'infériorité dans laquelle la femme a été généralement tenue

 

Madagascar

artisanmadapierre.jpg

Les sculpteurs de pierre à Madagascar.

Mexique


L'art et la littérature du Mexique. C'est un pays doté d'une vieille culture.

Les Indiens Wixaritari, plus connus sous le nom de Huichol, vivent dans le sud-ouest du Mexique. Ils sont connus pour leurs exceptionnels talents d'artistes. Leurs rites apparaissent d'une beauté saisissante et raffinée dans leurs tableaux.

 

Namibie



dessinsparois.jpg

Dessins sur parois rocheuses



dessins.jpg

La dame blanche, connue sous ce nom mais qui représente en réalité un homme, un guerrier.



twyfelgravur.jpg

Gravures de Twyfelfontain


 Twyfelfontein offre l'une des plus remarquables concentrations d'art rupestre qui soient en Afrique. Des milliers de peintures et de gravures primitives illustrent les préoccupations des chasseurs de l'âge de pierre

Nicaragua

San Juan de Oriente : Ils vivent de donner forme à la boue... Ils utilisent de la boue dure qu'ils mélangent à l'eau. Le processus se fait en de nombreuses étapes, au moins 15 du point de départ à la finition. Sable, boue et eau sont malaxés comme de la pâte à modeler. Des ouvriers dansent dessus pendant 4 heures. Il faut 4 heures pour faire sécher le tout. Une roue parfois simplement de bicyclette, ( le tour) tournée au moyen du pied lisse, polit la pièce. Il faut ensuite graver, sculpter, perforer, couper, faire ressortir les coloris naturels de la boue, faire cuire au four à 825 ° C, le plus souvent avec une technique à basse température... Puis il faut faire briller de la façon la plus naturelle possible. Les artisans utilisent des oxydes minéraux naturels provenant des couleurs variées de la terre. La pièce perd  70 % de son humidité en 20 jours. Chaque pièce est unique. Certaines suivent la tradition d'autres ont un style plus moderne. Les vases sont essentiellement décoratifs. leur but n'étant pas de retenir l'eau.

Ouzbékistan

31 Boukhara mosquee Bolo-Haouzart.jpg

Boukhara mosquée Bolo-Haouz

Panama


Boutons en corozo :
C'est un ivoire végétal avec lequel les artisans fabriquent des boutons et de petits objets d'ornement.

Au début du XX es., la Colombie, le Panama et surtout l’Équateur exportaient de grosses quantités de graines de tagua en direction de l’Europe où des ateliers fabriquaient des boutons en ivoire végétal. En 1913, ces deux pays exportèrent quelques 42 000 tonnes de graines.

  L’arrivée sur le marché des matières plastiques devait réduire considérablement ces quantités.

  Vers les années 70, les Italiens recommencent à s’intéresser à l’ivoire végétal et de grands couturiers français font à nouveau fabriquer à la main ce type de boutons.

  Depuis quelques années, des entreprises artisanales et semi-industrielles de ces pays se sont mises à créer des bijoux en tagua.

Chez les Emberas nous avons choisi parmi les objets d'artisanat familial, des colliers et des bracelets. Chaque peuple continue à cultiver ses traditions, qui se retrouvent dans leur artisanat dont les motifs sont généralement inspirés de l'art précolombien. Les Ngabe, issus des régions montagneuses reculées et notamment autour du volcan Baru, sont reconnus pour fournir de valeureux guerriers et des artisans talentueux. Les femmes portent notamment de grandes robes joliment décorées, très colorées, qu'elles portent avec des besaces ornées de formes géométriques. L'art des Kuna Yala dans l'archipel des San Blas au Nord-Est du pays est particulièrement connu à l'étranger pour ses fameux « molas », de l'artisanat textile marqué de superbes designs. Les ventes réalisées auprès des touristes fournissent des revenus substantiels. Les dessins ornent aussi bien les objets que les corps, les Wounaan dans la région du parc de Darien, continuent à se peindre le corps de motifs noir et rouge entrelacés, des couleurs naturelles obtenues à partir de différents végétaux, que ce soit depuis l'achiote, utilisée comme condiment, ou d'une plante appelée Jaguar.

Panama - Centre Artisanat Amador : confection de chaquiras ( cols décorés ), de sandales en cuir, de chapeaux de paille, de vêtements en nagua aux couleurs et aux dessins pittoresques, des sacs tissés en henequén, des molas et des costumes traditionnels sont un échantillon de ce que le centre propose aux visiteurs.

Le mola, est une sculpture sur tissus produite traditionnellement par les femmes amérindiennes Cuna, ou Kuna, ( c'est le nom que leur donnent les étrangers ) du peuple Tulé ( c'est le nom que ce peuple se donne lui-même ), peuple vivant, pour l'essentiel, sur le territoire autonome de Guna Laya à Panama.

Les molas constituent les plastrons et les dossards des tuniques dont se vêtent quotidiennement les femmes Tulé. Ils sont faits de plusieurs couches de tissus de couleurs différentes assemblés par couture : ces tissus sont ensuite découpés aux ciseaux ce qui fait apparaître des dessins par différentiels de couleurs. C'est la technique dite d'appliqué inversé utilisée au XVIe siècle par les Huguenots.

Thaïlande

Chiang Raile temple blanc Wat Rong Khundeco.jpg

ChiangRaile temple blancarch.jpg

Chalermchai Kositpipat  né à Chiang Rai a d'abord été peintre. Maintenant il est connu dans le monde entier. Sa spécialité a été la décoration des temples Bouddistes. Il fut choisi  pour peindre les murs du Buddapadipa à Londres. Il fallut 4 ans pour finir cet ouvrage.
Un de ses ouvrages récents est le Wat Ron Khun.

Situé à 13 km au sud de Chiang Rai, en Thaïlande, le Wat Rong Khun est communément appelé le temple blanc. Il a été construit par lui : très croyant il a voulu, dit notre guide, s'imposer un karma d'offrandes et de bonnes actions et créer un tribut durable à Rama IX .  Ce temple dont il a couvert la plupart des travaux, qui ont commencé en 1996, et des frais, est devenu un des points forts de Chiang Rai.

Le musée d'Oub Kham à Chiang Rai ouvert par Julasak Suriyachai un professeur retraité : sa collection embrasse des objets appartenant  ou affiliés au royaume de Lanna : la Thaïlande du nord actuelle et quelques régions de Myanmar du nord-est, de la Chine du Sud Ouest et du Vietnam. Indépendamment des objets de rituel, la collection se compose principalement d'objets utilisés dans les cours royales.

Bouddha Birmanles lobes allongés qui pendent jusqu'aux épaules sont une caractéristique du style Birman ancien, mais pas des plus anciens.  Le prince portait dans sa jeunesse de lourdes boucles d’oreilles. Lorsqu’il les retira en devenant moine ascète, ses oreilles restèrent longues et pendantes.

 

ChiangRaiMusee Oub Khamart.jpg

A Chiang Rai, au Musée d'Oub Kham

L'État Shan, ou Union des États Shan, était une subdivision de la Birmanie nommée d'après le groupe ethnique qui y est majoritaire.
L'état Shan est limitrophe de la Chine ( Yunnan ), du Laos ( province de Luang Namtha, dont il est séparé par le Mékong) et de la Thaïlande (province de Chiang Rai, province de Chiang Mai et province de Mae Hong Son).
La collection du Musée Oub Kham, comprend des trônes sculptés, des costumes brodés et souvent royaux, des représentations du Bouddha, de vieux bijoux, des outils de sculpteurs, des statues de cuivre ou de bronze, de vieux livres sur la littérature populaire, des textes sacrés sur papiers de feuilles de palme...

 

Chiang RaiTemple Wat Phra Kwaevart.jpg

Wat Phra Kwaevart.jpg

A Chiang Rai, au Temple Wat Phra Kaew

statuemuseewatphrakaew.jpg

A Chiang Rai, au musée de Wat Phra Kaew

Turquie

plafondmosquee.jpg

plafondmosqueeart.jpg

La mosquée Selimiye à Antalya

Konya mosquee-musee Alaad-Dinart.jpg

A Konya dans la mosquée-musée 'Ala'ad-Dîn

Konya mosqueemusee AlaadDin coran 16esart.jpg

A Konya dans la mosquée-musée 'Ala'ad-Dîn : coran du 16 e

Konya mosquee-musee Alaad-Din coranart.jpg

A Konya dans la mosquée-musée 'Ala'ad-Dîn : coran

Vietnam

cite_imperialeart.jpg

cite_imperialeArt2.jpg

cite_imperialeartporte.jpg

citeimperialevie.jpg

Cité Impériale décorations

Zimbabwe

chutes Zambeze art.jpg

Fontaine : bois sculpté


Date de création : 05/01/2008 . 21:44
Dernière modification : 13/04/2015 . 07:34
Page lue 6636 fois


Réactions à cet article

Réaction n°1 

par PLV le 08/10/2008 . 12:28

Avec plaisir, je réagis à votre bel article.

Ces prouesses techniques et esthétiques me laissent songeur quant à la grandeur de l'Homme et de son Créateur.

Merci de nous faire partager tout cela.

Mais qui est cette personne qui a tant voyagé durant sa vie professionnelle et qui a frôlé ces multiples événements ? Il ne manque que le 11 septembre à New-York ....

Est-ce vous Mireille ?

A bientôt. PLV

Il faut voir les choses, cher ami, et non les interpréter. La personne en question, c'est d'abord une famille, puis un couple. Ils ont voyagé toute leur vie, pendant les vacances. Il n'est pas question de vie professionnelle. Le site est rédigé par  " Mireille ", les photos sont souvent prises par son époux. Quand aux tours de New York, nous les avions visitées avant le 11 Septembre. Nous y avions même amené nos trois enfants...

Ce qui est en noir correspond à mes recherches pour compléter mes connaissances...  Mes propres écrits sont en marron...  Mireille


Phrase du mois

A l'an que ven, que se sian pas mai, que fuguen pas mèns

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Stats/Articles les + lus

Préférences
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
DRmz2
Recopier le code :

    visiteurs
    visiteurs en ligne

Pied de page

Mots clés que vous pouvez retrouver en les copiant dans " recherche " :
a) ADN, Afrique du Sud, âge d'un arbre, agriculture des pays visités, Alpha Blondy, anecdotes de voyage, arbres, architecture, art,  astres,  anglais et concours,
b) bambous, Bouchon muqueux, Brassens,  Brésil,
c)
cathares, chansons historiques, Charlie Chaplin, Chili, civilisations, civilisations perdues ou anciennes, couches lavables, couleur du pelage des chatons, coups de cœur en voyages, croyances et croyance anciennes, Cuba, culture, culture humaine, culture scientifique,
curiosités de la nature,  conte de Noël,  critique de livres,
d) Dalida, dessins au fusain, dessins enfants,   définitions
e) Ecriture, emmaillotement , Espagne, Eric Chardin,  eucalyptus,
f) femme dans le monde,
films récompensés, force de coriolis,
g) géographie, Grèce, grossesse,  guerres et révolutions,  grammaire
h) histoire, Hitchcock, huppe faciée,
i)  Ile de Pâques, impressionnisme, 
 isolants minces,  Iran,
j) Jacques Brel, Jean Ferrat, Jordanie/Petra,
k )

l) langues et pensée, Laos,  lire un livre,
m) Madère, mélodies inoubliables,
meubles et styles, Monet, mystérieux @,  monoxyde de carbone, nœuds,
n) Néandertal,  numériser des diapositives,  nouvelles romancées,
o) outils mathématiques, Ouzbékistan,
œuvres oubliées,
p)
Palais de Téhéran, Pascal et Montaigne, Persépolis/ Ispahan, philosophie, physique élémentaire, poésie/poèmes, polyarthrite rhizomélique, portraits au fusain,  professeur des écoles,
q)
r) René Descartes, romans/écrire des romans, réflexions littéraires,
s)   sciences naturelles, séquoias,, singes,, symbolique des couleurs,  synthèse,

t)  tectonique des plaques, tubes musicaux, taches sur vêtements,,  toits d'ardoise,
u)

v ) vie de village, vérité, Verlaine, vie dans les pays visités, Vocabulaire des châteaux forts, voyages,
w )
x )

Y )  Yves Duteil,