Art, nature, sciences

Culture et voyages

Société

Maisons, villages, régions

Docs: parents, concours

Documents sonores

Lettres, littérature, écriture


Culture philosophique


Mon cadre de vie

 
Santé

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://www.mireille33.fr/data/fr-articles.xml

L'absurde

Introduction

Ce n'est pas sans quelque surprise que l'on entend parler d'une " philosophie de l'absurde. " Le propre de la philosophie, en effet, est d'être un effeot constant pour comprendre l'homme et le monde , tandis que l'absurde est ce qui va contre la raison. Aussi l'idée même d'une philosophie de l'absurde nous paraît " absurde " ... Mais peut-être cela tient-il à une idée trop sommaire que nous nous faisons de l'absurde, une analyse de la notion devrait nous conduire à saisir mieux sa portée philosophique.

Le contraire de l'absurde selon les dictionnaires, c'est le sensé, le raisonnable, le logique. Il y a des actes absurdes et des actes sensés; des propositions absurdes et des propositions raisonnables, des raisonnements absurdes et des raisonnements logiques. Est absurde tout ce qui choque le bon sens. Mais le bon sens est un curieux mélange de préjugés et de principes dits rationnels. Nous condidérons aisément comme contraire au bon sens ce qui ne s'accorde pas avec notre expérience familière. Il est bien évident que l'absurdité ainsi définie est variable d'un lieu à l'autre et d'un moment à l'autre. Ce n'est qu'une absurdité relative, c'est donc une fausse absurdité. car au fond j'ai tort de juger absurde ce qui m'est étranger. Que l'étranger me paraisse étrange, cela est naturel; tout ce qui n'est pas conforme à nos habitudes nous inquiète. Mais quand je qualifie l'étrange d'absurde, je me fais le centre de l'univers, je me considère comme supérieur, en attribuant aux êtres et aux choses des qualités qui n'ont de sens que par rapport à moi. Et c'est donc moi qui déraisonne !

L'absurde n'est pas seulement ce qui choque mon bon sens, c'est ce qui choque la raison, c'est-à-dire le bon sens universel. Pour qu'un être  ou un discours soient véritablement absurdes, il faut qu'ils paraissent tels à tout esprit qui juge  selon la raison et non selon ses coutumes. Qu'est-ce alors que l'absurde ? L'absurde n'est pas le faux: on dit d'un élève qu'il fait une réponse absurde, non point lorsque sa réponse est fausse mais lorsqu'elle elle ne correspond pas à la question posée. De même on dit de quelqu'un que sa conduite est absurde lorsque ses actes sont en désaccord  avec le projet poursuivi. Ainsi Gribouille est absurde lorsqu'il se jette à l'eau pour ne pas être mouillé par la pluie. C'est encore de la même façon qu'un raisonnement est absurde, quand les conséquences s'accordent mal aux principes, comme, par exemple, si je dis : tous les hommes sont mortels, or Socrate est un homme; donc Socrate est philosophe. Chacune des propositions prise en elle-même, dans cet exemple, est valable; ce qui est absurde, c'est le " donc " . On voit que l'absurdité dans ce cas consiste en un lien mal chosi et cela est encore vrai lorsque le lien est seulement suggéré. " Tiens bien le pnceau, j'enlève l'échelle " .

Ainsi l'absurdité naît d'un rapport faussement établi entre deux termes. Il s'agit d'une fausseté formelle. Ce n'est pas le désaccord avec l'expérience qui fait l'absurdité, c'est le désaccord avec la raison elle-même. Est absurde ce qui n'est pas conforme aux principes rationnels. penser consiste à établir des rapports : rapports d'identité, de principe à conséquence, de cause à effet... Tout ce qui n'entre pas dans ces cadres est absurde.  Il est absurde  de prouver que Socrate est philosophe parce qu'il est mortel. mais la raison ne se contente pas d'établir des rapports. " S'y retrouver " est une nécessité. C'est retrouver dans les apparences l'ordre nécessaire qu'exige la raison. Cette absence de raison fait-elle " l'absurde " ?

Une philosophie de l'absurde sera donc une philosophie du " sans raison ". 
 

Nous avons tendance à croire qu'il n'y a d'absurdité que dans les discours, le sens commun admet volontiers, en effet, du moins de façon implicite, comme impossible ce qui n'est pas conforme à la raison. L'absurde ne saurait donc exister. Nos idées peuvent être absurdes, nos actes... Mais rien de ce qui est nous paraît sans raison. Pour les philosophes il ne peut y avoir désaccord entre le rationnel et le réel. Pour les croyanst non plus. Pour l'idéalisme Kantien, il ne peut y avoir d'expérience absurde. Pour Descartes également " nous ne saurions douter " de certaines notions imprimées en nous. Pour toutes ces personnes, l'absurde n'est qu'une apparence due au mauvais usage que nous faisons de notre raison.

Ce n'est point tant le monde lui-même qui est absurde que son exitence ! Et sans doute est-ce la réflexion de l'homme sur sa propre condition, sur sa propre exitence qui conduit à cette conclusion. Quand l'homme se demande pourquoi il existe, il ne trouve point d'abord de réponse.  C'est ainsi que Camus, dans le mythe de Sisyphe, montre que le sentiment de l'absurde est lié au suicide. Antoine Roquentin dans la Nausée de Sartre prend aussi conscience de l'absurdité de l'existence.

Essence et existence

" L'essence, c'est ce qui constitue la nature d'un être... " ( Lalande ) Il s'agit de savoir si l'existence est conenue dans l'essence, conditionnée par elle ou si elle est d'un autre ordre. Si l'absurde ne peut se trouver dans l'expérience, on peut se demander tout de même pourquoi le monde existe, pourquoi nous existons. " Exister répond Sartre, " c'est être là simplement " ( La Nausée ). Le monde existe-t-il parce que Dieu l'a créé. Mais existe-t-il vraiment un être dont l'existence résulte de son essence, un être nécessaire... Pour Descartes l'existence ne peut être séparée de l'essence de Dieu. Pour Kant, l'existence n'est pas de l'ordre de l'essence ! L'expérience seule peut nous mettre en présence de l'existence. L'essence relève de la pensée. L'existence est constatée. Donc pour Sartre, elle précède l'essence. C'est elle qui est absurde...

Conclusion

L'absurde est ce qui répugne à la raison. Si Dieu existe, il n'y a pas d'absurde. La vie humaine est-elle iuntile et sans espoir comme celle de Sisyphe condamné par les dieux à rouler son rocher jusqu'au sommet de la montagne d'où il retombait sans cesse. Sisyphe est-il heureux ? " La lutte vers les sommets suffit à remplir un coeur d'homme dit Camus dans le myth de Sisyphe.


Date de création : 31/01/2018 . 08:04
Page lue 152 fois

Phrase du mois

C'est une habitude chez certains en France de critiquer le pouvoir en place, dès qu'il est en place. Stupidement reprochant même parfois ce qui était dans le propre programme de ces gens.

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Stats/Articles les + lus

Préférences
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
kBbb
Recopier le code :

    visiteurs
    visiteurs en ligne

Pied de page

Mots clés que vous pouvez retrouver en les copiant dans " recherche " :
a) ADN, Afrique du Sud, âge d'un arbre, agriculture des pays visités, Alpha Blondy, anecdotes de voyage, arbres, architecture, art,  astres,  anglais et concours,
b) bambous, Bouchon muqueux, Brassens,  Brésil,
c)
cathares, chansons historiques, Charlie Chaplin, Chili, civilisations, civilisations perdues ou anciennes, couches lavables, couleur du pelage des chatons, coups de cœur en voyages, croyances et croyance anciennes, Cuba, culture, culture humaine, culture scientifique,
curiosités de la nature,  conte de Noël,  critique de livres,
d) Dalida, dessins au fusain, dessins enfants,   définitions
e) Ecriture, emmaillotement , Espagne, Eric Chardin,  eucalyptus,
f) femme dans le monde,
films récompensés, force de coriolis,
g) géographie, Grèce, grossesse,  guerres et révolutions,  grammaire
h) histoire, Hitchcock, huppe faciée,
i)  Ile de Pâques, impressionnisme, 
 isolants minces,  Iran,
j) Jacques Brel, Jean Ferrat, Jordanie/Petra,
k )

l) langues et pensée, Laos,  lire un livre,
m) Madère, mélodies inoubliables,
meubles et styles, Monet, mystérieux @,  monoxyde de carbone, nœuds,
n) Néandertal,  numériser des diapositives,  nouvelles romancées,
o) outils mathématiques, Ouzbékistan,
œuvres oubliées,
p)
Palais de Téhéran, Pascal et Montaigne, Persépolis/ Ispahan, philosophie, physique élémentaire, poésie/poèmes, polyarthrite rhizomélique, portraits au fusain,  professeur des écoles,
q)
r) René Descartes, romans/écrire des romans, réflexions littéraires,
s)   sciences naturelles, séquoias,, singes,, symbolique des couleurs,  synthèse,

t)  tectonique des plaques, tubes musicaux, taches sur vêtements,,  toits d'ardoise,
u)

v ) vie de village, vérité, Verlaine, vie dans les pays visités, Vocabulaire des châteaux forts, voyages,
w )
x )

Y )  Yves Duteil,