Art, nature, sciences

Culture et voyages

Société

Maisons, villages, régions

Docs: parents, concours

Documents sonores

Lettres, littérature, écriture


Culture philosophique


Mon cadre de vie

 
Santé

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://www.mireille33.fr/data/fr-articles.xml

Le conte

Le conte avant Voltaire

La tradition orale

Le conte remonte sans doute aux origines de l'humanité et naît d'histoires que des hommes ont racontées à d'autres hommes.

Presentation du conte voltairien.jpg

Le conte philosophique de Voltaire.jpg

Candide.jpg

La tragedie classique.jpg

Amour racinien.jpg

Phedre.jpg

Phedre extrait.jpg

Contes divers

Télécharger cendrillon_dubois

PIERRE DUBOIS  : XXe s

Comme dans les autres contes, Cendrillon a perdu sa mère, puis son père et est laissée à la charge d’une belle-mère tyrannique et de deux belles-sœurs épouvantables. Cendrillon est vraiment leur bonne à tout faire et même encore plus : histoire lamentable de la culotte à trous ! et de la position de Cendrillon au-dessus  des cendres.…Le conte ici est encore plus noir que celui de Grimm. dans son texte, il s'agit d'une réécriture du conte dans laquelle comme c'est habituel chez Dubois, s'insère un crime.

On est ici presque dans la réécriture du compte tellement au début on est proche de l’original. Puis progressivement quelques détails diffèrent, et plus la nouvelle se poursuit, plus on s’écarte du conte que l’on connait. C’est un peu osé mais pas trop. La bonne marraine fée paraît un peu étrange et loufoque. Dans cette nouvelle, le crime n’est pas si attendu que ça.

Dans cette nouvelle création, ce qui diffère énormément, ce sont les effets de surprise, les figures de style employées ( emphase, rimes intérieures, énumérations, parfois anaphores... ), jouent un grand rôle.

Le récit de CENDRILLON a suscité beaucoup d’intérêt pendant plusieurs siècles et sa morale, le thème de la justice, du destin est toujours d’actualité. On peut constater l’extraordinaire plasticité du récit oral qui s’adapte à chaque époque.

C'est le récit d’une jeune fille orpheline et maltraitée par la marâtre et l'expression des souffrances de la fillette. La cendre a toujours été symbole d'humiliation et de pénitence  : la bible fait mention de Jérémie  appelant à se rouler dans les cendres et l'Odyssée d'Ulysse le montre s'asseyant sur la cendre. Quant aux pères de l'Église, ils nous montrent les pénitents se couvrant la tête de cendres ou vivant dans la cendre.

Cendrillon est victime des pulsions sexuelles d'un prince héritier dans la version de Dubois

Minuit est une heure symbolique. C’est l’heure du secret, de l’ombre et du silence, de l’improbable et de l’imprévu. C’est l’heure des métamorphoses, l’heure où souvent des évènements horribles ou magiques se produisent. Par exemple, dans Cendrillon, minuit est l’heure où l’enchantement est rompu. Dans la version de Dubois, c’est l’heure où Cendrillon est violée et tue Le Prince.

Comique de situation avec le renversement de situation dans la version de P Dubois  : Le Prince viole Cendrillon qui tue Le Prince.

Une morale différente :

DUBOIS  : morale de mise e garde contre les inconnus.

Dérision de Pierre Dubois qui affirme que «les contes de fées ne sont pas faits pour endormir les enfants mais pour réveiller les adultes». Naïveté de Cendrillon qui veut aller au bal et qui sera finalement violée par Le Prince. Elle croit qu’il tente de la tuer et donc le tue pour se protéger.

Autres questions ex :

 Dubois la dérision de tout.

Exposés thématiques possibles :

* La famille
* La violence
* Les femmes
* Les fées


 L’étude de la langue et de la structure des contes en général.

Style : Ce conte utilise les temps du passé, l'impératif, les phrases exclamatives, les superlatifs

 Le conte est une histoire construite en cinq étapes. L’ensemble de ces étapes forme le schéma narratif : La situation initiale, l'élément perturbateur, les péripéties, la  solution ou résolution du problème, la situation finale.

Chacun des personnages a un rôle. Les relations qu’ils entretiennent s’inscrivent dans un schéma dit actantiel.
a) Le héros : le personnage principal,  poursuit un but. Il est le sujet. ( Aller au bal )
b) La quête du héros: amour, fortune, bonheur…
c) Lors de sa quête, le héros est aidé par certains personnages, certains objets; ce sont les alliés ( marraine, animaux, oiseaux pour Grimm, souris, rat, lézards pour Perrault ),  des objets alliés ( citrouille ) et parfois des sentiments ( la curiosité ).
d) Lors de sa quête, certains personnages, certains moments, certaines situations ( pauvreté )  tentent d’empêcher le héros de la poursuivre.  Marâtre, soeurs, heure de minuit, cendre sur vêtements ... parfois des sentiments ( la jalousie ).


Schéma de Propp = autre façon d'analyser un conte.
Les personnages d’un conte merveilleux sont simples, complètement bons ou mauvais. Les gentils sont beaux, courageux et loyaux.
La psychologie des personnages n’a pas d’importance, car l’intérêt du récit réside dans le caractère merveilleux du conte.


Le héros :
 est gentil, sympathique, jeune et innocent.  C’est à lui que revient de réparer une injustice ( père insouciant, méchanceté des autres, pauvreté et maltraitance ). À la fin de l’histoire, comme récompense pour son courage et son bon cœur, il se voit attribuer un inversement de situation : de faible il devient fort, de pauvre il devient riche. Les soeurs chez Perrault supplient Cendrillon de pardonner. Chez Grimm fin cruelle. Chez Dubois la crédulité devient faute et reste faiblesse. Il ne suit pas le schéma ) .

L’adversaire :
Celui qui produit le méfait : la marâtre, les soeurs. C’est le personnage antipathique qui doit être vaincu par le héros, le prince chez Dubois. L’adversaire est essentiel à l’histoire car c’est grâce à lui, aux obstacles qu’il dresse sur le chemin du héros, que celui-ci évolue. Plus l’adversaire est puissant, plus l’histoire sera palpitante et plus le héros aura du mérite ou chez Dubois sera conduit à sa perte !

Le faux héros ( les soeurs et chez Dubois Cendrillon elle-même ):
Le rival du héros. Il est incapable de réussir les épreuves accomplies par le héros mais il tente.

Le donateur :
Souvent un être en apparence sans défense : marraine ( carrosse, robe luxueuse ), oiseaux. Le héros le rencontre par hasard et il lui rend service. Transformation des objets ( carrosse ), ou un simple conseil ( les conseils des oiseaux ).

L’auxiliaire :
L’allié, humain ou magique qui aidera le héros dans son combat contre le méchant ( une fée, les oiseaux, le carrosse …).

Le déclencheur  :
Le personnage qui envoie le héros dans sa quête. Il peut être le roi, son fils, un messager ou un rêve, une envie qui incite le héros à quitter son contexte familier et à partir.
 Cendrillon est un conte court, certains personnages peuvent assumer plusieurs fonctions à la fois. ( la marraine et les petits animaux sont tous les alliés de Cendrillon, des auxiliaires... ).


Date de création : 31/10/2017 . 15:15
Page lue 502 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Phrase du mois

C'est une habitude chez certains en France de critiquer le pouvoir en place, dès qu'il est en place. Stupidement reprochant même parfois ce qui était dans le propre programme de ces gens.

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Stats/Articles les + lus

Préférences
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
5mGpD
Recopier le code :

    visiteurs
    visiteurs en ligne

Pied de page

Mots clés que vous pouvez retrouver en les copiant dans " recherche " :
a) ADN, Afrique du Sud, âge d'un arbre, agriculture des pays visités, Alpha Blondy, anecdotes de voyage, arbres, architecture, art,  astres,  anglais et concours,
b) bambous, Bouchon muqueux, Brassens,  Brésil,
c)
cathares, chansons historiques, Charlie Chaplin, Chili, civilisations, civilisations perdues ou anciennes, couches lavables, couleur du pelage des chatons, coups de cœur en voyages, croyances et croyance anciennes, Cuba, culture, culture humaine, culture scientifique,
curiosités de la nature,  conte de Noël,  critique de livres,
d) Dalida, dessins au fusain, dessins enfants,   définitions
e) Ecriture, emmaillotement , Espagne, Eric Chardin,  eucalyptus,
f) femme dans le monde,
films récompensés, force de coriolis,
g) géographie, Grèce, grossesse,  guerres et révolutions,  grammaire
h) histoire, Hitchcock, huppe faciée,
i)  Ile de Pâques, impressionnisme, 
 isolants minces,  Iran,
j) Jacques Brel, Jean Ferrat, Jordanie/Petra,
k )

l) langues et pensée, Laos,  lire un livre,
m) Madère, mélodies inoubliables,
meubles et styles, Monet, mystérieux @,  monoxyde de carbone, nœuds,
n) Néandertal,  numériser des diapositives,  nouvelles romancées,
o) outils mathématiques, Ouzbékistan,
œuvres oubliées,
p)
Palais de Téhéran, Pascal et Montaigne, Persépolis/ Ispahan, philosophie, physique élémentaire, poésie/poèmes, polyarthrite rhizomélique, portraits au fusain,  professeur des écoles,
q)
r) René Descartes, romans/écrire des romans, réflexions littéraires,
s)   sciences naturelles, séquoias,, singes,, symbolique des couleurs,  synthèse,

t)  tectonique des plaques, tubes musicaux, taches sur vêtements,,  toits d'ardoise,
u)

v ) vie de village, vérité, Verlaine, vie dans les pays visités, Vocabulaire des châteaux forts, voyages,
w )
x )

Y )  Yves Duteil,