Art, nature, sciences

Culture et voyages

Société

Maisons, villages, régions

Docs: parents, concours

Documents sonores

Lettres, littérature, écriture


Culture philosophique


Mon cadre de vie

 
Santé

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://www.mireille33.fr/data/fr-articles.xml

La dissertation

La synthèse de textes

Il faut mettre en évidence ce qui est commun, ce qui est différent. Les façons différentes de s'exprimer, le but plus ou moins personnel. Les contextes ou paratextes semblables, différents etc
 

La rédaction

Il est question avant tout, contrairement à ce qu'on croit, de raisonner sur des faits.  C'est une très bonne méthode de ne pas dire " je ". Mais il importe de prouver que le sujet a été compris. Il importe donc que les arguments soient repensés par soi-mêmes, exposés de façon directe, sentie, vivante.
La dissertation littéraire comme la rédaction argumentent le plus possible dans le concret. Cette règle est dans une certaine mesure une loi du genre. Généralement les meilleures copies sont pleines d'exemples mais pas une liste ou un catalogue d'exemples ! Il ne faut pas raisonner dans l'abstrait pur bien que les grands écrivains : Valéry, Camus, Sartre se le permettent.
Dès la positon même du sujet, on doit donc éviter de considérer la pensée à discuter comme un impersonnel et éternel problème, de même qu'une phrase n'a pas le même sens sous la plume de Corneille ou sous la plume de Voltaire, à l'époque romantique ou à l'époque moderne. Il faut donc savoir situer historiquement la phrase à commenter. Dès le début, il s'agit de poser un problème, de le discuter et de le résoudre.
Dans le cours du développement l'exemple doit être utilisé de façon subtile. L'exemple doit être toujours au service d'une idée reliée à celui-ci pour aider la démonstration. L'exemple reste l'illustration d'une idée.
Enfin, il serait naïf de croire que la rédaction n'est qu'une série de couples : " idée-exemple ". En effet l'exemple doit être plus que cité, mais analysé.
Qu'est-ce qu'analyser l'exemple ? Ce n'est pas l'expliquer, ce n'est pas en présenter les divers éléments... c''est dégager ce qui est utile à ce qu'on veut prouver.

Qu'est-ce qu'un exemple bien utilisé ? C'est un exemple orienté . Ne pas perdre de vue l'idée directrice. Rien n'est libre. Le développement hors sujet est la plus grave faute. On n'a le droit ni de raconter, ni de décrire, il faut que tout, absolument tout soit " argument ". Pour argumenter il faut prouver, réfuter, approfondir, nuancer.. Le tout doit être relié par des liens logiques. Ces mots de liaison sont comme des agrafes logiques. Mais il faut savoir en user discrètement.

Qu'est-ce que l'introduction ? C'est la position d'un problème. Il ne s'agit pas d'annoncer, mais de laisser pressentir. L'introduction doit arriver à situer une notion par rapport à une autre qui la mettra en relief, qui l'englobera... Elle doit poser un problème sous forme interrogative, soulever une difficulté, présenter les obstacles à la résolution du problème. C'est la mise en évidence de la problématique.


 
Les étapes à suivre

Bien lire le sujet et bien le comprendre pour savoir cerner le problème. Il faut penser au contexte qui peut englober le sujet. par exemple le mot " nature " n'a pas le même sens au 17 ième ou chez les Romantiques. Il faut donc peser chacun des mots sans jamais s'écarter du problème posé.
Rassembler les idées en vrac sur le brouillon sans oublier les exemples concrets ou des citations exactes. Ensuite cherchez des liens entre les idées diverses qui vous sont venues. On ne cèdera pas à la tentation d'en dire trop, d'étaler sa culture ou de se laisser entraîner par sa verve. Il faut savoir rechercher les éléments précis, tout expliquer, tout démontrer. Faire comme si le professeur ne savait rien et ne pas confondre sujet et prétexte pour raconter. Même les citations doivent être entourée d'un contexte. Leur présence doit être l'aboutissement d'un cheminement logique et son texte doit être éclairci en fonction de leur présence, de leur raison d'être dans le contexte.
Construire le schéma d'un plan, en général en trois parties sensiblement égales : vous élaborez votre plan le plus clairement possible en séparant bien les différents points de vue.

Le schéma une fois posé, il faut classer les idées du brouillon dans ce cadre et rédiger l'introduction et même la conclusion avant d'avoir fini de rédiger le développement. Ainsi vous pourrez le recopier vite si vous êtes pressé par le temps, avant de rendre votre copie. Vous pouvez aussi les rédiger séparément bien sûr,   sur la copie d'examen elle-même. Vérifiez que vous répondez bien à la question qui vous est posée et en suivant scrupuleusement l'ordre du plan que vous avez élaboré. Il s'agit de démontrer de façon cohérente. Il ne faut pas non plus rétrécir ou mutiler l'analyse.  Pour ce faire se mettre à la place de plusieurs personnes qui ont plusieurs points de vue...Ne faites pas de brouillon pour le corps du sujet : vous perdriez trop de temps.
Le développement se rédige au fur et à mesure à condition d'avoir un bon plan précis.


Introduction :

Phrase générale qui englobe le sujet comme un gant engloberait une main. Pas de généralités qui remontent au déluge !!!
Relier avec le sujet complet qu'il faut citer entre guillemets
Soulever le problème avec précision
Annoncer le plan pour résoudre le problème


I ) Première partie :

Argument 1: raisonnement, analyse des exemples, chercher à prouver, à démontrer... lien avec l'argument 2
Argument 2 : etc



II) Deuxième partie qui n'est pas nécessairement une antithèse, mais une autre thèse possible...


III) Troisième partie synthèse ou raisonnement vers un point de vue très personnel


Conclusion :

Lien avec la dernière phrase du développement
Résumé de votre débat
Réponse nette et personnelle à votre problème
Ouverture du débat sur d'autres points de vue non abordés ou  une évolution possible avec le temps etc...



 
La dissertation ou la rédaction philosophique : conseils pour un texte par exemple

 
Souligner les termes du sujet et rigoureusement les définir. Les concepts sont essentiels...Quelle est l'idée générale ? Quel est l'intérêt philosophique ? du texte, de la phrase ?
Commencer par la fin de l'analyse et la conclusion pour savoir où vous devez aller.
Pour l'introduction, partir du problème général dans lequel se place le sujet plus limité ou circonscrit.
Exposer le sujet, le citer
Présenter la problématique ( thèse de l'auteur et en quoi la question, le sujet pose problème ), le plan pour la résoudre
Analyse ou développement : soit thèse, antithèse, synthèse, soit analyse du sens de la question posée si cette analyse peut être suffisamment développée et organiser l'ordre de progression du raisonnement
Conclusion : bilan du devoir, rappeler rapidement le problème et sa résolution. Élargir la résolution en abordant les implications dans d'autres problèmes. Ne pas terminer par des questions.

Ne pas oublier les exemples. Ils prennent place dans le raisonnement comme illustration. Faire appel à sa raison et à sa culture, à ses connaissances, en faisant bien attention de ne choisir parmi les exemples et les connaissances que ceux qui s'insèrent bien dans le raisonnement.. Pas de paraphrase, pas de reprise du texte. Structurer votre raisonnement à partir du texte de manière à faire apparaître un plan, un ordre.

En résumé :

Introduction : idée fondamentale, problème posé et annonce du plan.
Étude ordonnée des différentes parties : compréhension bienveillante de l'auteur, du texte
Intérêt culturel et philosophique du texte, qualité, importance historique de la pensée de cet auteur, côté pratique, idéal...

Conclusion : le problème était. La réponse est... Pas de critique malveillante, plutôt les qualités; mise à jour historique sorte d'élargissement affirmatif et non sous forme de question.
 
L'explication d'un texte, le commentaire
 
 


explication dun texte.jpg
explication de texte 3.jpg
explication de texte 2.jpg
 
Commentaire.jpg
 
Préoaration d'un cours ( correction de rédaction )
Portrait

Sujet :  Dressez le portrait d'un personnage que vous connaissez bien. Vous choisirez un personnage fortement typé, popularisé par le cinéma, la télévision ou la bande dessinée ( artiste, écrivain, sportif, idole... )

Correction : problèmes de langue et de présentation : les fautes les plus fréquentes :
Orthographe :
Noms employés pour désigner une couleur : invariables sauf rose, mauve, fauve, pourpre, écarlate. Ex: des yeux noisette, des yeux marron
Les adjectifs de couleur composés sont invariables : des cheveux châtain clair
Présentation : Nécessité de faire des paragraphes et de séparer l'introduction et la conclusion du reste du devoir. Par exemple, vous pouviez consacrer un paragraphe à la silhouette, un autre au visage...
Le tiret ne s'emploie que pour introduire les répliques d'un dialogue, et non pour introduire un paragraphe

Expression : pour présenter un portrait, il faut éviter les expressions banales : il y a, elle est, il porte, on voit...
Il faut livrer une chasse impitoyable aux mots familiers, populaires ou argotiques ( même si ce sont des mots fréquemment entendus à la télévision. )
Autres exemples relevés dans les devoirs : un flic ( un agent de police ), le choc du top ( niveau élevé, connaître un grand succès ), une star du tube ( une étoile ) , snober ( traiter de haut avec mépris), elle fait un malheur ( obtenir un grand succès), il a flashé ( sensation brutale, lumière subite ), elle a sorti une cassette ( éditer, mettre en vente),  cette chanson a très bien marché ( pour une musique = connaître un grand succès ), louper ( manquer, ne pas réussir )... etc
Attention aussi aux phrases incomplètes : ( sujet, verbe, complément )

Analyse du sujet :

Portrait, donc pas de reportage, de récit. l'âge des enfants par exemple
Personnage très connu grâce au cinéma, à la TV ou à la BD
Personnage fortement typé : il fallait donc se limiter à cet aspect du personnage et ne pas essayer de tout dire


Introduction : Présentation du personnage dans son allure générale ( esquisse ). L'allure générale eput exprimer les sentiments du narrateur. Exemples dans les copies :
" Bart Simpson est un petit garçon de dessin animé qui vit à Springfield aux Etats Unis... Je l'ai choisi car il m'amuse, je l'admire, il peut faire tout ce que je ne peux pas faire. "

" Johnny Depp le rebelle, l'enfant terrible est un dur au coeur tendre. "
" L'homme que j'admire le plus est un sportif, c'est un joueur de Bsket-ball et il s'appelle Charles Barkley. "

 

Développement:

Le portrait est la description d'un être animé. Il faut faire voir et faire vivre le personnage choisi.
En particulier :

-
Situer dans un cadre : l'évocation du lieu où s'anime votre personnage contribue à lui donner relief et vie.

" En concert, lorsque Bob prenait sa guitare, toujours la même, et arrivait sur la scène comme un roi retrouvant sa cour, le public l'acclamait. Et quand la musique commençait, il n'était plus le même. "
faire parler peu, faire agir les personnages.
"
Il empoigne le ballon à pleines mains et sa voix est tonitruante.

- Peindre la vie : Il  est souvent meilleur de peindre un personnage en mouvement.

" Quand Bob Marley levait les bras et sautait en l'air, tout en suivant le rythme, on comprenait son bonheur de chanter, son combat contre les inégalités. " Il  remplace par un mouvement : lever les bras, l'expression du bonheur. Un saut est plus agressif et signale bien la lutte contre les inégalités.
" Bart Simpson écrit sur les murs, cherche des ennuis aux grands, regarde les films d'horreur

Noter les traits essentiels, les caractéristiques

Ne pas oublier les aspects physiques : allure, traits du visage, forme du corps, gestes et jeux de physionomie, voix pour les chanteurs par les comparaisons parfois...
"
Claude François était petit, séduisant, vif comme un léopard, il avait une allure jeune et un sourire timide ".
" Ses paupières ressemblaient à un croissant de lune ".
" Bob Marley : sa peau, jaunâtre sous la lumière des projecteurs comme celle des fauves au solei, lui donne un aspect maladif.
" De ses deux mètres dix sept et de ses cent quarant kilos, O'Neal domine la ligue. Sa voix grave retentit sur les terrains de bsket-ball. Avec ses cheveux rasés, son nez épaté, ses oreilles étroites et ses petits yeux, il en a étonné beaucoup... Il est capable de rattraper un ballon à quatre mètres du sol. C'est pour cela qu'il a sa place sous les paniers. Ses mains de vingt-cinq centimètres de long ne manquent pas un smash.

Vêtements : Pas une simple énumération. S. par exemple a su allier l'originalité des vêtements de son héroïne avec la couleur de sa peau.

Aspect moral qui révèle le caractère des personnages : qualités, travers, habitudes; en peignant leur physionomie. cf Grandet quand les rides sur le front indiquent la réflexion. Rapports physique/Moral; vêtements/Physique/Moral
"
ses yeux marron montrent toute sa malice; avec un petit nez retroussé, c'est un enfant plutôt coquin. "
" Sandra est impulsive sur certains points, mais sait néanmoins pendre du recul quand il le faut. "
" Son corps exceptionnele, galbé et élégant, pelin de grâces lors des enchaînements, fascine le public qui l'aime aussi pour sa ténacité, son courage, sa sympthie et son talent".

Savoir rendre une impression de calme et de beauté grâce à des traits bien mis en relief et donne au portrait un centre d'intérêt :
"
Une reine du cinéma ( Sylvie Crawford ) Toujours sure d'elle-même, élégante et reffinée, elle a une stature de déesse. "

Conclusion : elle résume l'impression générale qui se dégage du portrait.
"
la nature a été généreuse avec elle car elle a tous les talents et, en plus, un certain charme. "
" Bref, c'est un cancre "
" Je l'apprécie beaucoup, car elle est, comme moi, une amoureuse de la nature et elle vit là où je rêve d'aller un jour, aux Etats Unis. "
" Son charme fait sa réputation et elle a la douceur d'un enfant " ( Sophie Marceau )
" C'est un musulman noir qui a tué Malcom X, peut-être parce qu'il n'aimait pas ses idées. En apprenant sa mort, tout le peuple noir se trouve démoralisé. cet assassinat ressemble un peu à celui de John Kennedy ".


Date de création : 03/07/2008 . 15:34
Dernière modification : 21/03/2012 . 08:09
Page lue 3865 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Phrase du mois

Hier à Souillac : quelques gilets jaunes :
 Manu arrête tes macronneries tu ne vas pas réussir à nous endormir avec ton grand débat », signé des « gilets jaunes aveyronnais en colère ».
On y a parlé du permis à 17 ans, des ours, du manque de médecins, des écoles rurales délaissées....

Réponses mesurées du président

« Je ne suis pas sourd »

Un pays, on le redresse tous ensemble (…), on ne change pas la vie d’un pays comme ça en quelques mois »

Nécessité donc « de recréer un consensus », tout en soulignant que ce « n’est jamais l’unanimité ». « Avoir un projet au niveau de la nation, ce n’est pas faire droit à toutes les demandes »

 L’ISF, ce n’est pas un sujet entre riches et pauvres, c’est un sujet sur : est-ce qu’on veut aider nos entreprises ou pas ? » « Mais, s’il y a des mesures plus efficaces, il faut améliorer les choses », a-t-il concédé. Il a aussi rappelé qu’il voulait créer un revenu universel d’activité, un « revenu de subsistance » géré via un guichet unique des aides sociale, mais avec « des droits et des DEVOIRS ».

l’immigration faisait « partie du débat » mais que c’était « une erreur de l’aborder par l’intermédiaire du terrorisme

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Stats/Articles les + lus

Préférences
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
YyHfD
Recopier le code :

    visiteurs
    visiteurs en ligne

Pied de page

Mots clés que vous pouvez retrouver en les copiant dans " recherche " :
a) ADN, Afrique du Sud, âge d'un arbre, agriculture des pays visités, Alpha Blondy, anecdotes de voyage, arbres, architecture, art,  astres,  anglais et concours,
b) bambous, Bouchon muqueux, Brassens,  Brésil,
c)
cathares, chansons historiques, Charlie Chaplin, Chili, civilisations, civilisations perdues ou anciennes, couches lavables, couleur du pelage des chatons, coups de cœur en voyages, croyances et croyance anciennes, Cuba, culture, culture humaine, culture scientifique,
curiosités de la nature,  conte de Noël,  critique de livres,
d) Dalida, dessins au fusain, dessins enfants,   définitions
e) Ecriture, emmaillotement , Espagne, Eric Chardin,  eucalyptus,
f) femme dans le monde,
films récompensés, force de coriolis,
g) géographie, Grèce, grossesse,  guerres et révolutions,  grammaire
h) histoire, Hitchcock, huppe faciée,
i)  Ile de Pâques, impressionnisme, 
 isolants minces,  Iran,
j) Jacques Brel, Jean Ferrat, Jordanie/Petra,
k )

l) langues et pensée, Laos,  lire un livre,
m) Madère, mélodies inoubliables,
meubles et styles, Monet, mystérieux @,  monoxyde de carbone, nœuds,
n) Néandertal,  numériser des diapositives,  nouvelles romancées,
o) outils mathématiques, Ouzbékistan,
œuvres oubliées,
p)
Palais de Téhéran, Pascal et Montaigne, Persépolis/ Ispahan, philosophie, physique élémentaire, poésie/poèmes, polyarthrite rhizomélique, portraits au fusain,  professeur des écoles,
q)
r) René Descartes, romans/écrire des romans, réflexions littéraires,
s)   sciences naturelles, séquoias,, singes,, symbolique des couleurs,  synthèse,

t)  tectonique des plaques, tubes musicaux, taches sur vêtements,,  toits d'ardoise,
u)

v ) vie de village, vérité, Verlaine, vie dans les pays visités, Vocabulaire des châteaux forts, voyages,
w )
x )

Y )  Yves Duteil,