Art, nature, sciences

Culture et voyages

Société

Maisons, villages, régions

Docs: parents, concours

Documents sonores

Lettres, littérature, écriture


Culture philosophique


Mon cadre de vie

 
Santé

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://www.mireille33.fr/data/fr-articles.xml

La vie dans les pays visités
 


 

La vie en Afrique du Sud



156 Cap Agulhasvie.jpg

Des anomalies sociales qui durent et ont du mal à disparaître, suite à l'apartheid :

LE CHIRURGIEN CLANDESTIN : Dr. HAMILTON NAKI
Naki était le deuxième homme plus important de l’équipe qui fit la première transplantation de l’histoire.
Mais il ne pouvait apparaître dans la liste de l'équipe car il était noir.
Hamilton Naki enseigna la chirurgie pendant 40 ans et partit à la retraite
avec le titre officiel de  jardinier, avec 275 dollars par mois.

Scène qui aurait eu lieu dans un avion entre Johannesburg et Londres.
Une femme blanche, assise à côté d'un noir, fait appel à l'hôtesse de l'air.
- Quel est votre problème ?

- Vous m'avez placée à côté d'un noir. Je ne veux pas rester à côté d'une personne aussi dégoûtante.
- Presque toutes les places de ce vol sont prises, mais je vais voir ce que je peux faire.
L'hôtesse s'éloigne et revient quelques minutes plus tard.
- Madame, comme je le pensais il n'y a plus de place libre en classe économique mais le commandant m'a autorisée à offrir une place en première classe. c'est tout à fait inhabituel mais vous avez raison, il serait scandaleux d'obliger quelqu'un à s'asseoir à côté d'une personne aussi répugnante.
La dame allait se lever mais l'hôtesse se tourna vers le noir et lui dit :
- Si vous le souhaitez, Monsieur, prenez votre bagage à main car un siège vous attend en première classe.
tous les passagers auraient applaudi.

La monnaie d'Afrique du sud est le Rand :
(10 rands = 1 € pour une conversion rapide ). Il faut 6 rands pour une lettre en direction de la France.
La monnaie locale, le rand, se retire aisément dans les distributeurs, dans les hôtels, vous pouvez payer en euro (et encore) mais si vous allez sur un marché ou dans les villages, on ne vous les prendra pas. Le dollar américain est parfois accepté, mais rarement.
La taxe sur la valeur ajoutée (TVA ) plafonne au taux de 14 %. Les visiteurs étrangers peuvent donc la récupérer ( détaxe ) au moment de leur départ. Attention, cela ne concerne que les objets et marchandises achetés dans des magasins affiliés au dispositif officiel. L'indication VAT Foreign Tourist Sales apparaît sur les devantures des boutiques assermentées, qui impriment pour tout achat une facture détaillée, à présenter impérativement aux services des douanes de l'aéroport pour pouvoir se faire rembourser. Le montant des achats ne doit pas être inférieur à 250 rands.

Les problèmes du SIDA :

1 sud Africain /10 a le sida
Après des années de déni, le pays le plus contaminé du monde va dépister 15 millions de personnes. 10,9 % des Sud-Africains âgés de deux ans et plus sont atteints du sida.
Un chiffre extrait de l’étude nationale du Centre de recherches en sciences humaines (HRSC) vient d’être rendu public. Un chiffre derrière lequel se cache un peu plus de 5, 7 millions de personnes contaminées sur 50, 59
millions d'habitants ( selon les estimations vers 2011 ),  600 nouveaux cas par jour . Un chiffre qui fait de l’Afrique du Sud le pays le plus touché au monde par ce virus.

Les causes ? :
* Le refus du préservatif
- Les femmes
vivant en milieu rural en Afrique du Sud ont affirmé ne pas aimer le préservatif car elles ont peur qu’il ne sorte du vagin, pour se perdre et remonter éventuellement...
- Pourquoi l’Église proscrit-elle officiellement le préservatif ?
  Selon la doctrine catholique, toute relation sexuelle doit s’inscrire dans le mariage, c’est-à-dire une relation stable, fidèle et hétérosexuelle, ouverte à la procréation. En ce sens, tout moyen de contraception est proscrit. Certes, précisait l’encyclique Humanæ vitæ de Paul VI ( 1968 ), « l’Église n’estime nullement illicite l’usage des moyens thérapeutiques vraiment nécessaires pour soigner des maladies de l’organisme, même si l’on prévoit qu’il en résultera un empêchement à la procréation, pourvu que cet empêchement ne soit pas, pour quelque motif que ce soit, directement voulu.» Mais ce texte est antérieur au sida.
* Le coût d'une trithérapie  était exorbitant pour l'Afrique du Sud. 1 million de personnes au plus y accèderait...

Le procès de Pretoria est donc une première étape vers un accès universel. « Ce qu’on peut dire en terme d’évolution internationale est que le procès de Pretoria est un événement clé car il fait le lien concret entre une situation locale, l’Afrique Du Sud, touchée par le VIH et internationale, les états industrialisés qui protègent l’industrie pharmaceutique » (Julien Reinhard). La communauté internationale a pris conscience que la pandémie du SIDA était « une menace pour la paix et la sécurité mondiale ».
* La polygamie est considérée comme l'un des principaux facteurs de propagation
* Les pressions sociales et les normes culturelles ont également une incidence sur l’accès des femmes à l’information sur le VIH/sida, la sexualité et la santé en matière de procréation. Ces normes renforcent l’ignorance des femmes en ce qui concerne les questions sexuelles et la notion de virginité.

 
Les ethnies d'Afrique du Sud :

Les Zoulous, les Xhosas, sont des peuples d'Afrique Australe.  Les zoulous sont en partie sédentarisé qui se trouve principalement en Afrique du Sud. Des Sothos habitent les provinces du Nord. Les Bushmen représentent une population d'environ 100 000 personnes dispersées dans plusieurs Etats africains : le Botswana, la Namibie, l'Afrique du Sud.

Répartition des différents peuples ( ethnies ) :

Zoulous : 22,9 %, Xhosas : 16,5 %, Sothos du Nord : 9,4 %,  Sothos du Sud :7,7,  Afrikaans : 6,7 %, Tswanas : 6,5 %, Tsongas : 4,4 %, Portugais :3,4%,  Anglais : 3,4 %,  Swatis :2,5 %, Tamouls : 2,3 %,  Vendas : 2,2
 
Les langues khoïsans ou langues khoïs sont parlées en Afrique australe, principalement dans la province du Cap-du-Nord d'Afrique du Sud. Les peuples khoïkhoïs et Bochimen parlaient des langues khoïsans avant la colonisation européenne. Ce sont des langues locales apparentées que l'on a regroupées sous le nom de khoïsan.

Les contrastes sont étonnants, allant du raffinement suprême aux lieux les plus misérables. Les toilettes ne sont pas toujours propres. Mais au-delà de ces lieux, on comprend une multitude de règles sociales qui y sont implicites. Ainsi, d’anciennes toilettes publiques d’un vieux marché d’Afrique du Sud comprenaient deux sections : l’une d’une propreté impeccable réservée aux « gentlemen » et l’autre, en retrait, à l’usage des Noirs. Et les femmes dans tout ça ? On apprend qu’il n’était alors pas seyant pour une dame de se soulager ailleurs que chez elle.
A cause de la clim, assez utilisée, il faut se couvrir les épaules.

 

quartier Malaisvie.jpg
 
Bo Kaap : maisons très colorées avec volets intérieurs
 
C'est un quartier musulman du Cap; composé entre autres de descendants d'esclaves, connus sous le nom de Malais du Cap. Plus de 90% des gens qui vivent ici sont musulmans. Les descendants de ces esclaves se sont mélangés avec les colons européens et ont formé le groupe ethno-culturel de «Métis». Ce fut un comme un retour à l’ère de l’apartheid lorsque le quartier de Bo-Kaap a été déclaré comme un quartier résidentiel exclusivement musulman et que les personnes de religions ou ethnies différentes ont été forcées de s’en aller.
Pour oser les couleurs, voici un joli exemple d'harmonique dans ce quartier situé aux flancs de la montagne de Signal Hill de la ville.
D'après une habitante, Gandhi aurait encouragé cette partie de la population à colorer leurs maisons, signe d'une nouvelle liberté et de l'abolition de leur état d'esclave, les couleurs signifient donc la célébration de la propriété, fait nouveau pour un esclave. Chacun peut donc colorer sa propre maison comme il l'entend !

Tous les ans il y a un carnaval qui débute fin Décembre. On peut y assister à des défilés, des danses, des compétitions de costumes... Les parades de la nuit du 31 décembre au 1er janvier, puis du 2 janvier, sont particulièrement appréciées. L'attrait historique du village, la vie propre, animée de plus de 50 maisons de style historique, font que  Bo-Kaap devient un quartier résidentiel où une petite maison, selon notre guide, coûte cher.

 C'est le haut-lieu de la culture « Cape Malay » avec son carnaval du nouvel-an et sa cuisine épicée.
À Bo-Kaap les jeunes yuppies ont infiltré la communauté de musulmans mais les appartements restent chers.
Ailleurs les maisons sont très chères 150 à 300 000 €, même les appartements qui ne seraient que d'anciens entrepôts convertis.
Vers le Cap 1600, voire 2 000€ - 4 000€ /mois pour 100 m carrés.

Le prix des maisons est proportionnel à la proximité de la montagne, les quartiers les plus chers sont Newlands, Bishopscourt et Constantia.

Les religions du Cap :
camembertreligions.jpg
 
La cuisine du Cap, la seule véritable cuisine sud-africaine est celle dite du « Cape Malay » aussi connue sous le nom de cuisine malaise. C'est un mélange épicé entre ingrédients africains, épices indonésiennes...de différents styles de cuisine, privilégiant les saveurs.

Les aliments ou produits typiques : marula dont on fait de l'huile utilisée pour la peau fragile des bébés.
L'Amarula, est une liqueur crémeuse ( qui ressemble au  whisky ) de l'Afrique du Sud.
Le maïs est la nourriture de base.

Le mieliepap : est un plat africain de base. Il s’agit d’un porridge.
 
Selon notre guide, après 19 h, il est difficile de se promener seul et surtout pas avec un sac ou des bijoux. En Afrique du sud, la criminalité est un fléau depuis des années, la violence et le danger sont omniprésents. 

Jacob Zuma est le 11e président de la République d'Afrique du Sud  depuis le 9 mai 2009. Issu de l'ethnie Zoulou,
Jacob Zuma est de religion chrétienne mais également très attaché à la culture et aux croyances traditionnelles des Zoulous. Il pratique la polygamie. La situation matrimoniale de Jacob Zuma est d'autant plus complexe qu'il n'a jamais clairement reconnu le nombre exact de ses épouses et de ses enfants. Il a eu entre 3 et 6 épouses dont plusieurs officielles. Il est aussi considéré être le père biologique de 14 à 17 enfants issus de 11 compagnes différentes.


Les provinces de l'Afrique du Sud sont au nombre de neuf depuis 1994.
Le Conseil national des provinces ( National Council of Provinces – NCOP ) représente les provinces. Il compte 90 membres, soit 10 membres par province incluant le gouverneur. Chaque province possède un gouverneur, un parlement et une administration provinciale disposant d’un budget propre. Le parlement provincial peut établir des lois provinciales et adopter sa propre constitution si elle ne contredit pas la Constitution nationale. Depuis les élections régionales de décembre 2000, les 9 provinces sont elles-mêmes découpées en 698 autorités locales dotées de pouvoirs importants dans le domaine des transports publics, de la construction, de la santé, de l’éducation et de la circulation.

Le Consulat de France au Cap.

En Afrique orientale et australe, de l'Ouganda à l'Afrique du Sud, les pays autrefois sous contrôle anglais roulent à gauche.

. En Afrique du Sud, il existe de nombreux   " townships " . Ils se distinguent des bidonvilles car ils sont construits en durs et ont une existence légale. Leurs constructions sont souvent planifiées par des architectes favorables à la ségrégation raciale, très grande en Afrique du Sud malgré la fin de l’Apartheid. Les townships d’Afrique du Sud regroupent principalement les Noirs et peuvent compter jusqu’à près de deux millions d’habitants comme à Soweto.


 
Les néo-townships

Depuis 1994 dans le cadre du Programme gouvernemental de Reconstruction, de nouveaux logements ont été construits. Le gouvernement a construit plus de 1,5 million de maisons et  chaque année plus de 100 000 habitations préfabriquées sont  montées en moins de deux jours. Ces petites maisons destinées aux plus pauvres sont offertes. Elles sont situées à la périphérie des villes, s’alignent le long de perspectives rectilignes et  disposent de peu d'espace. Très vite elles sont agrandies au moyen de tôles. Les gens n'ont plus le droit de vendre avant 5 ans car certains vendaient pour avoir de l'argent et retournaient vivre dans les anciennes townships. Ils disposent de l'eau et de l'électricité, mais se retrouvent dans des quartiers dépourvus d’équipements communautaires. Même si ces quartiers permettent à une population défavorisée d’avoir pour la première fois accès à la propriété, ou à des services de base, ils ressemblent furieusement à l’urbanisme de l’apartheid
.

En Afrique, quelque 11 % de la population rurale ont quitté la campagne pour les zones urbaines et 4 % ont changé de ville. l’Afrique du Sud étant  la principale destination. La ville attire car elle est espoir de vie meilleure.

En Afrique du Sud, et notamment à Johannesbourg de nombreux gratte-ciel ont été édifiés surtout dans les années 1970, le plus haut étant le Carlton Centre ( 222 m ), est le plus haut gratte-ciel d'Afrique. Il est situé dans le centre-ville de Johannesburg et contient des bureaux, un centre commercial et une plateforme d'observation; le Pearls Of Umhlanga à Umhlanga Rocks est non loin de Durban.  L'Afrique du Sud est de loin le pays d'Afrique qui compte le plus de gratte-ciel. La plus haute des tours dispose de 44 étages.

Le taux de chômage  est de   25,2 %. Même en tenant compte des nombreuses petites entreprises qui ferment rapidement boutique, l'augmentation nette du nombre d'entreprises inscrites au registre du commerce est de l'ordre de 18 à 20 % tous les ans. Sans compter celles qui ne sont jamais déclarées ( en général dans le but d'échapper aux impôts et aux réglementations ).

Les travailleurs qui deviennent chômeurs auraient droit  à l'UIF : le Fonds d'assurance chômage. Les travailleurs seront payés au centre du travail de leur choix.
L'Afrique du Sud dispose d'un bon réseau routier principal, sans doute parce que les intempéries sont rares.

Les théâtres ( l'un de 600, l'autre de 150 places ) de Cape Town forment un aspect important de la vie sociale et culturelle de la ville :Baxter Theater, Amphithéâtre de Spier, Théâtre de Mascarade, etc.

C'est au Cap qu' eut lieu le 1 e greffe cardiaque, à l'hôpital, le 3 décembre 1967.

Durban :une ville aux contrastes éclatants, où vous pouvez acheter les dernières créations de mode dans des centres commerciaux climatisés ou déambuler dans les marchés, à l’ombre de hautes tours de bureaux,  où l’art et l’artisanat africains sont exposés à côté de certains des épices indiens les plus forts de la planète et de stands vendant des ingrédients utilisés en médecine traditionnelle pour conjurer le mal  ou pour vous aider à  trouver l’amour.
Duban et Johannesburg possèdent des bâtiments Art Déco
. Ils découlent du mouvement Art déco européen des années 1920. A Johannesburg, d'importants investissements immobiliers ont été faits dans les années 1930 ( immeubles Art déco aussi).

Il n'y a pratiquement pas de marchés. Pratiquement tout s'achète dans des centres commerciaux climatisés.  Johannesburg a vaste choix de centres commerciaux, des marchés en plein air et ses quartiers, avec ses boutiques de classe mondiale, attire les accrocs au shopping de toute l’Afrique. Les centres commerciaux de Sandton City ( à côté de la place Nelson Mandela ) et de Rosebank ( à côté du marché d’artisanat africain ) sont les plus prisés. Ces grands centres commerciaux sont de vrais labyrinthes avec parfois un supermarché au sous sol.
A l’exception des grands centres commerciaux et supermarchés, qui ont des heures de fermeture plus tardives Jusqu'à 21 h semble-t-il, et qui sont parfois ouverts le dimanche, les magasins sont
généralement ouverts du lundi au vendredi de 8h, 8 h 30, 9 h à 17h, 18 h et le samedi de 8h à 13h pour les petits centres. Il y a un arrêt d'une heure dans le travail à midi. Dans certaines zones urbaines, c'est ouvert le Dimanche de 10h00 - 15h00/16h00.

Les horaires d’ouverture des banques en Afrique du Sud sont :

08h30/09h00 - 15h30/16h00 lun-ven
08h30/09h00 - 11h00/11h30/12h00 sam

Horaires d’ouverture des bureaux en Afrique du Sud

08h30/09h00 - 17h00 lun-ven

Horaires d’ouverture des agences gouvernementales en Afrique du Sud

08h30 - 16h40 lun-ven

Horaires d’ouverture des bureaux de poste en Afrique du Sud

08h30 - 16h30 lun-ven
09h00 - 12h00 sam

 Jours fériés

Pendant les jours fériés, les supermarchés et les grands centres commerciaux sont ouverts de 10h00 à 15h00 ou 16h00. Cependant, le monde des affaires, lui, cesse de fonctionner.



Maintenant l'Afrique du Sud est pourvue d'une véritable armée de métier
L'Afrique du Sud est sans doute l'armée africaine la plus performante et la mieux adaptée au terrain.


 
fortsoldats.jpg

Le fort de Bonne Espérance abrite désormais de nos jours le Castle Military Museum et des infrastructures pour les Traditional Cape Regiments


fortbonneespgp.jpg

fortonnespfumee.jpg

Rituel au fort de Bonne Espérance : relève de la garde

 La cérémonie de la clé a lieu tous les jours à 10 heures suivie de la relève de la garde et du tir de canon miniature.
Les trains : Un train va de Cap town à Johannesburg. Il traverse de magnifiques paysages. 24 à 26 h  étonnantes à travers l'Afrique du Sud.
Il traverse les mêmes paysages enchantés que le train bleu de luxe mais ne coûte que 430-700 Rands, soit 43 à 70 €, en 2 nd classe. Il est agréable, confortable, la cuisine y serait bonne.
Le train bleu : Le train bleu va de Pretoria à Cap Town. C'est un des plus luxueux trains du monde, mais très cher. Il parcourt aujourd'hui un long trajet de 27 h pour plus de 1600 km et quelques distances occasionnelles vers Durban, ou des sites touristiques. Le parcourt coûterait selon notre guide  700 € pour un aller simple.
176 Cap Agulhasvie.jpg
Au Cap Agulhas

Les écoles :
Tous les élèves auraient comme nous en France, des chefs de classes ou délégués.
Ils doivent apprendre trois langues dont l'anglais et le plus souvent l'afrikaan, la troisième  langue diffère selon les régions en fonction des ethnies qui y habitent. Il existe 11 langues officielles en Afrique du sud : Afrikaans, anglais, zoulou, xhosa, pedi, tswana, sotho, tsonga, swazi, venda, ndebele . La plupart des écoles enseignent en anglais ou dans la langue la plus parlée de la région. La langue d’enseignement reste la même pendant tout le cursus, mais à partir du niveau 4, le programme comporte quelques heures d’enseignement d’une autre langue vivante, généralement 6 heures.
Concernant le secondaire, sont obligatoires: langues maternelle et secondaire. L'élève choisit par ailleurs une troisième langue. Parmi les langues étrangères enseignées, l'allemand et le français. Mais le choix d'une langue étrangère est peu courant. L'élève doit étudier sa langue maternelle ainsi que l'une, au moins, des onze langues.

 Les écoles publiques/privées :

. 84% d’écoles publiques en 2008
 Toutes les Universités reçoivent une participation de l’État. Certaines ne fonctionnent qu’avec cela. En revanche, la source principale de financement de la majeure partie des universités restent les frais d’inscription. Ce qui explique que
pour ces universités-là, l’aide gouvernementale est dérisoire et l’on peut dire qu’elles sont privées
Frais d'inscription : 40% des écoles entièrement gratuites en 2007.
 Les écoles les plus pauvres reçoivent des subventions publiques les plus importantes, et ont donc les frais de scolarité plus faibles.
. Primaire : de 600 à 9 000 rands/an dans le public (=de 650 à 1000 euros)/ de 10 000 à 35 000 Rands dans le privé ( = de 1 075 à 3 760 euros )
. Lycée : de 1000 à 15 000 rands/an dans le public (=de 1100 à 1600 euros)/ de 10 000 à 35 000 Rands dans le privé ( = de 1 075 à 3 760 euros )
. Universités : de 7 000 à 40 000 Rands dans le privé ( = de 800 à 4500 euros ).
Pour toutes les écoles publiques, les parents peuvent demander une réduction ou même l'exemption des frais de scolarité si leur rémunération annuelle est inférieure à 10 fois les frais de scolarité annuels ( avant impôt ), l'enfant est exonéré des frais d’inscription.

Tous les élèves sud-africains portent un uniforme obligatoire. Ce qui occasionne un coût supplémentaire.
Les bourses Hermès ( mises en place, en France, à l’initiative du Ministère des Affaires Etrangères ( MAE ), en relation avec la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH), le Ministère délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche (MENESR) et le département « Homme et Société » du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS). La FMSH assure la gestion scientifique et administrative du Programme HERMES. ) ont été conçues pour permettre à des chercheurs étrangers de haut niveau en sciences humaines et sociales d’effectuer des séjours de recherche dans des universités et centres de recherche en France. Ce programme s’adresse à des chercheurs des pays suivants : Chine, Inde, Indonésie, Malaisie, Amérique latine et Afrique du Sud.

La vie en Albanie

Repliés sur eux-mêmes durant près d’un demi-siècle par la force d’un régime communiste isolationniste, les Albanais s’attachent à rattraper le temps perdu. Voisins des Italiens et des Grecs, ils affichent leur ancrage européen et accueillent les visiteurs étrangers à bras ouverts.


L'albanais qui est la langue maternelle de 99 % de la population du pays, est une branche indépendante, isolée de la famille des langues indo-européennes.
Dans le passé ce classement a fait l'objet de nombreux débats. Leibniz donnait à la langue des Albanais une origine celtique; Ange Masci a soutenu qu'elle était  la même que celle des anciens Macédoniens, Illyriens et  Epirotes. Aujourd'hui, on distingue dans l'albanais quatre dialectes :

    1° le guégaria ou guègue, répandu jusqu'à l'Herzégovine;

    2° le toskaria ou toske (tisque), parlé à Bérat et  dans tout le Musaché;

    3° le japouria, parlé en Japourie (anc. Japygie d'Epire);

    4° le chamouria, dialecte des Massarakiens, des Aïdonites et des Souliotes.

Les recherches des philologues ont reconnu que plus d'un tiers de ses racines sont des radicaux grecs monosyllabiques; qu'un second tiers se rapporte au latin, à l'idiome germanique et au slavon; que le dernier tiers n'a pas de dérivation connue, et appartient peut-être à l'ancien idiome illyrien.

L'albanais est moins riche et moins régulier dans ses formes grammaticales que le grec; on y trouve assez peu de mots composés. II est pauvre en termes abstraits. La multiplicité des consonnes, sans autre point d'appui pour la  voix qu'une voyelle, rend la prononciation difficile pour un étranger. Une particularité de cette prononciation est qu'elle admet les sons u et j. L'accent tonique tombe sur la dernière syllabe, comme en français.

L'albanais s'écrit avec un alphabet dont les formes paraissent empruntées aux anciennes écritures sémitiques, principalement au phénicien. Les sons et articulations simples sont au nombre de 37, dont 8 voyelles et 29 consonnes; on compte en outre 15 signes composés; en tout 52 lettres. Mais on emploie aussi souvent les caractères grecs.

La vie en Argentine
 

La ligne A inaugurée en 1913, fut la première ligne de métro construite à Buenos Aires et en Amérique Latine en 1913.
Les wagons belges aux sièges en bois seront remplacés bientôt par des voitures chinoises dernier cri.

Pour ce qui est des baignades, l’Argentine n’est pas en reste. Il y a des stations balnéaires en Argentine, la plus connue étant celle de Mar de Plata avec ses longues et magnifiques plages de sable fin et  d'autres aussi se situent le long  de la côte atlantique. Ces dernières années, de nombreux nouveaux lieux de villégiature à l’architecture moderne ont fait leur apparition. Ils sont surtout appréciés des populations autochtones qui y passent volontiers leurs vacances.
 
buenos Aires_ Bocatangoht.jpg
 
Du lundi au dimanche de 10h00 à 18h00, présenté dans Caminito, La Boca, beaucoup d'artistes habillés pour le tango et accompagnés de bandonéons et de guitares vulgarisent les voix classiques comme celle de Carlos Gardel et exposent leurs meilleures œuvres, généralement liées au thèmes du quartier et au tango, parce que depuis l'année ou 1959, cette zone est connue comme le Musée d'Art en plein air. Les touristes se délectent des mouvements gracieux de la danse et du rythme.
Les rues de Buenos Aires sont animées. Selon les quartiers l'élégance y est discrète ou la tenue décontractée.
Le football est le sport national de l'Argentine par excellence. Le Buenos Aires Football Club, lui a été fondé en 1867 par des résidents anglais.
La Boite de chocolats, ainsi nommée à cause de la forme du stade est située dans le quartier de La Boca...
Boca Juniors a  adopté un maillot bleu barré d'une diagonale jaune ... contre Boca River...
Plus de cent ans de rivalités existeraient entre ces deux clubs qui ont commencé avec un match pour un terrain. Au delà du foot, ces deux clubs représentent une rivalité entre les classes sociales de l’Argentine, River la haute société et Boca juniors, fondé par des immigrés italiens, la classe populaire.

L'équipe argentine, aussi appelée les « Pumas », est la meilleure équipe d'Amérique.

  Dans le quartier de RECOLETA, le quartier le plus élégant et ´européen´ de Buenos Aires, les boutiques, les centres commerciaux ( Buenos Aires Design ) sont nombreux, ils sont ouverts jusqu’à 22 heures et on y trouve toutes les grandes marques nationales et internationales ( de vêtements, bijoux, ...). C´est un quartier où vous trouverez d´agréables promenades, des arbres, les plus importants centres d´attraction culturelle, de nombreux bars et restaurants et une intense vie nocturne.
Les marques françaises Renault et Peugeot-Citroën... les plus grandes marques se trouvent dans tous les quartiers du centre. Au salon de l'automobile,  22 marques étaient présentes et ont exposé leurs nouveautés et les prototypes qui seront certainement commercialisés en 2012 en Argentine.

La monnaie argentine est le peso argentin dont le symbole est le $ AR,

Le taux de salaire minimum de l'Argentine est 1 500 pesos argentins par mois, pour tous les travailleurs. Le salaire minimum de l'Argentine a été modifié au 1er janvier 10 . Aujourd'hui ils réclament un Smic à 1700 pesos.

En 1991, l'Argentine avait lié sa monnaie, le peso argentin, au dollar US pour vaincre son inflation. Le taux d'inflation est de 23 ou 25 pour cent, ou plus.
On estime que 30% des actifs travaillent au noir. Des salaires fluctuants se situent souvent au-dessous du minimum légal. Les conditions de travail - aussi bien en ce qui concerne le milieu ambiant de travail que les conditions sanitaires qui y règnent - sont souvent à haut risque. Cela se traduit par une augmentation rapide des accidents de travail.
Aujourd’hui, en Argentine, plus de 39% de la main-d’œuvre « occupée » travaille en moyenne 12 heures par jour. Outre l’extension de l’horaire de travail, les emplois soumis à surexploitation sont caractérisés par une « précarisation contractuelle ». Heures d'ouverture  généralement sont : 8 h ( administrations ), 8 h 30, ( banques ) 9h ( commerces ) à 13 h, du lundi au vendredi, ensuite sieste jusqu'à ( il est maintenant possible de se reposer dans des chambres “spécial sieste " ) et de nouveau travail jusqu'à 17 h voire 19 h. Certains magasins restent ouverts à l'heure de la sieste et même le soir. Les gens  sont pour la plupart d’origine espagnole ou italienneOn vit donc à l'espagnole. A 22 h le soir il y a encore beaucoup de monde dans les rues. Partout en Argentine, les gens soupent vers 22 h 00 et sortent dans les boites de nuit.
Les plazas s'ouvrent autour des quadras avec des rues à sens unique.
Ce système de sens unique est assez bien pensé. Il indique que dans tel quartier de 2 ou 3 quadras, ( pâté de maisons )  toutes les rues  sont à sens unique.

La ville de Mendoza, est, sans contexte,  l'un des principaux centres pour les sports d'hiver

Il est courant de voir plusieurs personnes sur des motos et sans casque.
Les écoles publiques exigent un tablier blanc. Chaque école a son uniforme.
Les réserves d'eau chauffent sur le toit.

Le taux de chômage, qui était de 23% en 2002, est retombé à seulement 7%. Mais 
il serait remonté à plus de 7 % en 2010 et à plus de 10% aujourd'hui. Le taux de pauvreté s’est effondré. Bien sûr, Le Monde essaie de présenter cette réussite comme le produit de la hausse du prix des matières premières. Comme si l’Argentine pouvait faire 8% de croissance annuelle de son PIB depuis près de dix ans seulement en vendant du soja !

 On évalue  à 40% de l'activité salariée totale laissant une belle part pour le travail au noir


La santé en Argentine est organisée autour d’un système à plusieurs vitesses; il existe :
* des hôpitaux publics gratuits avec de longues files d’attente et des soins approximatifs,
* des hôpitaux conventionnés avec des caisses d’assurance pour les salariés,
* et des hôpitaux privés pris en charge par des assurances privées.
C’est le même principe pour les médecins. Il n’y a pas de système centralisé comme celui de la Sécurité sociale en France par exemple.
On s'y soigne souvent avec les plantes :

Par exemple, une espèce de cactus permet de soigner les douleurs dans le dos ( les chauffeurs routiers l'utilisent comme tel ) en plaquant la chair préalablement pelée et salée.
 Le " Palan Palan " est une plante aux fleurs coniques jaunes, dont les petites feuilles vertes possèdent des vertues anti-inflammatoires, utilisées surtout pour les intestins.
De nombreuses autres plantes offrent des vertus médicinales. D'ailleurs les habitants des montagnes n'utilisent jamais de médicaments et se soignent uniquement grâce à elles.
549_cave vinicolevie.jpg
Cave vinicole

La coca est une plante d'Amérique du Sud . Elle joue un rôle important dans la culture andine, à travers ses utilisations rituelles ou médicinales. La cocaïne est extraite de ses feuilles
En Argentine, selon la législation actuelle, la détention d'infusion de coca ou de feuille de coca à l'état naturel pour la mastication n'est pas vraiment considérée comme de la détention ou un usage personnel de stupéfiants.
Bien que la culture de la coca soit interdite, sa consommation et son commerce sont encore ignorés bien que plusieurs projets de lois soient en cours
Pourtant, l'utilisation de la feuille de coca à des fins industrielles, notamment la fabrication de coca pour infusion ou de farine de coca, est contraire aux conventions internationales relatives au contrôle des drogues.

On estime qu'un millier de tonnes de feuilles de coca d'origine bolivienne sont passées chaque année en contrebande dans les provinces de Jujuy et Salta, dans le nord de l'Argentine, où la détention et la consommation (par mastication ) de feuilles de coca sous leur forme naturelle et la préparation de maté de coca ( infusion de feuilles de coca ) ne sont pas considérées, au regard de la loi, comme correspondant à la détention et la consommation de stupéfiants.
Au beau milieu d’une des zones les plus sauvages du pays, certains  villages on ne peut plus pittoresques comme San Antonio de los Cobres, situé à 3300 mètres d’altitude, abrite des populations indigènes qui en utilisent.
La coca est considérée comme ayant des propriétés pharmacologiques.
La feuille  contient des principes actifs, des enzymes, des alcaloïdes ... qui aident à la digestion en l'accélérant, qui a des vertus sur la circulation sanguine, et protège du mal des montagnes; l'atropine  possède un effet  au niveau des voies respiratoires; la pectine qui est un absorbant au niveau intestinal, est aussi efficace comme anti-diarrhée; la globuline est une protéine cardiotonique, qui optimise le travail du cœur, évitant la tachycardie et l'hypotension à une haute altitude supérieure à 3 000 m;...


La coca : est aussi une tradition andine ancestrale d'où selon notre guide à un droit de 500 g par personne et surtout en infusion.
En Argentine, la culture de la coca est interdite, mais sa consommation et son commerce sont autorisés, plusieurs projets de lois sont en cours.
Le mate de coca ou thé de coca (du quechua kuka) est une infusion de feuilles de coca populaire et typique des régions andines de Bolivie, du Pérou, du Nord du Chili et du Nord de l'Argentine.
La concentration de cocaïne dans la feuille de coca est très faible ( les pourcentages oscillent entre 0,1 % et 0,8 % ou de 0,11 mg à 2,96 mg par sachet ) et de ce fait la consommation de feuille n'a pas de toxicité et n'induit pas de dépendance.
De nombreux peuples des régions andines consomment le maté de coca à des fin médicinales ou religieuses. La consommation de maté de coca, comme la mastication de feuilles de coca, augmente l'absorption d'oxygène dans le sang et combat ainsi le mal aigu des montagnes et aide à la digestion.


La farine de coca (feuilles de coca hachées finement) peut être utilisée comme le café dans une machine à café pour obtenir un maté plus concentré et plus fort.

Et ce depuis plusieurs siècles. Sous l’empire Incas, elle était considérée comme un cadeau sacré des dieux. Pour de nombreuses civilisations andines, son usage était présent dans tous les aspects de la vie quotidienne, que ce soit dans l’art, l’économie, la religion ou  la médecine.

 Une légende andine raconte que la déesse de la lune, " mamá Killa ", a répandu l’arbuste sacré sur ordre du dieu du soleil « Inti » afin que ses feuilles puissent soigner les maladies, la fatigue, la soif et la faim de son peuple et lui donner force et vitalité.

A Buenos Aires la démocratie s'apprend à petits pas. Il faut comprendre : la dictature a cédé sous la pression d'immenses manifestations après dix années de règne. Les militaires ont assassiné vingt-cinq mille, sans doute trente mille personnes, les estimations grimpent chaque jour. Deux générations d'Argentins ont vécu dans la peur, la peur noire. Souvenez-vous du film " Missing ", " Disparus " de Costa-Gavras, sorti en 1982. Chaque jour des opposants, des intellectuels  disparaissaient. On a retrouvé des charniers, des corps torturés par centaines. Juste après le putsch de Jorge Videla en 1976, tous les rassemblements, même de quelques personnes, même d'un groupe d'amis, étaient interdits, dispersés. La chasse aux jeunes était un sport national. Les policiers, les miliciens guettaient les sorties des concerts de rock et attaquaient les gens isolés, les chevelus, les filles voyantes. Ils les jetaient au fond d'une voiture, leur enfilaient la célèbre " capucha " et les rouaient de coups. Leur coupaient les cheveux. Les violaient.
Aucun jeune de Buenos Aires n'a oublié.
La peur rôde encore. Elle a duré trente ans, dictature après dictature. C’est long trente ans. Toute une jeunesse !

La présidente 
d' Argentine,  Cristina Fernández de Kirchner vient par hélicoptère. A Buenos Aires les gens aisés se déplacent par hélicoptère du fait des embouteillages fréquents.
Le vote obligatoire est  en vigueur en Argentine. Avant les femmes ne pouvaient pas voter. C'est le 21 août 1946 qu' Éva Peron fait campagne à l'Assemblée en faveur du droit de vote des femmes. Elle a l'appui de son mari, qui proposait cette réforme depuis 1945.

Elle permet à la femme d'autres droits nouveaux.  Elle veut aussi assurer la promotion des femmes dans  l’économie et la vie de tous jours et leur permettre aussi d’accéder à la culture, au droit de retirer de l'argent.
Le 23 septembre 1947 – la loi accordant le droit de vote aux femmes argentines est votée, donnant lieu à une énorme célébration sur la Plaza de Mayo 1952 : Peron est réélu à la présidence de l'Argentine sans doute grâce au vote des femmes.


Les écoles :

En Argentine, l'école est obligatoire de six à quatorze ansLes élèves ( et même la maîtresse d'après notre guide ), en Argentine,  portent en général une blouse blanche. Dans le secondaire il y a des collèges privés.
Je suis Argentine et je viens de SALTA où effectivement il existe des « camps d’entrainement » pour enfants. Sous le joug des Policiers petits garçons et petites filles y apprennent à danser le folklore, à jouer d’un instrument de musique en « défilant » et aussi à pratiquer un sport. Dans toute l’Argentine, les enfants n’ont pas la nécessité d’aller à l’école de police pour y apprendre le respect de la Nation. Ils saluent notre drapeau à l’école publique tous les matins !

Le drapeau de l'Argentine est constitué de deux bandes bleu ciel horizontales séparées par une bande blanche. En son centre est placé un soleil doréLe soleil rappelant le Dieu Inca. Certains élèves auraient encore droit aux prix d'excellence et d'honneur.

Dans les écoles de campagne, les maîtresses ont encore un grand rôle qui dépasserait celui d'enseigner. On trouve dans ces petites écoles des instituteurs passionnés et parfois une dame qui fait les repas et qui prépare le maté !

De nos jours, on assiste à une ’augmentation de la pauvreté, la classe moyenne est  de plus en plus appauvrie. La classe moyenne salariée passe de 35 % en 1980 à 26,4 % en 1991— ainsi qu’à une violente diminution de leur volume : elles représentaient 47 % du total de la population en 1980 contre 38 % en 1991 (Torrado 2003,67). Deux couches se dessinent dans la nouvelle stratifcation sociale. La première est celle des “ nouveaux pauvres ”  composée, entre autres, par des employés, des techniciens et des professionnels du domaine public liés à l’administration, l’éducation ou la santé, des entrepreneurs et des commerçants ruinés par l’ouverture des importations et des propriétaires fonciers dépendants des économies régionales. La deuxième, celle constituée par des cadres supérieurs, des professionnels, des membres du personnel administratif du secteur privé et des commerçants prospères.
 Les processus récents de ségrégation spatiale témoignent de façon privilégiée de cette fragmentation. Ainsi, les couches en ascension adoptent des modèles de comportement et de consommation qui s’apparentent à ceux des classes aisées traditionnelles et déménagent, par exemple, vers de nouvelles agglomérations de type “ countries ” et résidences fermées dont le nombre s’est multiplié pendant la deuxième moitié des années 1990. En revanche, les couches qui connaissent une mobilité descendante, ne pouvant plus payer les loyers, occupent illégalement des terrains, qu’ils organisent en petites parcelles et où ils construisent
des logements en briques de récupération — appelés asentamientos ( Beaucoup de types indiens dans ces zones semble-t-il ) — pour les distinguer des bidonvilles.

Avec la troisième génération des émigrants d'origine arabe, les problèmes d'intégration ont diminué d'une manière significative du fait que les petits-fils des émigrés arabes ont surmonté le souci de l'origine. Cela leur a permis d'appréhender la question des racines d'un point de vue différent, montrant un intérêt particulier pour la langue arabe et embrassant les différentes facettes de leur culture.
Les différents aspects du processus migratoire arabe, notamment économiques, politiques, sociaux, culturels et économiques, soulignent la diversité culturelle et confessionnelle de la communauté arabo-argentine.


 L’éducation est également concernée par le désengagement progressif de l’État. Ainsi, la baisse des financements, la détérioration des salaires et des conditions de travail des enseignants et l’absence de politiques destinées à améliorer leur formation sont à l’origine d’un profond déclin du système éducatif.

Au Nord ouest un train très connu quitte Salta entre dans la vallée de Lerma pour atteindre le Puna. On l'appelle le train des nuages.

Des  ponchos sont fabriqués aux couleurs nationales blanc et céleste et portés lors de certaines fêtes ou manifestations
A Salta : le poncho de Salta est rouge foncé avec des franges noires. Pendant les guerres d'indépendance, le général Güemes l'avait imposé à ses soldats plus récemment, ce poncho a inspiré le drapeau de la province.


Dans les Patios de Cafayate Hotel et Spa, on pratique la vinothérapie qui consiste en soins à base de vin, massages et exfoliations à base de raisins.


La Merced ( région connue pour ses fleurs ), est un village en Argentine, mais aussi une hacienda et une vierge.
Situé sur la hauteur de Cachi, au calme, cette grande hacienda aux allures d'ancien monastère, présente vraiment belle figure. En novembre, les espaces verts y regorgent de fleurs.
En traversant le village de La Merced, nous sommes attirés par une place dans laquelle, en été, fleurissent plus de 50 variétés de roses.

Cachi est un village calme et typique : maisons basses et blanches, rues pavées, hauts trottoirs, maisons coloniales.

Le lundi jour férié. Il y a un projet de loi en faveur d’un weekend prolongé par mois en Argentine pour le tourisme.

Le service militaire est volontaire.
Beaucoup de jeunesse en Argentine. 90 % des écoles sont gratuites, ce qui attire les étrangers. Beaucoup d'écoles sont à énergie solaire.


Le premier métro d'Amérique du Sud a été en Argentine, à Buenos Aires. Il a été fait par un français et inauguré en 1913. Mais il est vite devenu trop petit pour une ville de cette taille.

La grande majorité de la population argentine est d'origine européenne. La religion nationale est le catholicisme : selon les sources, catholiques ( entre 80 et 92%) ; La religion Juive serait la seconde religion.  Après New York, Buenos Aires est la ville ayant la plus grande population juive (300 000) d’Amérique. Dans toute l'Argentine, il y aurait 500 000 Juifs et une grande contribution de leur part à la culture du pays.
Pour les autres religions, c'est de l'ordre de quelques pourcentages : protestants (2 à 7 %%),  autres (4%), quelques petites minorités musulmanes . Les catholiques romains dominent donc l'Argentine en nombre et  par conséquent, numériquement, les églises catholiques romaines aussi.
Autrefois, il était nécessaire d’être catholique pour briguer le titre de président et de vice-président; enfin, le Congrès avait mission de promouvoir la christianisation des indigènes, censée les civiliser. Ce qui sera à la source de divers conflits. Ainsi, la formule selon laquelle le gouvernement soutenait l’Église catholique allait être interprétée par certains comme un engagement à propager le culte et comme la reconnaissance officielle d’une religion d’État. 
Il existe en Argentine une communauté arabe qui, bien sûr, n'égale pas en nombre celle des pays européens, mais reste assez importante.


 

terminusroute3.jpg
 


La Route Nationale 3 ( route mythique ) est une route Argentine, qui unit les provinces de Buenos Aires, de Río Negro, de Chubut, de Santa Cruz, de Terre de Feu ( Antarctique ) et des Îles de l'Atlantique Sud. Cette route est interrompue entre les km 2 674 et 2 696, à cause du Détroit de Magellan.  La traversée du Détroit de Magellan se fait en 20 minutes par un ferry qui parcourt 4,65 km. Le passage entre les provinces de Santa Cruz, de Terre de Feu,  et  des Îles de l'Atlantique Sud se fait par le territoire chilien. Cette autoroute est également panaméricaine. c'est un réseau de routes couvrant quelques 25 000 km à vol de condor, reliant le nord du Cercle Arctique jusqu'à la pointe sud du Chili, traversant une large palette de paysages et de climats. Une route transversale même jusqu'à Ushuaia en Argentine.
La Panaméricaine vous mène de l'Alaska au Chili !



La route nationale 7

traverse le pays d'est en Ouest depuis Mendoza (Argentine) jusqu'à la frontière du Chili. Elle fait 1224 km et 30 % sont des autoroutes. Elle fait partie des Pan-American Highway, et se prolonge jusqu'à.Santiago ( Chili ).

Plusieurs routards affirment que la route reliant Mendoza à Santiago  est magnifique :  (le pont des Incas, l'Aconcagua,
de son vrai nom "Acon Cahuac", c'est à dire " sentinelle de pierre " pour les Incas. Il s'agit du plus haut sommet des Amériques qui culmine à 6959m ! Les points de vue, les Andes enneigées qui séparent le Chili de l'Argentine,  cette chaîne montagneuse dominée par de nombreux volcans, ..), sont variés, colorés, la nature s'y fait artiste, mais c'est aussi une petite route de montagne plus que tortueuse.

Le maté est la boisson qu'il est d'usage d'offrir à tout visiteur, une fois ébouillanté, on l'aspire à l'aide d'un petit tube de métal.
Le maté
ou yerba mate est une espèce sud-américaine dont les feuilles,  sont extraites des feuilles séchées et des tiges de l'arbre Ilex paraguarensis.  C'est un arbre vert qui appartient à la famille des houx. Il pousserait  en Argentine près des chutes d'Iguaçu. C'est un arbre à croissance lente qui pour se développer a besoin de températures entre 20°C à 30°C ( idéalement 23°C de moyenne annuelle ). Ces feuilles que l'on torréfie et pulvérise, fournissent, infusées dans l'eau chaude, une boisson stimulante; le maté est bu par la majorité des argentins.  C'est bien plus qu'une simple infusion, c'est un art de vivre, c'est la boisson nationale.  Les argentins en boivent à toute heure de la journée. Le plus souvent ils font le " maté cocido " ( maté cuit ).
Le mot mate désigne également la calebasse  qui peut être habillée de cuir et qui sert de récipient à l'infusion. On boit le maté à l’aide d’une grande pipette en métal avec des trous et avec un filtre au bout appelée la bombilla. Les trous permettent d'aspirer la boisson sans laisser passer les herbes.


Sa préparation

Verser l'herbe dans le mate jusqu'au 2/3  ou 3/4 selon les goûts du récipient. Poser la paume de main sur le mate pour le fermer et remuer en secouant doucement les herbes. Cette action à pour but de laisser les herbes les plus fines en superficie. Faire chauffer l'eau sans la faire bouillir ( 80 ° ) .  Si le maté n'est pas à la bonne température, il est trop fort ou la bombilla se bouche. L'eau se met dans un trou au milieu des herbes, il faut laisser absorber un peu le liquide.
Remettre ensuite de l'eau chaude  sur les herbes puis remuer. On renouvelle l'opération jusqu'à ce que l'eau arrive presqu'à la surface de la calebasse. C'est alors le moment de plonger la "bombilla" au fond du maté. 
Dans le MATE, on trouve de la caféine et des vitamines : A, B, (B1, B2, B5), C et E. La vitamine A est rare dans l'alimentation, elle est indispensable pour notre vue.
Le maté en sachets est plus tonique.
Le maté est vendu en paquet de 500 g ou de 1 kg dans tout type de magasin, y compris dans les stations-service. On le trouverait aussi dans des distributeurs.



Las empañadas

De délicieux petits chaussons garnis  fourrés à la viande bœuf, au poulet, au fromage, aux fruits de mer ou au  jambon...

Empanadas de verdura, de jamon y queso, de carne picante, de carne al cuchillo, y que se yo ?!

Elles se dévorent  dans les bars-cafes ou confiterias, parfois faites sur commande, ce sont les meilleures, car elles sont toutes fraîches. Il est commun d’en déguster une - como entrada - dans les parillas, elles sont dans ce cas faites de viandes et frites. Les porteños les achètent le plus souvent dans des boîtes en carton, dans des magasins de vente à emporter spécialisés dans les empañadas. Elle peut aussi être casera, c’est-à-dire faite maison, le cuisinier achetant pour cela des paquets de tapas dans les supermarchés.
Si on les retrouve un peu partout en Argentine (et ailleurs), les meilleurs  se trouveraient à Salta et dans sa région, dans le nord-ouest argentin.

Deux étapes : la pâte et la farce
Pour la pâte, soit on opte pour une pâte brisée soit pour une pâte à pain ...
- 500 g de farine
- 20 cl d'eau
- 10 cl d'huile d'olive
- 4g de sel
Creuser un puits dans la farine et y mettre l'huile, l'eau et 2 pincées de sel. Travaillez la pâte jusqu'à ce qu'elle soit homogène et laisser reposer sous un linge au moins 45 mn.

Pour la farce:
350 g de viande  émincée finement
2 oignons émincés
Des olives vertes
De la ciboulette
Un mélange de 4 épices
250 ml de bouillon de viande
2 œufs cuits durs
Du thym

Faire revenir les oignons et les olives dans de l'huile d'olive, rajouter la viande, la ciboulette, le thym, les 4 épices puis arroser du bouillon... laisser mijoter. Lorsque ça a bien réduit, lier avec un peu de farine. Laisser refroidir. Ajouter les œufs cuits coupés en petits morceaux. Répartir la farce dans les ronds découpés dans la pate et fermer en forme de chaussons en scellant bien les bords (sinon ça risque de s'ouvrir pendant la cuisson). Mettre au four pendant 30 mn à thermostat 5-6 (180°c).

En accompagnement une salade mixte telle qu'on la trouve là-bas : salade verte, tomate et oignon doux cru.

Raisin sur l'empañada.



La viande : Là encore ce pays fait dans la démesure. Ici, c’est  un minimum ½ kg de viande par personne, viande souvent grillée sur des barbecues géants. La viande est seulement salée et a un goût extraordinaire… Un argentin mange beaucoup de viande en un an :   de 30 à 73 kg parfois même beaucoup plus selon les années, les familles, de viande par personne, alors que nous  français en mangeons dans les 23 kg.

asado.jpg

Mais tous ceux qui ont participé une fois à un asado argentin savent pertinemment que la définition de “grill ” est trop restreinte pour le définir.
 Un asado, est en général plus qu'un simple repas, il est souvent objet d’une réunion.
 A El Calafate, l'asado se fait en croix (« asado a la cruz » en espagnol) ou « al asador », c’est-à-dire en disposant comme ici les viandes verticalement sur les braises, en les soutenant par une armature qui prend la forme d’une croix. Le chiporro ou typique asado d’agneau patagon est une des façons de faire un « asado a la cruz ».

Les argentins mangent bœuf, mouton...mais aussi cochon d'Inde. Les paysans andins savent gérer l'élevage des cochons d'Inde de façon à obtenir les protéines nécessaires au moment des fêtes et compenser alors le manque de tubercule et de céréales.
    Il est interdit de manger du cheval en Argentine car il est protégé par la Loi.

La pêche :  la pêche  se fait à la mouche en Patagonie Argentine. On y pêche truite et truite saumonée. Des pièces de 14 à 16 kg peuvent être obtenues.
Possibilité de pêche à la mouche Bariloche au lac Nahuel Huapí. Pêche sportive, pêche truites...
     
Les fromages de chèvre
sont caractéristiques dans certaines provinces. Par exemple à Sulpacha dans la Province de Buenos Aires et les dulces aux fruits de la région sont appréciés : Des desserts annoncent : quesito con dulce de cayote, ( fromage de chevre avec une compote marmelade de cayote ( fruit qui  ressemble un peu à la rhubarbe mais avec un goût moins acide, plus proche du miel ).
Dessert: Quesito con dulce de cayote appelé aussi  cheveux d'ange.


Des vendeurs ambulants : Certaines voitures servent parfois de magasin et des hauts parleurs rassemblent les clients suceptibles d'acheter des fruits u des légumes...


Les racines italiennes sont fortes :

A Buenos Aires pas de quartier Little Italy comme à New York. L’influence culturelle y est  immense mais totalement intégrée : tous les Portègnes mangent la pasta, boivent du café serré et parlent espagnol avec cette mélodie italienne si caractéristique de l’accent local.
Aujourd’hui, de 15 à 20 millions d’Argentins ont une ascendance italienne, soit environ la moitié de la population, très sûrement beaucoup plus à Buenos Aires.


Les pizzas et les pâtes italiennes sont donc aussi très convoitées parmi la population locale. Une autre douceur ramenée par les italiens est la glace, très populaire tout au long de l’année.

A cause de la circulation il est souvent préférable de marcher à Buenos Aires. Au centre c'est un embouteillage permanent.


MHT en Argentine date de 2008. Les objectifs entre autres sont d'introduire des idées nouvelles pour le développement social, commercial et économique  and it intends, among others objectives, to introduce business ideas to the local communities et d'améliorer la qualité de vie.


La Patagonie manque d'eau mais c'est le paradis des randonneurs, surtout vers le glacier Perito Moreno. Lorsque les habitants creusent le sol pour  chercher de l'eau, ils trouvent du pétrole!
Cependant, l'eau potable est traitée et chlorée.
La région est habitée par une population aux origines très diversifiées : espagnols, Italiens, gallois, des collectivités chiliennes, basques, françaises... La plupart vivent à la ville. La reste n'est que campagne à l'infini.
La plupart des maisons sont en briques, mais le style de chacune porte une marque caractéristique de l'origine de ses habitants. La maison correspond à la hiérarchie sociale. La maison la plus commune a deux chambres et des toilettes.
Si les indigènes étaient nomades, les nouvelles classes riches peuvent posséder d'immenses territoires.
La classe moyenne cultive.

En Patagonie,
Les structures des toits des maisons étaient traditionnellement  en bois, que l’on recouvrait de branches de broussailles de la région le tout enrobé d’une couche de boue. Les toits traditionnels, aujourd’hui en extinction, sont souvent remplacés par des tôles, lambris et autres isolations thermiques actuellement sur le marché.
Les maisons au toit de tôle ondulée peintes de toutes les couleurs dominent.

Une ferme ou estancia occupe une très grande surface (plusieurs milliers d'hectares : jusqu'à 117 000) ; elle est tenue par un gaucho en général célibataire qui vit dans une petite maison ; la ferme est clôturée mais  les animaux  y sont libres et côtoient les animaux sauvages. Par temps froid ou lorsqu'il vente, les moutons se groupent tête contre tête. Il faut au moins 1 ha 1/2 par mouton au nord, 7 ha au sud. Les moutons doivent souvent être changés de place. Puisque le gaucho surveille la ferme, les propriétaires qui peuvent avoir plusieurs fermes peuvent aussi vivre ailleurs, en Suisse par exemple. Les fermes très éloignées des villes ont des groupes électrogènes.
Le guanaco qui est l'ancêtre du lama domestiqué.

Seul le propriétaire a le droit de chasser. Cependant certains pratiquent une sorte de chasse organisée, payante ( forfait de chasse ) dans le respect des propriétés et de la faune sauvage.

Le chômage est de 19 % en Patagonie. Il y a beaucoup de travail au noir dans cette province.

14 guides parlent français en Patagonie.

Les deux axes choisis pour le développement d'Ushuaïa sont le tourisme et l'industrie.

En plein été, la lumière du soleil dure plus de 17 heures par jour et
le soleil ne se couche pour ainsi dire jamais, l'obscurité n'est jamais totale, même si la lueur est faible. Le 21 décembre, jour du solstice d’été, la nuit ne dure pas plus de 3 ou 4h, tandis qu’en hiver la lumière naturelle ( pas le soleil direct )  ne dure que 7 heures. En décembre et en janvier habituellement on veut profiter de la journée au maximum car il fait bon surtout le matin selon notre guide.
Les gens d’ici disent qu’il peut y avoir 4 saisons en une journée!
En hiver le soleil se lève tard le matin et à 17, 30 h environ il commence déjà à faire nuit. Ce phénomène est dû à la latitude.

L'équipe de rugby nous a dit notre guide porte comme nom " les prisonniers " en souvenir du passé de la ville et leurs maillots seraient rayés noir et jaune.
En Mai tout est fermé

De Juin à Octobre, c'est à Ushuaïa la saison des entraînements des skieurs.  C'est là-bas le plein hiver et les conditions sont bonnes dans l'ensemble. Les français ont leur camp d’entraînement à Ushuaia. Les heures matinales y offrent des conditions d’entraînement parfaites.
Beaucoup d’autres équipes s’y entraînent aussi et l’ambiance est toujours  bonne.
Cerro Castor est la station de ski où les français vont s'entrainer.
En Mai tout est fermé, même les guides sont en vacances.

Pour les services et l’industrie, le gouvernement a mis  en application lune loi
des années 1971, 1972 (puis réactualisée à plusieurs reprise dans les années 90) pour aider les entreprises à s’installer dans la province (encore simple Territoire à l’époque). Pas d’impôts, pas de TVA, des aides de tout type, une sorte de zone franche grande comme la province. Bref, un paradis fiscal sans un seul impôt. Le seul handicap est ensuite de faire acheminer tout ce qui est produit sur Buenos Aires pour y être vendu, et c’est loin !
Ainsi en 1970, Ushuaïa comptait 7000 habitants.   Mais le grand tournant en terme  d’expansion fut la mise en place de la zone libre pour les sociétés qui décidaient de s’installer dans la région à partir de 1982. Ainsi des entreprises d’électronique ( grundig sony toshiba sont venus assembler petits éléments), de textiles, de plastiques s’y sont installées réclamant un fort besoin en main d’œuvre. De nombreux travailleurs furent donc attirés par les conditions de rémunération et les opportunités meilleures qu’ailleurs dans le pays. L’expansion s’est faite de façon relativement anarchique sans schéma de planification et de façon exponentielle; on a atteint les 35 000 ha, mais il n'y avait pas de terrain à vendre ou à louer. Les terrains étaient nationaux. Ceux qui s'installaient usurpaient les terres. Des maisons vite faites occupaient les lieux, le confort était modeste avec cependant le gaz et l'électricité.

Malgré le froid dans la région d'Ushuaïa, les maisons deviennent plus confortables et mieux isolées.
Le prix de location d'un appartement varie de 2 000  à 3 200 pesos, par mois.

A Ushuaïa on trouve encore de ces maisons '' traîneaux '' ( qui peuvent être déplacées). Ces maisons basses  gardent leur style en bleu, vert, grenat ou rosé, tranchant sur l’infini du gris et du bleu pâle.
Ces maisons en bois, aux toits de tôle ondulée pour permettre à la neige de tomber à la moindre chaleur,  peuvent se déplacer à l’aide de rondins, tractées par des tracteurs dans le but de s’installer dans de nouveaux quartiers. Elles doivent libérer le terrain lequel le plus souvent ne leur a pas été attribué.
Notre guide parlait de subventions intéressantes  liées à des malversations. Salaires mirobolants qui s'expliquaient par la difficulté de vivre dans ces zones froides, faisaient vivre pour des métiers inutiles. Les habitants peuvent avoir 3 voitures par famille car il n'y a pas de TVA. Le tourisme aussi s'est développé plus tard. On trouve aujourd'hui dans la ville des  écoles universitaire : sciences économiques, ingénierie, tourisme.



Des particularités propres au pays :

Parfois les trottoirs sont en hauteur à cause de pluies violentes. C'est le cas vers Salta où il y a en plus des galeries. C'est le cas dans le quartier de La Boca subissait, encore quelques fois de nos jours, des inondations lorsque le fleuve, tout proche, débordait : c’est ce qui explique ses étonnants trottoirs d’une hauteur qui peut aller parfois jusqu’à 60 cm.

 



poubelle.jpg

Les poubelles à hauteur


Les poubelles dans les villages traversés sont surélevées pour éviter que les animaux ne les saccagent.

 

buenos Aires_ chiensvpv.jpg
 
Les promeneurs de chiens ou "paseadores de perros":


Les argentins sont très attachés à nos amis à 4 pattes!…  Mais un problème se pose : Que faire lorsqu’on travaille et que l’on  n'a pas le temps de sortir son chien ?…Rien de plus facile, il suffit de laisser votre animal au promeneur de chien !
Vous pouvez soudain au détour d'une rue apercevoir une meute de chiens (une bonne quinzaine parfois) tous tenus en laisse par un seul homme.  On a parfois peine à voir le promeneur de chien qui se retrouve très souvent entortillé entre les laisses d’une dizaine de chiens chahuteurs. Les promeneurs ne se sentent pas débordés par la situation . Ils marchent d’un pas rapide sur le trottoir.
Un travail comme un autre, qui peut rapporter gros...du matin à la fin de l’après-midi, il déambule avec sa meute dans un quartier, ramassant un à un les chiens directement chez le particulier. Sonnant à l’interphone en bas de l’immeuble pour avertir la " dueña " de son passage, celle-ci descend aussitôt le chien en laisse qu’elle confie au promeneur qui le saisit d’un geste déterminé, adroit, j’ai même envie de dire: " d’un geste professionnel ". Voilà qu’il accroche la nouvelle laisse à une sorte de mousqueton fixé à sa ceinture, celle-ci rejoignant déjà une bonne dizaine d’autres, toutes déjà complétées en leur extrémité par un joyeux animal à quatre pattes reniflant le nouveau venu. Toute la bande repart ainsi jusqu'à un autre immeuble, où se passera le même cérémonial.


Il n'y a pas de train en terre de feu, mais un bon réseau de bus.
A cause de l'hiver rigoureux et des neiges abondantes, les arbres sont taillés très haut.
Les rochers des environs sont glissants ou couverts de moules énormes  qu'il est impossible de manger pour cause de marée rouge toxique qui a envahi jusqu'en Terre de feu. L'extraction de mollusques et autres espèces marines est donc interdite. De même il est défendu de retirer des éléments de l'écosystème.


Le village qui se nomme Trelew  signifie (en gallois Tre= village, et Lew est une apocope de Lewis) en hommage au gestionnaire du développement de la colonie galloise. ( L'apocope  est une figure de style qui se caractérise par la suppression de phonèmes ). On y trouve beaucoup de grands hôtels pour business men. Le centre avec " plaza " a sa mairie, son église,  une école religieuse pour filles, son kiosque à musique, son monument pour la mère, comme dans beaucoup de villages de Patagonie.
Les professeurs doivent passer un examen tous les trois ans pour se maintenir au niveau. On trouve dans la région de nombreuses églises galloises.
Les maisons galloises sont en pierres et en briques. La noue est en briques. Ils utilisent l'argile de la région

Dans les régions boueuses de la région nord, quand la route est submergée, ils jettent la terre dans les ravins par conséquent les lits des rivières sont larges mais peu profonds..

A propos du barrage d'Itaipu, à la frontière du Brésil et du Paraguay et non loin de la frontière d'Argentine,  il est bon de savoir, que le nom veut dire, en Guarani, la langue indienne locale : la pierre qui chante. Il y avait avant le barrage de nombreuses petites îles rocheuses qui rendaient au contact de l'eau un son agréable.


 

.

La vie en Australie

0_0081Alice springs.jpg

La vie en Birmanie ( Myanmar )

Le taux de change en Birmanie : L'unité monétaire birmane est le kyat (prononcer « tchiatte »). Un kyat est divisé en 100 pyas.
Aujourd’hui, il n’existe plus que des billets. Les plus utilisés sont ceux de 50, 100, 200, 500 et 1 000 Ks. Depuis quelque temps, il existe des billets de 5 000 et 10 000 Ks pour répondre à la demande touristique, divisant ainsi par 5 ou par 10 le poids des liasses que l’on avait coutume de transporter...

 Début 2015, on obtenait environ 1 000 Ks pour 1 $. 500 ks pour 1/2 dollar. Cela dit, compte tenu des variations journalières du change, tablez sur une fourchette de 900 à 1 100 Ks pour 1 $, et de 1 100 à 1 300 Ks pour 1 $.

 

scenerestau.jpg


premierpetitdejvie.jpg

sauce.jpg

Notre premier petit déjeuner à Yangon après avoir quitté l'avion

En Birmanie, le thé sucré est servi, parfois même dans la rue, allongé si vous le souhaitez, d’un trait de lait concentré sucré.
Le thé vert est fourni gratuitement avec toute boisson ou repas que vous prendrez dans les échoppes et restaurants de Birmanie.
Le thé est servi dans de petites tasses, qui peuvent être regroupées dans un bol rempli d'eau.

La placidité aimable des hommes nous accueille. Des hommes en longi à petits carreaux ( ceux des hommes sont presque toujours à petits carreaux, ceux des femmes sont plus variés et peuvent avoir des fleurs ) étaient comme beaucoup, dans leur jeune âge, d'une minceur surprenante. Le longi, tissu enroulé autour des reins comme des jupes, va jusqu'aux chevilles, il se noue sur le côté pour les femmes et sur le ventre pour les hommes. Ses compagnons et lui-même, ne montraient rien de leurs sentiments, même face à des événements qui en général bouleversent les européens et eux certainement aussi. Leurs doigts, leurs jambes étaient incroyablement fins, souples et sensitifs.
La foule grave et lente des moines, au visage sérieux, au crâne rasé, vêtus de longues robes orangées, ocre ou safran, la marmite du mendiant à la main passent comme au Laos chaque matin en quête de leur nourriture.
De nombreuses tribus s'y côtoient avec des costumes, des coiffures différentes, des longis de toutes les couleurss, des chapeaux de toutes formes : Birmans, Chans, Karens, Tchens, Lishans Plalaungs... de plus en plus de touristes européens asiatiques forment une foule colorée.
Ils font encore peu usage des sièges et s'assoient à même le sol, même dans les barques. Ils font des repas à base de riz et d'épices .

La vie au Brésil
 
 

 Les jurons préférés de notre guide : Gosh, Barbaque

hotelvie jard.jpg
hotelviejard.jpg
De beaux jardins fleuris à Rio
0069 favela.jpg
Des favelas
 
 
rue.jpg
homrue.jpg
vierue.jpg
cathedralevie.jpg
Dans les rues de Rio
 
Escadaria Selaronvie.jpg
L'Escalier Selaron et ses céramiques
 
 


NIGHT CLUB typiques ( Pour découvrir l'âme de Rio ) : 

Entre autres : Le Baronetti par exemple est le club très branché de Rio. Toujours plein, il attire la clientèle jeune et aisée de la ville. Sur ses deux étages décorés avec chic, on danse sur des musiques actuelles, plutôt house et électro. Le spot idéal pour vivre une vraie expérience clubbing à Rio !

Dans le quartier de Lapa :

Le Rio Scenarium est le bar où se rendre pour passer une soirée authentique à Rio. Cette splendide bâtisse coloniale de 3 étages accueille tous les week-ends des groupes de samba ( ou autre ) pour des concerts live. Grâce au patio central traversant la maison, on peut profiter du groupe que l'on soit installé au 1er ou au 2e étage. L'ambiance est toujours explosive (on danse non stop !) et les cocktails délicieux ( malgré les prix plus élevés qu'ailleurs ).

Pour découvrir le Rio cool et branché : Au bar Bukowski ou à la Casa Da Matriz dans le quartier de Botafogo

On vous l'a dit, le quartier hype de Rio c'est Botafogo. Plus calme que ses voisins fêtards, il n'en reste pas moins un bon spot pour s'amuser. C'est de ce côté que l'on trouve des bars rock comme Bukowski ( un des meilleurs bars rock de Rio avec un dance-floor, 3 bars et une cour lounge ) ou des clubs house comme la Casa Da Matriz ( une discothèque très populaire où l'on passe du hip-hop et de la house ).

Principales fêtes du Brésil
 

Le carnaval est la fête nationale la plus populaire au Brésil, et à Rio de Janeiro en particulier. Il a lieu tous les ans entre l'Épiphanie et le Carême, durant les 4 jours qui précèdent le mercredi des Cendres.
A Rio de Janeiro, le carnaval débute dans les rues.
Les groupes de personnes d’un même quartier ou d’une même école, toutes déguisées, défilent au son des " bandas ", des groupes de percussions jouant des airs entraînants.
Mais c’est sans conteste le défilé des écoles de samba qui a fait la renommée internationale du carnaval de Rio.

Il a lieu aussi dans l’enceinte du Sambodrome, énorme structure de béton de près d’un kilomètre de long, conçue tout exprès pour cette fête annuelle à laquelle assistent pêle mêle anonymes et célébrités venues du monde entier.
Le défilé des écoles de samba est préparé fiévreusement toute l’année.
Quand le défilé commence, le sambodrome se métamorphose en un fleuve de couleurs et de bruit accompagné de chars allégoriques, de gigantesques sculptures en papier mâché et d'une frénésie totale.

Il s'agit de l'événement touristique le plus important et un des plus anciens, de la municipalité de Rio.
Une foule enthousiaste et bigarrée parcourt les rues au moment du carnaval de Rio
. Certains participants se déguisent en carmélites, des femmes se déguisent en hommes et des hommes en femmes. ). Ils  défilent par quartiers. Après Février chacun rage les vêtements.
Le changement d’année est fêté partout au Brésil.
C’est également ce jour-là qu’est célébrée, la déesse de la mer ( Lemanja), le 31 décembre à Rio, traditionnellement, sur la plage de Copacabana.
A la lueur des bougies, certains, tout de blanc vêtus, dansent tandis qu’à quelques mètres d’autres prient, ou jettent dans la mer toutes sortes d’offrandes ( fleurs, bijoux, parfum …).
A minuit, chacun fait secrètement un vœu, et saute tour à tour au dessus de 7 vagues pour le voir se réaliser.
Le grand feu d’artifice offert par la ville est devenu une institution. Les festivités officielles durent trois jours.


Pour Pâques et la semaine sainte :

Des processions ont lieu partout, témoignant de la ferveur religieuse dans le pays qui compte le plus de catholiques au monde.

Saint Jean :

Fêtes populaires associées à la période des récoltes.
Des bals sont organisés, où l’on danse dans des quadrilles démodés, on mange du mais grillé, et on saute au dessus des feux.

Fête de l'indépendance le 7 septembre

Commémoration de la proclamation d’indépendance du Brésil en 1822.
 

La ville de Rio sera hôte sud-américaine des jeux olympiques 2016

 Sur la plage de Copacabana, alors que la Coupe du monde 2014 vient tout juste de s’achever, des banderoles donnent de nouveau rendez-vous aux visiteurs du monde entier. Dans deux ans, à compter du 5 août 2016, Rio de Janeiro sera le siège des Jeux olympiques d’été. L’augmentation de la capacité hôtelière devrait la rendre plus accessible aux visiteurs. 
Le  stade olympique Engenhão, qui accueillera l’athlétisme, est en travaux depuis plus d'un an en raison de problèmes de résistance au vent de sa toiture. Dans la Barra da Tijuca, le principal parc olympique dans la zone ouest de la ville, les travaux ont commencé. Les ouvriers y travaillent.

Le parc olympique de Deodoro, dans la zone nord de la ville est en  chantier. Il comprend la rénovation de trois installations héritées de l'organisation des Jeux panaméricains 2007 ( le centre national de tir, le centre national équestre et le centre aquatique pour les épreuves de pentathlon moderne ), ainsi que la construction de quatre nouvelles infrastructures.

 
Santa Teresa est un quartier de Rio de Janeiro. ... le quartier, un centre gastronomique, en particulier autour du Largo dos Guimarães, zone bohème du quartier.
Le tramway qui a déraillé à Santa Teresa, près du centre de Rio, en faisant cinq morts et 57 blessés dont cinq touristes étrangers, était surpeuplé. Ils ont été interdits depuis cet accident.
L'Association des habitants et des amis de Santa Teresa ont déjà pointé du doigt à plusieurs reprises la modernisation trop lente des tramways, entamée en 2006. «Tôt ou tard une tragédie comme celle-là devait arriver.

 
Chine
 
 

Palais_detevie.jpg

125 Palais d etevie.jpg

Au Palais d'été

La Chine se développe et se modernise à grande vitesse. Les réactions de ses habitants sont surprenantes pour nous. Au moment où on annonçait au pays qu'il était choisi pour les jeux Olympiques, la Chine avait crié sobrement et de façon brève son bonheur..

La contrefaçon provient à 90% de l’Asie du Sud-Est, et la Chine y joue un rôle central. 6 paires de chaussures sur 10 fabriquées en Chine. 10 euros pour un manteau ou une paire de chaussures.  On vous propose de fausses Rolex ou de faux Vuitton. Carrefour a été condamné en Chine pour vente de faux sacs Louis Vuitton !


Il existe également des sites chinois sérieux et fiables. En 2011, les fabricants de chaussures chinois se tournent vers le marché haut de gamme européen.

En Chine, marchander joue un rôle de première importance dans les marchés...  Mais on ne marchande pas dans les magasins d'État.

Jadis très faible, le coût de la vie en Chine connaît depuis plusieurs années une recrudescence constante. Les études coûtent très cher. Les enfants coûtent cher, notamment les soins.
L'assurance santé en Chine,  la CFE et une complémentaire était " l'idéal ", mais le prix ces assurances est énorme pour un salaire brut par exemple de 5700RMB mensuel. Heureusement ceux qui travaillent dans le public ont souvent une assurance. Mais celle-ci n'est valable que pour les petits problèmes de santé résolus à l'hôpital, pour les soins dentaires c'est insuffisant. Les étudiants étrangers sont obligés de prendre une assurance internationale. Elle coûte environ 500 euros, ce qui reste beaucoup moins cher qu'une assurance classique ou le cumul CFE+ assurance ( 1700 yuans ).

Pour diverses raisons les chinois changent souvent de travail ou ont plusieurs métiers. Les bas salaires et les pressions exercées poussent les travailleurs à démissionner.

Notre guide avait un contrat avec notre agence. Cela lui permettait d'avoir un salaire de base. Selon lui les agence privées payaient plus cher.

Le taux de change du yuan 2015 variait de de 6, 3 à 6,85. Mais, selon notre guide, les commissions étant nombreuses, que ce soit par les bureaux de change, ou par les " machines "... Il valait mieux changer par lui. Où était son intérêt ? Nous l'avons écouté pour ne pas bouleverser trop le rythme du voyage...

Une large part des revenus privés n’est pas comptabilisée, faussant les statistiques nationales. Cette masse de revenus occultes aggrave davantage la fracture sociale. Deux tiers des revenus non déclarés reviennent aux 10% des plus riches de la population, ce qui signifie que 90 millions de Chinois urbains ont un salaire près de quatre fois supérieur à celui qu’indique le gouvernement.

Acheter un appartement à Beijing est bien plus cher que dans 35 autres villes de Chine, et il n'est pas rare de voir plusieurs membres de la famille apporter leur contribution à un achat, d'après les dernières données disponibles.
Le prix des logements, ayant tellement augmenté, est souvent au-delà de ce qu'un couple peut se permettre.
Le prix moyen des logements a atteint 19 750 yuans le mètre carré.
Mais les prix dans certains quartiers vont bien au-delà :  110 000 yuans par mètre carré voire 130 000 yuans à Shanghai.

Les responsables des visites à la Cité Interdite prévoient de fixer un nombre limité de 80 000 visiteurs par jour. Cette politique semblait déjà appliquée lors de notre séjour.

 

 temple du Cielvie.jpg

temple du Cielviebis.jpg

temple duCielvie.jpg

palais dete Calligraphe.jpg

Calligraphe

calligraphie.jpg

54 678 caractères répertoriés dans un dictionnaire de 1990

La symbolique des couleurs

En Chine le jaune est comme le rouge, une couleur impériale. Dans le passé seuls les empereurs pouvaient utiliser cette couleur et la porter sur leurs vêtements, quiconque l’utilisait était condamné à mort.

Seuls les membres de la famille impériale et leurs proches pouvaient vivre dans des résidences aux murs rouges et aux toits de tuiles vitrifiées jaunes. Les gens du commun ne pouvaient utiliser que des briques et des tuiles de couleur cyan. ( Le cyan est la couleur primaire, complémentaire du rouge, dans la synthèse des couleurs utilisée en photographie  ). Le gris était réservé aux couches inférieures de la population.
 

 A Beijing, ( Pékin ) environ 5,6 millions de véhicules sont en circulation, soit une moyenne de 63 véhicules pour 100 foyers. L'alternance des voitures, en fonction des numéros pairs, impairs, pour le droit de rouler, a été instaurée.
Il y a encore 4 millions de vélos. Les vélos ne sont pas chers dit notre guide... Mais aujourd'hui, rouler à vélo est devenu dangereux. Les voitures s'engouffrent dans les vieilles pistes cyclables à cause des bouchons. " Et puis, quand vous rentrez chez vous, vous avez le nez et la bouche noirs de saleté. " Enfin, la ville grandit sans cesse. Alors, beaucoup ont remplacé le vélo par un scooter.
80000 taxis roulent à Pékin, 16 lignes de métro fonctionnent. Les gens dans les moyens de transport en commun sont " serrés comme du riz gluant " dit notre guide. Ils font pour cela des queues de 50 m et attendent jusqu'à 20 '.
Le pire est à venir. Seul un Chinois sur 17 possède actuellement une voiture, soit à peine la moitié de la moyenne mondiale, et bien moins qu’aux États-Unis.

A Pékin  - L'indice des prix à la consommation a nettement baissé en septembre sur un an, soulignant l'affaissement de la croissance dans la deuxième économie mondiale.
La hausse des prix à la consommation, principale jauge de l'inflation, s'est établie à 1,6% le mois dernier, en net recul par rapport au mois d'août où elle avait connu une accélération.
La croissance chinoise est à son plus bas niveau depuis près d'un quart de siècle, à 7,3% l'an dernier, un déclin qui s'est poursuivi cette année, avec 7% de croissance pour le premier semestre, accompagné d'une demande atone.

Le train de nuit sur couchettes molles en 1 ere classe nous a conduits à la  gare de Xian. Le marché médicinal de Xian, fut une occasion de connaître les bases de la pharmacopée traditionnelle chinoise.


La ville de Xian, préservée pendant des siècles par ses remparts a un quartier musulman animé avec ses échoppes.

« On mange tout ce qui a 4 pattes sauf les tables, tout ce qui vole sauf les avions, et tout ce qui nage sauf les bateaux. » dit notre guide.

La cuisine en Chine : " Une des meilleures du monde dit notre guide ".

Ce n'est pas si simple. C'est son pays évidemment et il le met à l'honneur. La viande est savoureuse mais le piment comme en Inde peut brûler notre bouche blessée !

Les cuisines du monde sont de plus en plus souvent inscrites sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité par l'UNESCO. Par exemple, depuis 2010, le « repas gastronomique des Français », la « cuisine mexicaine », la cuisine japonaise, le « régime méditerranéen ( Chypre – Croatie – Espagne – Grèce – Italie – Maroc – Portugal ) » ou encore le « pain d'épices en Croatie du Nord » et le « café turc » sont enregistrés dans la liste du PCI comme traditions culinaires représentant l'histoire, l'originalité et l'identité des cultures gastronomiques de différents pays de la Terre.
La cuisine chinoise  est une des plus réputées au monde, et sans doute celle qui comporte le plus de variations. Il faut plutôt parler de cuisines chinoises car l’aspect régional est fondamental. Malgré une continuité remarquable dans l’histoire de cette cuisine, l’apparition de cuisines régionales telles que nous les connaissons aujourd’hui est un phénomène assez récent, datant souvent du XIXe siècle.

La cuisine chinoise est à la fois liée à la société, à la philosophie et à la médecine.

 Le canard pékinois de Chine est parmi les mieux classés !

Mais les choix ne peuvent jamais être du goût de tout le monde. Ils dépendent de l'orgueil d'un pays, du choix du jury, voire de l'industrie agro-alimentaire. Et puis comme diraient les japonais la notion de " meilleure " reste ridicule. meilleure en quoi ? car la notion de meilleur en général  n'existe pas. Meilleur en nems ? en sushis ?

La fondue chinoise : ou marmite mogole. Plat d'hiver consommé dans toute la Chine et d'origine ancienne. Sa composition et sa préparation varient selon les régions.

Une marmite ( plus récemment électrique et non au charbon ) équipée d'un réchaud est placée au milieu des convives. On y fait cuire tout un assortiment de viandes et de légumes en les pochant dans le bouillon en ébullition. A Pékin, la fondue au mouton de Mongolie est un plat très populaire.

La gravure de sceaux : Le sceau a été jusqu'à une époque récente, la seule forme de signature reconnue en Chine, une signature invariable. Très prisée des anciens lettrés, elle a sa calligraphie propre, régulière, elle peut s'orner de délicates sculptures, de décors taillés. Objet d'art, de signature qui révèlent les noms des propriétaires, pressé dans de la pâte à cachet ( sulfure de mercure, huile  et coton ) d'un rouge vif et qu'il faut parfois remuer pour empêcher le dessèchement, elle est conservée dans de petites boîtes plus ou moins décorées.

Il ne faut pas hésiter à marchander...
Les chinois crachent et malgré la campagne anti-crachats, il est difficile de les en empêcher ?


Véritable carte postale de la capitale, le temple du Ciel est ouvert dès 5 h le matin ( 7h en hiver ) et les adeptes du tai-chi-chuan aiment s'y retrouver.

Kung-fu est en Occident le nom généralement donné aux arts martiaux chinois.

Historiquement, le kung-fu a toujours joué un rôle très important pour le temple de Shaolin, qu’il a sauvé de la disparition en 1982

“Tout tombait en ruine. Il ne restait qu’une douzaine de moines, dont neuf très âgés qui cultivaient moins de deux hectares pour assurer leur subsistance.” C’est dans cet état que Maître Yongxin a découvert le temple à son arrivée, en 1981
Maître Yongxin prend la décision de quitter sa terre natale pour se rendre seul jusqu’à ce “temple en ruine” et y devenir le disciple de Maître Xingzheng.

“Sans le kung-fu, les villages à proximité vivraient encore dans la misère”, souligne Li Yanlin. Le kung-fu leur procure maintenant des ressources économiques beaucoup plus importantes que la culture des champs jadis. Avec l’augmentation du nombre de touristes, les paysans locaux ont rapidement abandonné leurs terres, poussés par la quête du profit.

L'origine de tous les arts martiaux remonte à l'illustre temple de Shaolin dans la province du Henan en Chine. 1500 ans avant, le moine indien nommé Bodhidharma (aussi connu sous le nom Ta Mo), entré dans le temple de Shaolin, trouvait les moines de Shaolin dans un état de santé catastrophique. Bodhidharma, avec les 18 techniques de boxe de Shaolin, a commencé à entraîner ces moines pour que leur condition physique soit plus adaptée aux longues méditations. Les exercices peuvent améliorer la santé des moines, les munir des muscles d'acier et stimuler les organes, de sorte qu'ils puissent vivre plus longtemps.

Pour débuter le Kung fu, il faut vous déconnecter de votre vie actuelle et relever un défi permettant de dépasser vos limites physiques et mentales.

Au niveau de la pollution c'est un peu mieux depuis les J.O.

 À moins de trois semaines de l'ouverture des Jeux olympiques, la nouvelle règle était l'interdiction aux voitures de circuler un jour sur deux, selon qu'elles avaient une plaque d'immatriculation se terminant par un chiffre pair ou impair. Une voiture sur deux : c'est encore beaucoup dans une capitale souvent congestionnée et noyée dans le vilain brouillard des gaz d'échappement.

Les autorités espéraient retirer du trafic un million de véhicules sur les 3,3 millions qui circulaient. La population est appelée à se mobiliser autour du slogan : «Circuler moins, c'est apporter sa contribution aux Jeux olympiques.

A Pékin, 300 usines polluantes doivent être fermées cette année-là et une liste de projets industriels ont été voués à l'abandon ou à la suspension.

Après l'instauration de restrictions de la circulation automobile on est passé à la fermeture temporaire de plus de 2.000 usines, et la ville, a déplacé ses activités à Tangshan dans la province voisine du Hebei.
Deux centrales à charbon majeures, deux centrales thermiques, ont été fermée également et ce n'est pas fini.

Ces centrales, fonctionnaient depuis vingt ans, pour la plus récente, et… quatre-vingt-treize ans pour la plus ancienne, elles sont en passe d’être remplacées par des centrales au gaz afin de réduire la pollution atmosphé­rique qui enveloppe la ville presque tous les jours.


Pékin souhaite limiter à 5,6 millions le nombre de véhicules qui circulent sur ses artères, un plafond qui sera porté à six millions d'ici 2017.

 La place des animaux : Ils sont des biens économiques et utilitaires. Mais un léger changement se produit actuellement. On voit plus de chiens en laisse par exemple, dans les rues.

L'usage de fumer est peut-être plus universellement répandu en Chine, que dans aucun autre pays.  Jusqu'à sa mort, selon notre guide, un chinois fume le volume d'un appartement moyen. Plus d'un tiers des cigarettes fabriquées dans le monde sont fumées en Chine et elles y restent très bon marché. Les femmes, et même les jeunes filles fument. Durant ces dernières années, le taux de consommation de cigarettes chez les jeunes femmes chinoises a augmenté rapidement. Et pourtant, c'est très mal vu, lors de réunions, de voir une fille fumer.
1 juin 2015 - Depuis lundi 1er juin, il est interdit de fumer dans les sites accueillant le public, comme les magasins ou les restaurants à Pékin. Est interdite aussi la publicité pour tabac dans les transports publics, les panneaux et sur presque tous les supports ( magazines, radio, télévision, films, journaux… )

Près de trente ans après les débuts de l’ouverture économique de la Chine, les fruits de la réforme lancée par Deng Xiaoping sont visibles au sein même de sa population : la Chine compte désormais un nombre consé­quent de personnes très riches qui font régulièrement la une de la presse chinoise et internationale. Chaque année, en Chine comme à l’étranger, de nouveaux classements et de nouvelles études sont publiés sur cette nouvelle couche sociale qui trente ans auparavant était presque inexistante dans le système social chinois et n’avait aucune légitimité politique.
Qui sont-ils ? Comment sont-ils devenus si riches, si vite ? Quel est leur vrai pouvoir au sein de la société ? Quels sont leurs engagements ? Voilà les questions que sou­lève la presse chinoise, à la fois fascinée et critique face à cette catégorie de la population fruit du développement économique, qui reflète à la fois les aspects les plus éclatants de la croissance mais aussi ses aspects les plus pervers et les plus obscurs.

La vie est de plus en plus chère

Shanghaï devient la ville d’Asie la plus chère pour les expatriés
 En sept. 2014 - C'est également la ville la plus chère de Chine devant Pékin (12
e), ... de l'appréciation du Yuan et de l'augmentation du coût de la vie.

15 oct. 2010 - Trouver un appartement à Pékin est un véritable parcours du combattant. ... Le prix du mètre carré tourne autour de 35 000 yuans ( 3750 Euros )

12 nov. 2013 - La hausse des prix de l'immobilier en Chine a fortement accéléré ... plus de 65 millions de logements sont vides.

Au contraire, le 19 mars 2015 - Les prix des logements neufs, en baisse depuis six mois ont encore diminué de 5,7 % sur un an en février.

Prix d'un mètre carré en ville en Chine en 2015 :

Prix minimum : 1875.61 €
Prix maximum : 10387.8 €

Nette baisse de l'inflation en 2015 (1,6%)

 Les guides touristique reprochent parfois à leurs clients de ne pas acheter assez de souvenirs, les privant ainsi de toucher une commission sur leurs achats. Une façon pour eux, avec le pourboire, de compenser les faibles rémunérations. De plus, la concurrence entre les agences de voyage exerce une pression à la baisse sur les salaires des guides touristiques. Peut-être aussi parce qu'elles ne résistent pas à cette concurrence.

Pour cette même raison des guides indépendants spécialisés proposent de riches possibilités.

Notre guide disait gagner autrefois 3000 yuans et 5 fois plus aujourd'hui. Et pourtant il arrive plus difficilement à payer jusqu'à la fin du mois, à cause de cette grave inflation. Il travaille 100 jours par an comme guide et fait divers autres métiers pour gagner sa vie. Sa femme travaille aussi et ils investissent dans des appartements.

Palais detevie.jpg

Foule de visiteurs au palais d'été de Pékin

126 Palais d etevie.jpg

130 Palais d etevie.jpg

La santé : L'espérance de vie d'un chinois était de 68, 9 ans au XX e siècle.  Mais les inégalités sont importantes selon les régions. L'espérance de vie est liée au niveau de vie et d'urbanisation. La médecine chinoise reste parfois traditionnelle..


La Chine est devenue célèbre pour ses contrefaçons… dans toutes les rues chinoises, on trouve des milliers de produits contrefaits.
La communauté internationale mène une lutte féroce contre les contrefaçons de Chine. Elle exerce sur Pékin, une pression très forte pour l’obliger à réglementer le droit de propriété intellectuel, notion assez nouvelle dans le pays.

La Chine s’est inspirée du modèle japonais de rattrapage technologique en copiant les produits occidentaux. Ce rattrapage est effectué sur tous types de produits allant désormais jusqu’à la haute technologie et aux services. La Chine a bénéficié pour cela de transferts de connaissance afin d’assurer la réalisation de produits finis de plus en plus complexes.

 

Costa Rica
 

Frontiere Costa Rica Panamavie.jpg

0317 Frontiere Costa Rica Panama vie.jpg

 La monnaie est le colon. 578 colones = 1 dollar;  150 dollars = 88 000 colones
Il est 6 h lorsqu'il est midi en France.
Heure locale, une heure de moins qu'au panama
La route panaméricaine fait 24 000 km

Pourboires conseillés : guide 2 USB / j / personne                                     
Chauffeur : 1 USB / j / personne
Porteur :  1, 5 USB / j / personne

0321 Hacienda Baruvie.jpg

0325 Hacienda baruvie.jpg

Une hacienda et son environnement

Cuba
 
 
malecon stade.jpg
maleconstade.jpg
malecon stadeconcentration.jpg
sportmalecon.jpg
Chaque matin, au Malecon, à la Havane, des personnes de tout âge font de la gymnastique
 
Nous sommes accueillis par des rues assez fleuries.
 
Cayogranmavie.jpg
malecon rarepublicite.jpg
Une des rares publicités qui apparaît sur les murs

Dès notre première traversée, nous passons en suivant le monologue de notre guide devant une école pour professeurs de sports, un atelier pour la fabrication des bottes et divers objets de sport. Nous traversons un quartier assez riche en usines avec beaucoup de H.L.M. et de jardins depuis les années 90. Certains kiosques permettent les ventes à la population.

La relève de la garde au mausolée José Marti à Santiago de Cuba. Elle se fait toutes les demies heures. La flamme est éternelle.
Pas loin le cimetière qui ferme à 7 heures.
Le cimetière Santa Ifigenia, site incontournable de l’histoire cubaine.

 Un médecin de famille possède sa maison offerte par l'état. Il a un étage destiné à sa vie de famille et un rez de chaussée réservé à ses consultations.

Depuis le triomphe de la Révolution en 1959, Cuba a subi la plus importante transformation de l’histoire de l’Amérique latine. Néanmoins, au niveau topographique et architectural, peu de changements eurent lieu si ce n’est la construction d’édifices publics tels que l’imposant Hôpital Ameijeiras dans le centre de la ville. Les terrains de l’Hôpital Royal de San Lázaro  passent  par  El Vedado.  A quoi bon avoir de bons médecins si un quart de la population doit mettre du temps pour accéder à l’hôpital ?
Le décalage horaire :  6 heures avec la France. Quand il est midi en France, il est 6 h du matin à Cuba.
Les voitures : elles ont des plaques aux couleurs variées. Notre guide nous explique que les plaques bleues ou marron désignent des voitures d'état, les plaques jaunes ou oranges celles des particuliers. Les plaques rouges sont des voitures de location, noires, de diplomates, blanches de ministres, vertes de l'armée...
Les moyens de transport sont aussi divers. Beaucoup de voitures américaines datent des années 50, 59. Ce sont de vieilles voitures d'avant la révolution, bricolées et lustrées qui dépensent beaucoup d'essence mais dont le rôle est essentiellement d'attirer le touristes.
Les nouvelles voitures pour professionnels et pour stimuler le travail comme le rendement sont des Fiat, Peugeot, des 4/4 d'Argentine, des Mitsubichi, Benz, des exportations nord coréennes et surtout chinoises. L'essence est assez chère, dans les un peso trente cinq le litre.
Enfin, le guagua : ce mot qui signifie autobus en espagnol. Il est prononcé
«wawa».  C'est un moyen de transport en commun utilisé par la majorité des cubains puisqu’il ne coûte que 40 centimes en pesos locaux et il s’avère nécessaire car peu d’habitants sont en mesure d’acheter une voiture
.
Beaucoup de taxis offrent leurs services depuis la moto électrique dont le motard est reconnaissable à son original casque de soldat ! Ensuite les services des taxis vont de la voiture au cyclo taxi, en passant par le coco taxi. Il vient d'Amérique latine.
Le mot quichua guagua ( le quechua d'Équateur, qui se prononce ouaoua ) invariable en genre, signifie enfant.
Guagua
à Cuba par contre " una guagua " c'est un autobus. Cette transformation serait due à l'utilisation du mot aux Îles Canaris, au très bon réseau de bus ou Guaguas.
 
Pour les propriétaires des maisons, la patente mensuelle est passée de 130 à 200 CU.
 Le cubain gagne un salaire moyen de 450 pesos Locaux.
La monnaie : Le peso cubain convertible (  CUC ), est une des deux monnaies officielles de Cuba ( l'autre étant le Peso cubain ).
En sortant de Cuba il faut changer les CUC en Euros ou autres car les pesos convertibles ne sont reconnus par aucune banque au monde pas plus que les pesos cubains CUP On n'accepte ps toutes les monnaies à Cuba, les plus courantes seulement : dollars, euros, livres. Le dollar bénéficie d'une pénalité.

La durée légale du temps de travail : 8 heures journalières et 40 à 44 heures hebdomadaires. C'est-à-dire un samedi sur deux d'après notre guide. Les 8 h journalières atteindraient 10 h dans certains cas. Les travailleurs ont droit à 1/4 d'h de repos le matin, 1/4 d'h l'après-midi. Les cantines existent mais sont trouvées trop chères par les travailleurs qui amènent leur repas.
Depuis les années 90, la crise économique a conduit à une réduction des moyens de transport. Beaucoup d'horaires sont décalés pour faciliter les flux des transports. Certains commencent à 7 h 30, 8 h... 9 h. Il en est de même le soir : 4 h, 4h 30, 5 h, 5 h 30. Si un touriste veut une bouteille d'eau après 17 h 30, il n'en trouvera pas...
Les banques sont ouvertes du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00
Les administrations sont ouvertes du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et l'après-midi de 13h00 à 16h30
.

 Ils ont 4 semaines de congés payés par an.

La police est assez complexe : Depuis la Révolution, Raúl Castro est le ministre des forces armées révolutionnaires ( Minfar ). Le général Abelardo Colomé Ibarra s'occupe du ministère de l'Intérieur ( Minint ), dont dépendent la police politique ( « sécurité de l'État » ) ainsi que les troupes spéciales. La politique sécuritaire ( d'à peu près 15 000 personnes d'après notre guide )  étant renforcée par l'existence des Comités de défense de la révolution, organisations de masse liée au Parti communiste cubain. L’armée cubaine, appelée Forces armées révolutionnaires, est forte de 50 000 hommes.

Dimanche : préparation militaire y compris des civils. Exercices d'évacuation, apprentissage des armes, exercices de tir...

Certaines villes et en particulier Santiago de Cuba et ses environs ont été dévastés par le cyclone Sandy.


La musique : musique et danse : une osmose entre musique de concert et musique populaire. Le mambo  a enfiévré les danseurs des années 1950. La rumba peut s'exécuter avec n'importe quel instrument à percussion.  La timba est une salza qui permet aux cubains de se démarquer.
Le carnaval de Santiago, célèbre autrefois continue à animer la fin Juillet avec leurs paseos.

Un des groupes musicaux parmi les plus en vue entre Cuba et Porto Rico : " El septeto Santiguero "

 Le quartier de Santa Catalina regorge de restaurants et de bars, d'hôtels même avec plusieurs étoiles.

Le mojito : une demi-cuillerée de sucre, le jus d'un demi citron vert, quelques feuilles de menthe. Mélangez, ajoutez des glaçons, 2 cl de rhum, allongez d'eau gazeuse.
Les spécialités :
- Le riz et les haricots noirs : font partie de la gastronomie créole. Ils font référence aux blancs et aux noirs !
- Les fruits : bananes ( platano ) servies frites, ananas, mangues, goyaves. Les jus de fruits sont nombreux, les confitures se mangent avec le fromage.
 
 
Émirats arabes unis

 004 Abu DhabiPR.jpg

Comment se vêtir pour entrer dans une mosquée

Abu Dhabi, la capitale fédérale, et Dubaï sont orientées vers la culture et la nature


L'île de Saadiyat, « île du bonheur » en français, est une île de 2 700 hectares située à 500 mètres au large de la ville d'Abou Dabi, capitale des Émirats arabes unis.

Cette île fait l'objet d'un grand programme d'aménagement visant à en faire un gigantesque complexe touristico-culturel. L'île comprendra ainsi des résidences, hôtels de luxe, marinas et terrains de golf mais également tout un quartier culturel, l'émirat d'Abou Dabi souhaitant faire de l'île un centre culturel de renommée mondiale.

Parmi les projets culturels annoncés ou en cours :

  *  Un musée classique ou musée du Louvre Abou Dabi, en coopération avec le musée du Louvre de Paris et construit par Jean Nouvel, inauguré en novembre 2017.

Un accord historique de coopération culturelle a été signé entre les Émirats Arabes Unis et la France, en vue de la création par l’Émirat d’Abou Dabi d’un musée à vocation universelle, qui portera le nom de « Louvre Abou Dabi ». Il se situe sur l’ile de Saadiyat à  Abu Dhabi,depuis 2016

" Nous avons décidé de créer ensemble un musée destiné à favoriser le dialogue des cultures entre l’Orient et l’Occident, qui présentera des œuvres majeures dans tous les domaines de l’histoire de l’art, sera ouvert à toutes les périodes, y compris l’art contemporain, et toutes les aires géographiques, et fera appel aux techniques les plus innovantes en matière de muséographie. Il répondra, à tout moment, aux critères d’excellence de la qualité et de l’ambition scientifique et muséographique du Musée du Louvre.

Parmi les projets culturels annoncés ou en cours, voici encore :
   * Un musée d'art moderne ou musée Guggenheim Abou Dabi, dont le bâtiment sera construit par Frank Gehry à partir de 2018 pour un coût de 400 millions d'euros
   * Le musée national Sheikh Zayed consacré à l'histoire des Émirats et confié à Norman Foster
   * Une cité des arts (Performing Art Center), construite par Zaha Hadid
   * Un musée maritime, construit par Tadao Ando.
   * Une grande salle de concert
   * Un campus de la New York University inauguré en 2010.

On peut visiter " l'Emirates Palace ", la plus prestigieuses adresse de la ville :  Près de 400 chambres, une plage privée de 1,3 km, des jardins somptueux, des restaurants parmi les plus prisés. L'entrée est gratuite, mais vous n'aurez accès qu'aux halls d'entrée et aux expositions.

Pour pouvoir entrer dans l'Emirates Palace, vous devrez porter une tenue " décente ", c'est-à-dire, pantalon, chemise ou polo et chaussures fermées pour les hommes, tenue classe et pas trop courte pour les femmes.

Vous trouverez les expositions après le Caviar Bar, tout droit, puis à droite en venant de l'entrée principale.
Une exposition permanente décrit le projet de Saddiyat Island ( l'île de la culture ), à grand renforts de maquettes, et une autre exposition, temporaire, aborde différent sujets comme la broderie islamique, Abu Dhabi 2030...
L'entrée à ces expositions est gratuite. De nombreuses découvertes vous attendent : art de la fauconnerie, safaris


La Fondation Culturelle ( créé en 1981 ).

La Fondation culturelle d'Abou Dabi a été fondée pour être un centre d'art et d'apprentissage. Elle est située à Abou Dabi (Émirats arabes unis ). Le centre accueille une variété d'événements, y compris des expositions d'art, des conférences, des concerts et des films, et des classes de l'atelier des arts. La fondation est exploitée sur l'Autorité d'Abou Dabi pour la culture et du patrimoine.

Le Circuit Yas Marina est un circuit automobile construit pour accueillir le Grand Prix automobile d'Abou Dabi de Formule 1 dont la première édition s'est tenue le 1er novembre 2009. Ce circuit moderne est situé sur l'île de Yas, à 30 minutes d'Abou Dabi, et il est le second circuit de Formule 1 implanté au Moyen-Orient après celui de Sakhir à Manama au Bahreïn.

Ferrari World est le parc d'attractions phare d'Abu Dhabi. Il est accolé à Yas Mall et situé à deux pas du circuit de Formule 1. C'est une destination famille avec des animations sympathiques et des attractions à grand frisson.

Le cours des actions des entreprises de voyage et loisirs est coté en bourse sur Boursorama.

Espagne

 
Parlons gastronomie : typiquement méditerranéenne, la cuisine espagnole utilise généralement huile d'olive, ail, oignons, tomates et poivrons. Elle se compose traditionnellement de plats simples, préparés avec des produits frais - viandes, poissons, fruits de mer; une bonne sopa de mariscos ( soupe de fruits de mer ) constitue quasiment un repas en soi.
Grande variété des cuisines locales : reflet de la diversité géographique d
e la région : jambons fumés, viandes fumées, plats de gibier aux pommes de terre, anchois. 
On prend son petit déjeuner parfois dans un bar, sur le chemin du travail : Le petit déjeuner typique se compose d'une tranche de pain, genre toasts, tartinée soit d'huile d'olive et d'ail, de manteca ( saindoux )
, parfois coloré en rouge par du paprika; d'une sorte de chorizo; ou encore de tomate écrasée...
Séville, tout particulièrement, est l'endroit idéal pour " tapear " - ce qui consiste à faire la tournée des bars pour goûter les célèbres " tapas ", ces amuse-gueules servis dans des soucoupes qui font partie intégrante de l'art de vivre espagnol. Parmi les " tapas " vous pouvez goûter tout particulièrement les abats : cervelle, tripes, rognons, testicules de taureau ou d'agneau...arrosés de sangria !
Le déjeuner, principal repas de la journée, se prend généralement entre 14 et 16 h; enfin commencer son dîner avant 21 h 30 relève de l'hérésie.


Le flamenco : Parler des chants et des danses de l'Andalousie équivaut à parler du " flamenco ". Les érudits et amateurs discutent toujours de l'origine du mot " flamenco ".  Quoiqu'il en soit, " flamenco " est bien le nom par lequel on connaît, dans le monde entier, ces chants et ces danses originaires du pays andalou.
Les origines du " flamenco " sont populaires et renvoient aux origines lointaines des Andalous : arabes, juives, gitanes, auxquelles il faut ajouter les chants grégoriens venus de Byzance, qui ont eu tant d'importance dans les rites de l'église. Ajoutons que les Andalous ont toujours été des gens du peuple; ils sont partis avec leurs chants et danses, et les ont fait connaître ailleurs. Lorsque les Andalous de l'exil sont revenus, pour un temps ou pour toujours, ils ont rapporté dans leurs bagages des airs et les rythmes de leurs terres d'accueil, et ont donné par exemple ces " rumbas "... imprégnées de souvenirs américains.
L'histoire du " flamenco " est très brève; elle commence vers la fin du XVIIIe siècle; son berceau se situe dans les régions de Séville et Cadix. En tant que spectacle, c'est vers 1870 qu'il commence à se produire dans ce que l'on appelle les " cafés Cantantes " considérés comme des lieux très populaires, où les gens de bonne famille n'allaient que pour s'encanailler. Il faut attendre 1920 pour que le flamenco entre de plein pied dans les théâtres locaux et quelques festivals artistiques.

Les spécialités de Séville : mantilles et châles, chapeaux andalous, éventails, céramiques...

Le Xéres : le plus connu des vins espagnols, appelé jerez dans son pays d'origine et sherry en anglais. Le Xéres est élaboré en Andalousie. Son degré d'alcool est augmenté par l'addition d'eau de vie. Après la vendange les grappes sont sélectionnées à la main et séchées sur des nattes, en plein soleil, avant d'être pressées.


 

La vie en Éthiopie

 

Mots à connaître :
Bakchich :  pourboire, gratification.
Douar : agglomération de tentes.
Férengi : Européen.
Méhariste : soldat de l'armée française à dos de dromadaire.
Négus : roi d'Éthiopie.
Shamma : vêtement éthiopien de coton rappelant la toge.
Timkat : cérémonie de bénédiction en Éthiopie.



Routes et infrastructures

Les entreprises chinoises se sont imposées à Addis-Abeba et dans tout le pays car ils sont les plus rapides dans ce domaine et leur travail est de meilleure qualité que celui des éthiopiens.
Il faut mettre à niveau des infrastructures très déficientes dans ce pays enclavé
: routes, autoroutes, réhabilitation de la ligne de chemin de fer Addis-Abeba-Djibouti, métro d’Addis-Abeba… Les travaux rondement menés par des entreprises chinoises chamboulent la capitale et les campagnes, écornant même au passage l’immense domaine de l’ambassade de France.


Les taxis sont recommandés pour les voyages de 10 heures du matin jusqu'à 15 heures et après 19 heures.

Le mot « sidi », est un reste d'un titre de noblesse, issu de l'arabe, signifiant notamment « monsieur », « monseigneur » ou « maître ».

L'Éthiopie suit un autre calendrier que l'occident. Alors que le monde européen occidental, et toutes les nations qui ont été soumises à sa domination suivent le calendrier dit « grégorien », l'Éthiopie, ou Abyssinie, libre et indépendante depuis plus de 3000 ans de civilisation continue, possède un calendrier copte.

Le calendrier éthiopien est bien différent du nôtre
Le 11 septembre est aussi le premier jour de l'année des calendriers copte et éthiopien. C'est le nouvel an éthiopien
Le décompte des heures se fait à partir de 6 heures du matin.
Midi est à 6 heures. Quand il est 15 heures en heure solaire, il est 9 heures pour les Éthiopiens.
Comme le calendrier copte, le calendrier éthiopien a douze mois de 30 jours chacun, plus cinq ou six jours. Le calendrier éthiopien compte 12 mois de 30 jours auxquels s’ajoute un 13e mois de cinq ou six jours. Le sixième jour épagomène est ajouté tous les quatre ans, le 29 août du calendrier grégorien.

Texte publié par Michel Quinquis, guide en Ethiopie sur Facebook :

https://www.facebook.com/quinquismichel?fref=pb&hc_location=friends_tab&pnref=friends.all

Le semeur de vent, la dépêche du toit de l’Afrique :
Le saviez-vous : L’Ethiopie a son propre calendrier qui est toujours largement utilisé par la population mais également dans l’administration publique.
L’Ethiopie a célébré le passage à la nouvelle année le 11 septembre 2016, ce qui correspond dans son propre calendrier au 1er jour du mois de Meskerem de l’année 2009.
Tout comme en France, la célébration du nouvel an est importante. La veille, on brule un fagot de bois (Chibo) en signe de protection contre les mauvais esprits. Le jour du nouvel an, dans chaque foyer, un animal va être sacrifié (poulet, mouton, chèvre) pour le repas rassemblant famille et amis. Des groupes de jeunes filles passent de maison en maison, chantant un chant traditionnel Abäbaye Hoy, recevant traditionnellement en échange un morceau de pain, et de nos jours des bonbons et une petite somme d’argent.

1. Quelle est l’origine du calendrier éthiopien :
L’Ethiopie est passée au 3e millénaire le 12 septembre 2007 (année bissextile). Il y a donc 7 ans et 8 mois de différence entre le calendrier éthiopien et le calendrier grégorien (adopté en 1582 par le pape Grégoire XIII et qui est le calendrier utilisé dans la majeure partie du monde).
D’où vient cette différence ?
Dès le début de sa fondation au 4e siècle, l’église éthiopienne a été influencée dans sa liturgie et rites par les autres églises chrétiennes.
Le calendrier éthiopien est à l’origine un calendrier fixant dans le temps les différents évènements religieux comme c’est le cas pour le calendrier grégorien.
En l’an 400 de l’ère chrétienne un moine d’Alexandrie, Ananios, va fixer la date de la naissance du Christ à 5500 ans après la création du monde.
Puis en 451, ce sera le concile de Chalcédoine (4e concile de l’ère chrétienne) ou a été notamment adopté la doctrine des deux natures distinctes dans la personne unique du Christ. Cette doctrine est contestée par de nombreuses anciennes églises orientales dont l’église orthodoxe éthiopienne, ce qui va créer un schisme. L’église éthiopienne va ensuite se trouver isolée du monde chrétien et ne sera pas alors informée du calcul du moine romain Denis le Petit qui en 525 a recalculé la naissance du Christ à 4492 années après la création du monde. Cette datation sera utilisée pour la création du calendrier grégorien.
D’où une différence de 7 ans et 8 mois entre les deux calendriers.
Le calendrier éthiopien commence au mois de septembre tout comme le calendrier égyptien dit de « l’ère des martyres » (datant de 284, période à laquelle l’empereur Dioclétien, grand persécuteur des chrétiens, va prendre le pouvoir) ; et comme le calendrier judaïque (le judaïsme a beaucoup influencé les rites éthiopiens dont les interdits alimentaires)
Tout comme de nombreux calendriers qui ont précédé (notamment les différents calendriers de l’histoire égyptienne), l’année éthiopienne comprend 365 jours avec 12 mois de 30 jours et un 13eme mois additionnel ou épagomène de 5 ou 6 jours (année bissextile, qui vient tous les 4 ans). Tous les jours du calendrier sont associés à un saint(e). Et en ce premier jour, on célèbre St Jean Baptiste.

2. Le jour du passage au nouvel an éthiopien est appelé Enkutatash (terme amharique, la langue officielle du pays) :
Ce terme aurait son origine dans la visite de la reine de Saba au roi Salomon au 10e siècle avant la naissance du Christ. Celle-ci aurait apporté au roi Salomon de l’or et d’autres présents somptueux et en échange celui-ci lui aurait offert de nombreux bijoux (enku). A son retour en Ethiopie la reine fut accueilli par des enfants qui lui auraient offert des fleurs en chantant la phrase Enku-le-tatash signifiant entre autre « le don de bijoux pour couvrir ses dépenses ». Donc le terme Enkutatash dériverait des mots Enku-le-tatash provenant du Geez, qui est une ancienne langue et de nos jours la langue liturgique de l’église chrétienne orthodoxe.

Cette année le nouvel an éthiopien est immédiatement suivi par la fête musulmane de l’Eid Al-Adha (la fête du sacrifice) qui vient à la fin du pèlerinage annuel à la Mecque. Les principales fêtes musulmanes sont célébrées et fériées en Ethiopie depuis le milieu des années 70 lorsque la junte militaire dirigée par Mengistu Haile Mariam avait succédé au régime monarchique de l’empereur Haile Selassie.

Plus de 80 langues vernaculaires sont parlées en Éthiopie
Le peuple amhara parle l'amharique, une langue sémitique.
Cependant d'autres langues, telles que l'anglais, l'arabe, l'oromo et le tigrigya ou tigrigna, sont également pratiquées.


La diversité naturelle de l'Éthiopie s'étend également à la pluralité de ses peuples, a déclaré l'Ambassadeur Mohamoud Dirir, ministre de la Culture et du Tourisme de la République fédérale démocratique d'Éthiopie. Ses gens parlent plus de 80 langues.

Les Hamers sont un peuple d'Afrique de l'Est vivant dans le sud-ouest de l'Éthiopie

Les chevelures :

Certains enfants sont rasés à cause de la teigne ou pour mettre en évidence une touffe de cheveux.
La teigne est un champignon qui se développe sur le cuir chevelu.
En
Éthiopie plus d'un enfant sur deux en est atteint. Les teignes du cuir chevelu touchent essentiellement les enfants. Parfois les enfants sont rasés, parfois ils ont  des plaques d’alopécie souvent nombreuses. Dans les écoles un quart des enfants peut être contaminé, souvent vers l'âge de 10 ans.
Dans d'autres cas, les enfants sont rasés pour permettre aux anges de les sauver grâce à la touffe de cheveux mise en évidence. C'est surtout une sauvegarde contre le mauvais
œil. D'autres attachent leurs cheveux en touffe.
En Éthiopie, les coiffures des femmes sont remarquables. Chaque région, chaque village possède ses traditions. La coiffure révèle le statut social..Les filles et les femmes en général sont très coquettes. Elles peuvent utiliser comme teinture le carthame des teinturiers. C'est une plante herbacée tinctoriale et oléagineuse originaire d'Égypte.  La graine de carthame ressemble à une petite graine de tournesol. Décortiquée, elle est comestible et consommée grillée. Blanche, marron, plus rarement noire, elle ressemble alors à du charbon. Elle est donc aussi parfois intégrée à des produits cosmétiques pour les cheveux. Ses huiles ont des qualités adoucissantes.
parfois, la coiffure est très élaborée, comme des touffes, en crête,, encerclée d'un bandeau décoré dans lequel on glisse une belle plume d'oiseau.
Chez les hamers, les cheveux sont séparés en fines mèches puis " roulés " dans un mélange de teinture rouge et de beurre.


Taux de fertilité : 7, 8 enfants par famille. Souvent les hommes, dans les années 8 surtout, voulaient davantage d’enfants que les femmes. La croissance démographique, très rapide, ralentit en 2006 : 5,2 enfants/femme contre 7 il y a 20 ans.
En 2011 elle était de 6.02 enfants / femme ( – rang mondial 7).
Les objectifs 2011 sont d'améliorer la qualité des soins et d'élargir l'offre de soin. Une attention particulière sera donnée aux femmes ( consultations pré/post natales, planning familial ).

Un voyage à travers les hauts plateaux Abyssins à la rencontre de la chrétienté orthodoxe fait de l'effet. L'altitude, les grands horizon vus depuis les hauteurs, la poussière des routes et des pistes, la beauté de certains paysages et surtout la misère vous secouent...On ne sort pas intact de ces atmosphères de prière, du sourire et de la curiosité des enfants aux grands yeux noirs dans des visages émaciés, des mains des lépreux qui se tendent, des femmes trop tôt pliées par les ans qui essaient d'accrocher votre attention.


Les funérailles :
Les gestes socio-économiques liés aux funérailles évoluent lentement. En Éthiopie, au sein des communautés chrétiennes orthodoxes, la perte d’un individu génère un coût économique important pour les familles des défunts.  Ce phénomène s’explique par la forme des rites funéraires et par le nombre de personnes y participant. Ainsi, la mort est l’occasion de mouvements de biens matériels et d’échanges de services entre la famille, la communauté et l’Église. Des services religieux sont organisés pour les trente premiers jours après la mort.
. Pour les sociétés maale et gurage, l’oral et en particulier le chant et la musique sont des vecteurs majeurs des processus d’« ancestralisation » des morts, tandis que dans la société chrétienne, l’écrit établit les bases de la construction mémorielle.  Cette mémoire des ancêtres se construit, notamment par des rituels accompagnés de musique dont l’analyse permet d’opérer une distinction forte entre les morts reconnus comme ancêtres et les autres.
L'accompagnement de la famille dans le deuil est nécessaire. La constitution d'une assemblée est régie par les liens sociaux que les personnes entretiennent avec la famille et qu’ils ont entretenus avec le défunt. Il se crée ainsi une communauté à part entière, la mort pouvant être la circonstance de son expression, voire celle de sa formation. Aussi, sont présentes les personnes qui ont un lien de parenté avec le défunt. Les membres de la famille arrivent au domicile du défunt pour présenter leurs condoléances jusqu’au troisième jour après la mort. Les personnes qui ont eu des liens amicaux ou professionnels avec le défunt sont également amenées à participer aux funérailles. L’appartenance au voisinage du domicile du défunt est aussi un critère de participation. La notion de territoire se retrouve ainsi dans les liens qui unissent le défunt et les participants. L’expression la plus frappante de ce phénomène est la participation de personnes qui n’ont pour seul lien avec le défunt que l’appartenance à la même paroisse. C’est le cas pour les prêtres qui ont participé à l’office funèbre, ou encore pour les pauvres, qui s’attachent à une église pour y mendier, auxquels est distribuée une partie du banquet.

La tombe des ancêtres est souvent, simplement matérialisée par des pierres : une pierre centrale pour les hommes et de plusieurs, au moins deux pour les femmes.

Le mariage :

Notre guide a bien parlé à un moment de la nuit de noces, de ce qu'on reçoit, mais je n'ai pas noté et je n'ai rien trouvé dans les documents en dehors des tortures de la femme mariée très jeune, infibulée ( le vagin fermé et cicatrisé est ouvert mécaniquement  ) etc...
Cependant il faut savoir que les ethnies sont nombreuses et ont des traditions à la fois semblable et différentes et que la vie évolue peu à peu. J'ai cette note sur la gelée de dattes à l'huile de nigelle d'Ethiopie qui donnerait de l' énergie pour l'impuissance.
Le coût des festivités est principalement couvert par le marié et, dans certains cas, avec une participation de la famille.
Les habitants de la Corne de l’Afrique, dans la mesure où les critères géographiques ne constituent pas des limites, nous ne nous limiterons qu’à l’exploitation d’un rituel symbolique concernant le mariage somali. En ce sens, l’interprétation du mariage somali concerne cette communauté peu importe son emplacement géographique, dans la mesure où tous les somalis vivant à Djibouti, en Éthiopie ou en Somali, parlant la même langue et partageant les mêmes traditions à quelques exceptions près, ont un rituel commun dans la cérémonie du mariage.  Tout d’abord, loin de retracer toutes les étapes de la cérémonie du mariage, nous nous focaliserons sur l’organisation d’une partie particulièrement importante du mariage qui recèle non seulement des interprétations aussi variées soient-elles, mais apporte également des éléments de réponse à notre thème de recherche. Il s’agit en effet du xeedho qui se définit généralement par le cadeau offert au jeune marié par la mère de la fille. Au sens littéral, le xeedho porte la signification d’un contenant et surtout un grand plat qu’on met généralement pour les hommes qui dans la tradition pastorale, mangent ensemble.  Dans son acception figurée, c’est l’objet qui favorise la cohésion sociale et l’esprit de partage en temps de prospérité. Il est essentiellement constitué d’un assemblage de paille professionnellement bricolé par des femmes et dont la posture dessine l’image d’une femme en position débout. 

 

L’orphelinat du TOUKOUL
 

Il a été construit à Addis Abéba à partir de 1989, à l’initiative de Jacqueline et Yves FEREZ, expatriés français, afin d’apporter une réponse au problème des enfants abandonnés, et plus particulièrement des bébés.

Puis, un ensemble d’une dizaine de containers avait été aménagé afin d’accueillir des enfants jusqu’à 14 ans.
En janvier 1998, a été mis en service un nouveau bâtiment en dur avec un rez de chaussée destiné aux activités périscolaires et trois étages permettant d’assurer un hébergement plus confortable pour ces enfants.

A partir de Septembre 2009, les enfants de 2 à 5/6ans ont été transférés au nouvel orphelinat de Gelan

Début 2010, il y avait une centaine de bébés de 0 à 2 ans

Les repas :

Les galettes d'injeira servent à la fois d’assiette et de couverts puisque les éthiopiens mangent avec la main. On se sert donc à sa fantaisie de chaque plat sur une des galettes placée au centre de la table.
On relève certains plats
avec des piments verts, du pili pili.

La cérémonie du café : le bouna... On pile avec un mortier les grains de café vert, qui ont préalablement été torréfiés sur un brasero. La tradition veut qu'on fasse sentir le parfum du café grillé aux invités avant de leur en offrir trois tasses pleines et sucrées.

restaurant localgeograines.jpg


Les planteurs en Éthiopie utilisent les cerises de café pour en faire une boisson depuis des centaines d'années. Probablement même avant que les grains de café ne soient utilisés pour en faire la boisson que nous connaissons. Dans ces pays les cerises séchées sont souvent infusées avec des épices telles que le gingembre ou la cannelle pour créer une boisson connue comme le Hashara en Éthiopie.

 

cafeetpeau.jpg

Lorsqu'on dépulpe une cerise, on trouve le grain de café enfermé dans une coque semi-rigide transparente à l'aspect parcheminé correspondant à la paroi du noyau. Une fois dégagé, le grain de café vert est encore entouré d'une peau argentée adhérente correspondant au tégument de la graine.
Cette peau serait aussi utilisée comme infusion ( sorte de thé ) pour lutter contre la malaria.
En Éthiopie, les chamans recommandent le café à titre médicinal : les maux de tête, de ventre ou musculaires. L'écorce humidifiée est appliquée sur les plaies, et la graine bleue doit être croquée en cas d'insomnie.

restaurant localvie.jpg

Cérémonie du café

Les légumes et les épices du marché :
On y trouve :Cumin, coriandre, cardamone et autres piments et épices en poudre;  churros ( légumes ), pois chiche en poudre...

Le centre névralgique d'Harar est réputé pour ses contrebandiers qui vendent non seulement et ouvertement du kat (  les feuilles d'une plante aux propriétés légèrement euphorisantes, cultivée dans les environs de Harar, dont elle est l'une des principales sources de richesse ) qu'on exporte en énormes quantités vers Djibouti où il fait fureur, mais aussi des alcools ( la tala, la boisson alcoolisée locale ), des alcools occidentaux, sans doute frelatés, et du tabac blond américain, fabriqué à Djibouti.

On pêche au filet le plus souvent en Éthiopie. On pêche dans les lacs.

Selon le recensement national officiel de 2007, l'islam serait pratiqué par environ 33,9 % de la population éthiopienne.
Celui-ci est surtout présent aujourd'hui dans les basses plaines plus chaudes du Sud et de l'Est, dans les régions de Harar, Afar ainsi que dans certaines parties du sud de la région Oromia. 33% des musulmans seraient Oromos


A Harar, forteresse musulmane enclavée dans l'est de la très chrétienne Ethiopie, les maisons sont repeintes pour Ramadan..

La banque égyptienne ( première banque d'Harar )

Les hyènes d'Harar en Éthiopie : une coopération millénaire avec les hommes. Certaines ordures allaient au compost, les hyènes nettoyaient le reste. Chaque nuit elles pouvaient aller et venir pour débarrasser les rues de la ville de ses rats, de ses ordures. Devenues inofensives, elles franchissaient les fortifications de la ville d'Harar par des sortes de chatières.
A l'origine on comptait sur elles pour évacuer les déchets, mais cela n'est plus possible aujourd'hui avec les détritus en plastique ou en fer. Un homme, appelé parfois " l'homme hyène " récolte les déchets et les os auprès des bouchers de la ville. Le « banquet des hyènes » est ainsi perpétué.


L'alimentation en eau potable est un problème essentiel en Éthiopie. Tant au niveau de l'accès à l'eau potable que des questions d'assainissement de l'eau, le pays se situe parmi les plus en retard dans le monde.
L'alimentation en eau potable est un problème essentiel en Éthiopie. Tant au niveau de l'accès à l'eau potable que des questions d'assainissement de l'eau, le pays se situe parmi les plus en retard dans le monde. Les sources de la ville sont depuis longtemps polluées et insuffisantes à la consommation des habitants.   La ville a donc commencé par acheminer l’eau du lac d’Alemaya situé au nord-ouest. Mais cette solution a dû être abandonnée suite à l’assèchement du lac : aujourd’hui l’eau pompée dans des sources proches du lac arrive par camions et on la stocke dans de grandes citernes réparties sur l’ensemble du territoire urbain. C’est une solution transitoire car la ville va se doter d’un nouveau circuit d’acheminement de l’eau potable en provenance de Dire Dawa. L’aqueduc est en cours de construction et son achèvement est prévu pour 2011. Si le problème de l’eau ne pèse pas réellement sur la conservation du bâti, il est une préoccupation sociale très importante.
Bien que l'accès à l'eau se soit amélioré, il reste beaucoup à faire.  C'est un problème à Harar en particulier. Il arrive que des hôtels manquent d'eau et même les hôpitaux gouvernementaux  n'ont pas toujours d'eau. La gestion de l'eau dépend en grande partie des autorités régionales, ce qui explique une grande disparité entre les régions les plus développées ((Amhara, Oromia, Nations, nationalités et peuples du Sud, Tigré, Harar) où vivent 90 % des éthiopiens et celles plus pastorales. L'eau courante aurait été partiellement et maladroitement installée dans les années 60. Mais seulement 7 000 branchements alimentant les citernes individuelles des habitations, auxquelles peu d’habitations sont raccordées ( 40 000 hab. ). L’autre moitié de la population accède à l'eau des fontaines publiques ( une 60taine) à celle des vendeurs d’eau. Par insuffisance de quantité, les habitants récupèrent et stockent l’eau de pluie ( non filtrée) et la mélangent avec l’eau stockée dans les citernes individuelles. Le mélange est stocké au soleil plusieurs jours et conduit à une prolifération bactérienne. La gestion de l'eau dépend en grande partie des autorités régionales, ce qui explique une grande disparité entre les régions les plus développées (Tigré, Harar ) où vivent 90 % des éthiopiens et celles des régions plus pastorales. Il existe, grâce essentiellement à la solidarité, une coopération pour l'eau potable avec Harar :
• Pour l’ONU l’objectif est de « réduire de moitié, d’ici 2015, la proportion de la population n’ayant pas un accès durable à l’eau et à l’assainissement».
• La France crée un dispositif national permettant de démultiplier l’aide de la France en faveur des pays en voie de développement.
Un système a aussi été mis en place pour permettre la récupération des eaux de pluie. Des associations comme SOS villages d'enfants y contribuent.


Narguilé, chicha ( peut-être plus fort ), shisha ( nom masculin singulier ) : Pipe orientale composée d’un flacon rempli d’eau parfumée, que la fumée traverse avant d’arriver à la bouche.
Les premières pipes à eau et narguilés ne commencent à être utilisés qu'après l'apparition du tabac. Ils seraient originaire d'Afrique du Sud, d' Éthiopie. Des bols de narguilé ont été excavés en 1971 dans la grotte de Lalibela ( Éthiopie ).

Bien que devise particulièrement faible, le birr est la deuxième devise la plus utilisée en Afrique juste après la monnaie du Nigéria. Elle recense environ 88 millions d'utilisateurs.



Tuk Tuk

Le tricycle motorisé inventé par la société italienne Piaggio en 1948, dans le sillage du fameux scooter Vespa sera rapidement adopté dès les années 1950 en Inde, puis dans d’autres pays d’Asie. Le tricycle sera massivement utilisé par exemple en Thaïlande ( où il prendra justement le nom de tuk-tuk )
Le tuk tuk déferlera quelques décennies plus tard en Afrique. Il se répand en Éthiopie.


Le henné est l’un des plus anciens produits de beauté du monde et ses feuilles servent à colorer barbe et cheveux.La région d'origine du henné correspond à la savane tropicale et aux régions arides des zones aux latitudes comprises entre 15° et 25°. La plante est produite pour être vendue dans différents pays dont l'Éthiopie.

La région d'origine du henné correspond à la savane tropicale et aux régions arides des zones aux latitudes comprises entre 15° et 25°. La plante est produite pour être vendue dans différents pays dont l' Ethiopie.

La diaspora :

Mardi 04 jan 2011
Le drame des migrants par Yannick Vely

Au moins 43 personnes ont trouvé la mort, par noyade, lundi, alors qu’elles tentaient de rejoindre le Yémen. Une seconde embarcation transportant une quarantaine d’éthiopiens est elle portée disparue.
 Lundi, ce sont au moins 43 Somaliens et éthiopiens qui ont péri dans la traversée du golfe d’ Aden, au sud du Yémen. Selon le site internet du ministère de l’Intérieur yéménite, seuls trois Somaliens ont pu être secourus après le naufrage d’un bateau où se trouvaient 46 personnes venues pour la plupart d’
Ethiopie.
De 35 à 40 éthiopiens dont des femmes et des enfants se trouvaient à son bord, le Yémen est une porte d’entrée pour de nombreux Africains qui cherchent à fuir la misère en Éthiopie.

Le 23 décembre dernier, l’agence des Nations unies pour les réfugiés (U.N.C.H.R. ) évoquait la tragédie humaine vécue par de nombreux migrants. Entre janvier et octobre de cette année, quelque 43 000 personnes –  presque 30 000 éthiopiens – ont entrepris la dangereuse traversée de la Mer rouge ou du golfe d’ Aden .

Une fois sur place, après une traversée périlleuse et souvent mortelle, il faut encore rejoindre l’Arabie saoudite pour travailler comme ouvriers, maçons ou femmes de chambre. Payer un nouveau passeur, parfois de son corps....

Source : Paris Match, 4 janvier 2011

Samedi 21 juil 2007

Quand la diaspora africaine  rentre  en Éthiopie

Shashamene, une petite ville d’Éthiopie, le pays de Ménélik II et de Ras Tafari, le futur Haïlé Sélassié, est devenue aujourd’hui un symbole : le symbole du retour de la diaspora africaine vers l’Afrique mère, qui est désormais possible. A Shashamene, ont afflué depuis le début du XXe siècle de nombreuses personnes et des familles entières de la diaspora africaine, et principalement des rastas venus de la Jamaïque.

Source : RFI actualité, 21 juillet 2007


Groenland

Les inuits mangent beaucoup, traditionnellement, les aliments crus. Par exemple, une partie de la peau et du gras du béluga, se mange cru et très frais. Dès que l'animal est abattu, on peut voir les chasseurs se partager de gros morceaux. Ils mangent aussi béluga et caribou séchés.

La truite est bouillie, la graisse animale ( phoque ou béluga généralement ) que l'on laisse fermenter pendant plusieurs semaines, se mange moisie !

Iguazú

 

 

Environ 85 % des haricots secs sont consommés dans les pays où ils sont cultivés. Les brésiliens sont de grands consommateurs de haricots et en possèdent une grande variété : exemple des variétés de haricots – noirs du Brésil,

La nourriture de base au Brésil est le riz aux haricots.

Plats typiques :

- Salades de mange-tout ( haricots plats ) aux noix du brésil.
- Feijoada: haricots mijotés avec des morceaux de porc salés, de la poitrine fumée, des saucisses fumées et de la viande de bœuf boucanée.

 




La vie en Inde

L'enclos sur les bords du Gange était plein d'énormes branches et de troncs d'arbres empilés. Une foule muette glissait entre ces bûchers à l'odeur lourde de chair brûlée. Ces brasiers flambaient là et sur chacun grésillait un cadavre.

Marche a Udaipur.jpg

Cuisiner.jpg

Marché et scènes de rue à Idaipur

La vie en Iran

Iran,  terre d'Orient


- La Perse m'a toujours fait rêver : on prétend que c'est le berceau de la civilisation, l'ancienne Mésopotamie, etc ... Mais je crois que je n'irai jamais et qu'en effet je crois que j'aurais aussi un peu de crainte ...

- Le voyage vers le berceau de la civilisation est prévu du 12 Mai au 28 ou 29...Mes craintes s'estompent un peu car j'ai reçu un mail d'une personne qui en fait des éloges et  mon médecin y a été plusieurs fois. Sauf que c'est l'opinion d'un homme qu'il avance et non d'une femme !!!
 
Monnaie en Iran : Rials. Un Euro = 13. 400 rials. Nous avons été quelques jours millionnaires !!!

Politique : Aller en Iran, est-ce cautionner le régime ? " Oui si vous voyagez dans une bulle " a dit une Iranienne. Mais, dans ce pays, nous voyageons malgré nous dans une bulle. Nous sommes orientés, suivis, protégés et les rares personnes auxquelles nous avons pu parler ne sont plus capables de voir la vie autrement.
Le voile est obligatoire même pour les femmes touristes. Il suffirait de l'oublier une fois pour que dès l'ascenseur de l'hôtel le liftier vous le fasse remarquer. Qu'on s'avise de la présence d'une femme non voilée déclencherait une marée d'histoires invraisemblables, du genre c'est le mari qui ira en prison....Ce qui m'étonnerait, juste pour faire remarquer que la femme n'a pas vraiment de statut légal !
Le président sortant vient d'être réélu ( Juin 2009 ). Ses électeurs semblaient fanatisés. Il offrait des repas... Les jeunes auraient préféré un léger réformateur...


L’ Iran est une mosaïque de plus de 80 « ethnies » différentes. Les deux origines principales sont indo-européennes ou turques (Azéris). La majorité des Iraniens parlent une langue du groupe iranien (persan, kurde, baloutchi…) et ils comprennent le persan, la langue officielle de l’Iran.

 
 Yazd déploie une architecture simple, en harmonie avec son environnement aride : les maisons sont en pisé (terre battue insérée dans un coffrage), les toits sont plats, et la ville entière est dominée par les tours du vent.

Cette région connaît un climat particulièrement extrême : écrasée de chaleur en été alors qu’il y gèle en hiver, il n’y tombe pratiquement aucune pluie et les vents qui y soufflent sont chargés de sable du désert. Les habitants de cette ville ont dû composer avec les éléments pour façonner leur milieu.
Les tours des vents à Yazd se présentent généralement comme de grandes cheminées  d'environ 3 à 5 m de diamètre et d'une quinzaine de mètres de haut. La partie supérieure de la tour comporte des ouvertures verticales dépassant au-dessus des toits qui attrapent en altitude des vents plus rapides et moins chargés de sable. Les tours du vent permettent, par un système de pression, de créer une ventilation naturelle des bâtiments, et de les rafraîchir. La partie inférieure s'ouvre dans la pièce à rafraîchir, le plus souvent une vaste loggia toujours à l’ombre. L’intérieur de la tour est recoupé verticalement afin de canaliser séparément flux ascendants et flux descendants. Ces tours contribuent au confort d’été en favorisant les courants d'air, en évacuant l'air chaud au profit de l'air frais venant du jardin ou du sous-sol et en créant de la fraîcheur en accélérant l’évaporation de l’eau des bassins.
Les tours des vents, comme l’ensemble des constructions anciennes de la ville, sont faites de briques de terre séchées au soleil, technique appelée adobe, ce qui augmente la résistance à la chaleur. Les branches dépassant des tours servent  d’échafaudage pour l’entretien régulier que demande la construction.
Les habitants ont pu rendre accueillante cette région inhospitalière en canalisant l’eau depuis les montagnes, en donnant forme à la terre, en rendant fertile le sable, en se protégeant de la chaleur trop ardente. L’exemple le plus original de cette adaptation se trouve certainement dans les tours des vents qui se sont développées dans cette ville d’une manière unique. Les badgir, mot persan signifiant littéralement attrape-vents, captent les vents au-dessus des toits pour rafraîchir maisons et réservoirs d’eau.
 La différence de pression aide  à remonter l'air chaud vers le sommet et à amener de l'air frais vers le bas de la colonne. L'effet d'accumulation sur une période de 24 heures est notable.

Le badgir a été si efficace dans l'architecture iranienne qu'il a été utilisé depuis très longtemps comme élément réfrigérant. De nombreux réservoirs d'eau traditionnels ont été bâtis couplés à des capteurs de vent, permettant ainsi de stocker l'eau à des températures extrêmement fraîches pendant les mois d'été. Les climatiseurs actuels sont si polluants qu'il est parfois question de revenir aux tour du vent traditionnelles.

 

La vie en Italie

 

Les symboles de l'Italie du Sud : thé noir, bergamote de Sicile,
 bergamote de Calabre, biscuits Garibaldi, bougies parfumées, bois de santal ...
 


 La vie au Japon

Ces gens-là sont très organisés dans la vie.

La ligne Ueno-Tokyo  est une courte ligne ferroviaire de la compagnie East Japan Railway Company ( JR East ) à Tokyo au Japon. Elle relie directement les gares d'Ueno et Tokyo.

La ligne Hibiya  est une ligne de métro à Tokyo au Japon gérée par le réseau Tokyo Metro. Elle relie la station de Naka-Meguro à la station de Kita-Senju.

JR East : Keihin-Tōhoku (à Okachimachi), Yamanote (à Okachimachi)


 Yamanote
L'inévitable ligne de train circulaire à Tokyo
Il faut compter un peu plus d'une heure pour en effectuer le tour complet.

Japan Railways (JR) est une compagnie ferroviaire issue de la privatisation en 1987 de la compagnie publique Japanese National Railways (JNR). Le groupe, constitué de 8 sociétés privées subventionnées, assure l'essentiel du transport ferroviaire au Japon.
La compagnie est au cœur du réseau de chemin de fer japonais, assurant pratiquement toutes les dessertes grandes lignes et une proportion importante du réseau de banlieue du pays.

Les 7 sociétés de chemin de fer du groupement JR transportant des passagers gèrent chacune le réseau d'une région mais assurent également des dessertes longues distance qui franchissent les frontières régionales : par exemple le Tokaido Shinkansen est rattaché à JR Central, mais dessert également des gares de JR East et de JR West.

Les compagnies du groupement Japan Railways sont :

Pour les passagers :

    JR Hokkaido ou Hokkaido Railway Company
    JR East ou East Japan Railway Company
    JR Central ou Central Japan Railway Company
    JR West ou West Japan Railway Company

    JR Shikoku ou Shikoku Railway Company
    JR Kyushu ou Kyushu Railway Company

Les quartiers : Ginza - Nihombashi : Quartier de la mode et du chic

  Akihabara : Quartier des magasins et matériel éléctronique

Ueno : Le grand et ses quelques temples

  Centre de Tokyo : Centre des affaires

Roppongi est le quartier de nuit de Tokyo.  Le nom « Roppongi » signifie « six arbres ». Très élégant centre commercial avec boutiques et restaurants. Bon nombre de magasins ont toutes sortes de marques connues.. Quartier très international avec des prix assez élevés.
L'intérêt de la zone de Roppongi comprend le jardin Mori et non loin les quartiers de la télévision.


Roppongi-eki est une station du métro de Tokyo

Prenez de la hauteur et dirigez-vous vers Roppongi Hills, un complexe alliant culture et loisirs qui surplombe la ville et dont l'effervescence ne se fait jamais oppressante. Implanté sur une colline au cœur du quartier de Minamoto, le complexe de Roppongi Hills se déploie autour de la tour Mori, un des gratte-ciel les plus élevés de la capitale avec ses cinquante-quatre étages et ses deux cent trente-huit mètres de haut.

Pancarte Sogenchi garden.jpg

Les jardins japonnais

Jardin Hama-Rikyu Onshi Teien
 

Le jardin Hama-Rikyu Onshi Teien, qui reste l'un des plus beaux de Tokyo, est l’ancienne réserve de chasse des Tokugawa.

Le Hama-Rikyu Onshi Teien à Tokyo est constitué de trois lac et de deux îlots abritant une maison de thé. Il est protégé par son titre de « site historique spécial ». Il abrite une réserve d'oiseaux.

Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Le 7 septembre 2013, la capitale japonaise était officiellement déclarée ville organisatrice des Jeux Olympiques d'été 2020, face à Madrid et Istanbul. Ce seront les quatrièmes JO japonais après Tokyo en 1964, Sapporo en 1972 et Nagaro en 1998.

Takayama ou Hida-Takayama est une ville japonaise située dans la préfecture de Gifu. Y voir aussi le hall d'exposition des chars du festival.

L'importance de la Mori Tower, ouverte le 25 avril 2003, se mesure à la hauteur des sociétés qui l'ont choisie pour leurs bureaux japonais : Google, Ferrari, Goldman Sachs, Barclays, Time (Warner), Chevron, Konami, Pokémon Company, J-Wave ou encore Gree. Excusez du peu !

STATION TELEVISEES

La vie au Laos



" sabaydi " = bonjour et bonsoir

ile de Khonereserveviande.jpg

Île de Khône, réserve de viande, je crois me souvenir qu'il s'agit de rats. De toutes façons, ils mangent des rats, " tout ce qui bouge " dit notre guide.

Mais ils mangent aussi du bœuf, du zébu. Les vaches sont destinées à devenir viande de boucherie.

 Le riz gluant n'est pas du riz trop cuit. Ce n’est pas le même riz que le riz jasmin.

 Le riz gluant est aux laotiens ce que le pain est aux français. C'est un riz spécial, particulièrement riche en amidon, cuit à la vapeur.

Le riz gluant se cuit à la vapeur. Selon toutes les recettes traditionnelles, il faut tout d’abord le laisser tremper une nuit dans de l’eau puis le cuire dans un panier en bambou, au dessus d’une marmite d’eau bouillante durant 10 minutes.

Le lait dit notre guide est importé et donc très cher. 1 Litre de lait de vache : 1,2$ ( plus cher que l'essence !!! ) ou 35 000 kips parfois selon notre guide, l'équivalent pour 7 kg de riz c'est-à-dire l'alimentation d'une semaine; le Kip = 10000 K pour environ 1 euro ou 0,830 $.

Prix d'un kilo de riz au Laos en 2016 : 1.01 €

Prix minimum : 0.9 €
Prix maximum : 1.1 €

KhoneLiPhidamebalaiportr.jpg

Khone Chutes de Li Phivie.jpg

Petit métier, petit commerce de rue à l'île de Khône, non loin des chutes de Li Phi


Les groupes d'insectes les plus consommés sont les coléoptères, les lépidoptères ( surtout sous forme de chenille ou de chrysalide ), et quelques autres groupes dont les termites.
Dans les marchés, on trouve des œufs colorés souvent en rose : ce sont les œufs très anciens. Sont aussi exposés pour la vente et pour être mangés : toutes sortes d'animaux, des rongeurs,, des écureuils, des rats, des ragondins, des oiseaux morts de toutes tailles, des grenouilles séchées, du poisson également séché.

Selon notre guide, les laos ne supportent pas les produits laitiers. Les ¾ de la population mondiale, d'ailleurs,  ne  supportent pas le lait. De plus, c'est un pays qui n'a pas la même culture des produits laitiers que celle des occidentaux et dans les marchés, il y a très peu de choix en produits laitiers.

La noix d'arec, improprement appelée noix de bétel, est le fruit du palmier à bétel Areca catechu. ... C'est une plante grimpante d'Asie du Sud Est dont les feuilles auraient des propriétés médicinales. Souvent parfumée par des épices puis mélangée avec de la chaux blanche ou rouge et éventuellement d'autres herbes ( oxyde de calcium ) et depuis la période coloniale parfois avec du tabac. Beaucoup de personnes ( surtout les femmes ) chiquent le bétel ou plutôt ce mélange aux effets grisants et à la couleur rouge. Les plus jeunes préfèrent sans doute le chewing gum..

Président depuis 38 ans. Il gouverne sur le modèle du parti Vietnamien. Le président est élu par le parlement pour 5 ans. Il y a un premier ministre, 13 ministres, 16 gouverneurs et plusieurs maires par province. Chaque village a un chef de village.

ecolemonteecouleurs.jpg

ile de Khone Ecole primairevie.jpg

île de khône, école primaire et levée des couleurs

L'école est obligatoire  de 6 à 11 ans. Le nombre d'élèves par classe est en moyenne de 30. à 50 élèves. Un système de roulement est organisé pour éviter les classes surchargées, un groupe le matin et un autre l'après-midi. L'école n'est donc obligatoire que jusqu'à la fin des études primaires. Certains élèves y vont dès 5 ans. En réalité en 2012 on est passé de 19 % de scolarisés à 87 %. Pour le collège, le lycée, l'université, c'est la famille qui décide à cause des uniformes ( pantalon noir ou bleu foncé et chemise blanche pour les garçons, jupe noire et chemise blanche pour les filles; pas obligatoire à la campagne ) et des fournitures et des inscriptions soit 3 dollars par enfant. Il y a à peu près une école pour 3 petits villages. Ils doivent fournir le matériel abîmé : banc, tableau... 65 % des enfants vont au collège, 58 % au Lycée, 37 % à l'Université dans les grandes villes : Vientiane, Pakse, Braban. L'inscription au collège coût 5 dollars, au lycée 15 dollars par an; à l'Université 350 minimum alors qu'un salaire moyen pour fonctionnaire, militaire, postier... est de 300 dollars par mois.

Des efforts soutenus en formation continue, alliés à des stages intensifs à l'étranger conduisent à des fuites de cerveaux. C'est le soucis des pays en développement. De 1999 à 2000, le nombre de diplômés universitaires qui ont quitté les pays pauvres vers des pays membres de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économique ) a doublé.
Des étrangers au contraire restent au Laos
" La vie en Asie est plus vivante et plus surprenante, on sort des sentiers battus " dit l'un d'eux.

La famille joue un rôle primordial au Laos, elle est au centre de tout, elle est un véritable noyau. C’est en famille que l’on travaille, c’est en famille que l’on se bat pour survivre, et, en famille, on fait de la politique et c’est même en famille que parfois des violences ont lieu. Le système politique retrouve se schéma familial : les élites forment comme une grande famille qui s’entraide et fait preuve de solidarité entre le haut et le bas de la hiérarchie.

Au sein de la famille, la femme est un pilier. Plus de femmes sont aujourd’hui lettrées au Laos que d’hommes. Elles représentent 60% de la population. La femme, en règle générale, bénéficie de droits, elle peut tout à fait travailler hors de son foyer, et de nombreuses femmes sont présentes dans l’administration. Légalement, concernant l’héritage, elle hérite souvent des biens mais pas de la terre, réservée à l’homme. Concernant les biens mobiliers, c’est la benjamine qui en bénéficie : c’est une règle absolue au Laos. La benjamine est choyée.


Les filles ayant 14 ans ou plus, sont considérées comme sexuellement matures, et soit habitent avec les parents ( selon notre guide ) soit, n'habitent plus avec leurs parents mais avec les veuves et les autres femmes divorcées du village. Selon les ethnies, les filles ayant 14 ans ou plus, sont considérées comme sexuellement matures, et n'habitent plus avec leurs parents mais avec les veuves et les autres femmes divorcées du village.
Chez les Akhas par exemple, on n'interdit pas les relations sexuelles avant le mariage. Ils pensent que c'est nécessaire de trouver le partenaire idéal pour le reste de la vie, afin de conserver l'harmonie du village.


Tout le monde participe à la vie de la famille. Les enfants des paysans maintenant travaillent souvent dans des entreprises privées ou les administrations. Ils envoient de l'argent aux parents et plus tard font construire de belles maisons pour les parents et les grands parents.
1 Euro = à peu près 10000 kips 1 dollar 9040 kipps. le plus gros billet de 100 000 k = 10.
On roule à droite
En Février, plus chaud, les rizières sont sèches. Quand les rizières sont sèches dit notre guide les Lao se reposent et font des enfants en attendant jusqu'à avoir des garçons, au moins un. Ils ne se limitent que s'ils ont du mal à les nourrir. Ils ne sont pas trop commerçants.

Nous avons pu voir une fête : avec une sorte de petit disneyland avec pub.
La bière Lao est légère, 5 °. Ils mangent beaucoup de légumes : navets... et de fruits, des rats grillés, du sucre de palme. Le riz gluant est cuit à la vapeur et mis traditionnellement dans un panier.
Les bouses de vache et de buffles servent d'engrais. Dans les bouses, 3 jours après les enfants cherchent ( je n'ai pas bien compris ) un élément à faire cuire et qui serait bon avec le riz.
Les enfants vont chercher l'eau aux fontaines. Ils boivent l'eau de la montagne.
Les parcelles peuvent appartenir à plusieurs familles. Le gouvernement se réserve une partie. Chaque famille a 400 m 2 à peu près et parfois quelques terres plus loin, louées ou non.. La terre se transmet de père en fils. Les familles de deux enfants ont eu droit à 2 ha.

L'allocation des terres est introduite à titre expérimental en 1990 dans les provinces de Louang Phrabang et Sayaboury, avec le soutien d'agences de la FAO et de la coopération suédoise. En 1994, le processus est étendu à l'ensemble du pays. Mais  une fois la distribution faite, ce partage n'existe plus, sauf récompenses accordées à des personnalités. Les terres autour des villages appartiennent à l'État. Une famille pauvre peut louer cette zone.
Tout cela pour permettre aux paysans d'investir sur leurs terres. Pour inciter les communautés villageoises à protéger l'environnement en gérant l'espace de manière durableÀ ces objectifs affichés s'ajoute celui d'accroître les recettes fiscales par des taxes foncières issues du cadastrage. En 2001, elles ont rapporté plus de 2 millions d'euros. Il faut donc payer des impôts sur le revenu des récoltes.
L'impôt foncier est d'un montant variable selon l'usage des terrains propice à l'intensification de l'agriculture. En l'absence d'une capacité de contrôle effective et réelle, le barème est souvent détourné. Les agriculteurs déclarent des usages fictifs pour payer moins : les affectations «pâturage», « jardin » et « plantation » remplacent très souvent les « champs d'abattis-brûlis », ce qui permet aux autorités locales d'annoncer faussement la fin de l'agriculture sur brûlis.
Il existe depuis longtemps des impôts par categorie de rizières d'après leur rendement. Du temps de la colonisation, en plus du poids écrasant d'impôts les lao, notamment les montagnards, devaient payer les fermages, la location des buffles... Avec 83 % de la population en milieu rural et une agriculture qui représente 52 % du PIB, la politique foncière est cruciale pour l'équilibre sociopolitique et économique du pays.
Pour les Lao, c'est un poids écrasant !


Ils fêtent 8 fois par an la pleine lune au temple.
La mortalité est de 20 pour 1000 naissances. L'espérance de vie est de 67 ans, de 60 ans pour les hommes.
La devise : paix, indépendance, prospérité

La famille :  les anciennes traditions restent ancrées dans la vie de famille, grands-parents, parents, enfants et petits enfants vivent encore, le plus souvent, sous le même toit et à la mort des parents, il y a un héritier de famille....

Dans la maison des esprits sont conservés les masques de danse des esprits protecteurs et du lion Sin Khao

Dans le privé la retraite n'existe pas. On travaille jusqu'à 60, 65 ans. Pour les fonctionnaires, la retraite est  de 48 % du salaire et ils ont une assurance maladie.
Dans le privé, on peut gagner de 700 à 1500 dollars et suivant le contrat seulement on peut avoir une assurance maladie.
L'hôpital est payant, c'est la famille qui prend les dépenses à sa charge et elles ne sont pas remboursées.. Dans certains villages, un fond d'aide est créé. Dans les villages animistes, souvent en montagne ils font appel à un shaman ou ils se soignent avec des plantes. Dans les gros villages, il y a un dispensaire où les soins sont gratuits grâce aux médecins sans frontière, aux associations bénévoles françaises, suisses, allemandes ou belges de la communauté européenne.. La France les aiderait beaucoup dans les domaines de la santé, de l'éducation et du développement rural.


Le droit de grève n'existe pratiquement pas. Il y a de fortes limitations à toutes négociations et surtout au droit de grève : La législation du travail de 1994 est supposée établir certaines normes minimales du travail. Bien que les syndicats aient le droit de s’engager dans des négociations salariales avec un employeur, il n’existe aucune disposition obligeant les employeurs à engager la moindre négociation avec le syndicat.
Cette restriction du droit de grève est assortie de peines dissuasives. Le Code pénal prévoit une peine d’emprisonnement pouvant aller de un à cinq ans contre les personnes qui adhèrent à une organisation, qui encouragerait des protestations, des manifestations et autres actions qui peuvent entraîner de l’agitation ou de l’instabilité sociales. Ce qui signifie que toutes les grèves sont de facto illégales et passibles de sanctions.


RDP Lao :  la République démocratique populaire lao,  ou République démocratique populaire du Laos

C'est le pays qui regarde et  écoute le riz pousser : le riz, au Cambodge on le regarde grandir et au Laos on l'écoute pousser.
Le peuple est Lao.
Les Lao  sont l'ethnie majoritaire. "s" = pluriel français
Beaucoup de bouddhistes vont au temple une fois par mois. Ils sont bons croyants. Ils assistent aux fêtes
de la lune décroissante du 9e mois de leur calendrier, tous les Laotiens célèbrent annuellement la fête " des morts’’. Ce jour là, les fidèles font un don aux morts de leur famille, sous forme de nourriture remise symboliquement à ces derniers par l’intermédiaire des bonzes …
         Selon les préceptes du Bouddha, c’est surtout dans la période du carême que les bouddhistes laotiens doivent s’abstenir de commettre de mauvaises actions ou d’avoir des comportements contraires aux préceptes bouddhiquesC’est aussi le moment où s’achèvent les travaux agricoles effectués pendant la saison des pluies.
Nam = eau

L'armée ( APL populaire du Laos, nom officiel ) est le troisième pilier de l'appareil d'État. Au service de l'un des pays les moins avancés, elle est faible et mal financée. Sa mission est frontalière et concerne la sécurité intérieure, principalement dans la lutte contre les groupes rebelles ethniques Hmong.

L'armée laotienne, joue un rôle social important au moment des maladies et pour la formation des jeunes.

Sont disponibles au service militaire   :  954 816 hommes
Sont actifs   : entre 29 100 et 40 000 sur une population de presque 7 millions.

L'Armée populaire lao consiste en une armée de terre, une armée de l'air et une marine. Le commandant en chef en est le président Choummaly Sayasone depuis 2006. Ses quartiers-généraux sont situés à Vientiane. Ils sont militaires de carrière dit notre guide.

L'Armée populaire lao dispose d'un très modeste budget. Ses fournisseurs étrangers sont principalement la Chine et le Viêt Nam. Ses objectifs sont avant tout la protection des frontières et la sécurité interne.


Une section militaire a été crée au sein de la surveillance du territoire qui est en partie payée sur le budget de la défense. Des policiers sont donc militaires, souvent en civil. Ils aident et protègent dit notre guide et la population ne les craint donc pas.

La Nationale que nous avons empruntée a été construite par la France dans les années 30. Beaucoup de routes et de ponts sont construits par des pays étrangers : Chine, Japon, Thaïlande, Europe...

ie de Khong le pont.jpg

En attendant on utilise les bacs traditionnels pour traverser le Mékong

 

Ile de Khong le bac.jpg

ile de Khong le bacv.jpg

Le Mékong traversé au moyen d'un bac plus ou moins grand

Le bateau comme le bac, pour la traversée du Mékong,  coûte dans les 20 dollars US chacun,  15 ou20 000 kips
Même s' il y a de plus en plus de ponts de « l'amitié " ! Pour le moment, le bac ou la pirogue sont les seuls moyenss de traverser.
Le pont construit avec l'aide des chinois sera gratuit.

Ie de Khong le bac.jpg

ile de Khong fquipeche.jpg

ile de Khongpechetradi.jpg

Toute la famille participe à la pêche



Électricité 220 volts.
Comme presque partout dans le mon de, l'autisme est en augmentation.

 

Les îles du Sud ont désormais depuis 3 ans l'électricité. De 18h à 22h à certains endroits, toute la journée ailleurs. On peut même trouver un cybercafé ou des connexions internet ( mais à des prix prohibitifs).
Les installations sont rudimentaires bien sûr.


Beaucoup de ponts sont financés par le Japon, la Thaïlande, l'Europe...Pendant ce temps, on prend le bac ou le ferry.

Beaucoup de pistes aussi. Il faut pour faire 240 km 8 heures de bus.


La vie à La Réunion

 



Des Indiens,  des femmes habillées en sari de couleurs vives, des enfants aux silhouettes fines, d'origine asiatique, d'autres à la peau couleur acajou et des européens comme chez nous. Coincés entre les immeubles et les hôtels modernes, de vieilles demeures créoles laissent admirer leurs varangues fleuries et aux balustrades de bois artistement sculptées.
Dans cette île française, des hommes d'origines diverses se trouvent rassemblés : Européens, Africains, Indiens, Métis, Chinois. La vie s'y exprime souvent par des chansons et des danses.

La cuisine créole est un mélange de recettes indiennes, chinoises ( nems, poissons au gimgembre ), malgaches et métropolitaines. Exemples : riz blanc et carri, brèdes et rougail, poulet au coco  ( comorien ). Il faut noter les célèbres lentilles de Cilaos accompagnées d'un petit salé. On utilise pas mal d'épices ( safran, clou de girofle, noix muscades...) .
On boit pas mal de rhum avec anis, cannelle ou sans, des punchs à l'alcool de canne, des apéritifs accompagnés de bonbons au piment, et des liqueurs de goyave, vanille, anis, cannelle ....Mais c'est aussi la terres de la région qui a le niveau de vie le plus élevé.

 

La vie à Madagascar


Peuple débrouillard : les antennes sont des gentes de bicyclettes.
Malgré les efforts, tous les enfants ne sont pas scolarisés. Certains ne vont à l'école que le matin, d'autres l'après midi.

 L'équipe nationale malgache de Rugby est de 15 MAKIS ... Le maki est aussi l'emblème du pays.


Les tireurs de pousse pousse surtout dans le nord, ne sont presque jamais propriétaires de leur véhicule, mais locataires. Le pousse pousse est très populaire. Il sert souvent pour les marchandises, rarement pour transporter des gens.

Le repas Malgache se compose essentiellement de riz ( grosse portion, la petite portion est la portion " vaza " ) Bien manger à Madagascar, c'est manger à satiété. Ils mangent bien le matin, ont un petit coupe faim dans la journée et un repas le soir.La cuisine malgache est métissée. Pour un malgache, un repas sans riz, même copieux reste incomplet.Plats malgaches : riz aux brèdes, poulet au coco. On ne mange jamais de veau à Madagascar.
Les malgaches ne mangent jamais de veau.

Beaucoup d'habitants vivent de l'agriculture.
Pierrot men : photographe malgache.
Des femmes se pressent  autour des pirogues qui rentrent de la pêche.


L'ouest souffre de la déforestation et des mauvaises voies de communication.
La tenue traditionnelle des gens des hauts plateaux : chapeau de paille et tissu coloré ou couverture autour des épaules et du corps. Le masque sert à protéger du soleil.

Les esprits aiment en général le miel mais selon les esprits invoqués on donne ce que la personne a aimé de son vivant. L' " intermédiaire " correspond  à au médium de chez nous.

L'avortement n'est pas permis. Les femmes utilisent le petit tournesol.
Le village des forgerons est coutumier des incestes.

Sur les marchés on peut à la fois apprécier la variété des fruits et des légumes de l'île et le véritable génie de récupération et de transformation des artisans.
Tuléar écrasée de chaleur a comme spécialité les coquillages ( et les colliers de coquillages, ) les crevettes.

Les malgaches sont bilingues : malgache/français.
Les cyber cafés sont rares, mais existent.

Il ne faut pas encourager la mendicité en donnant sans raison des pourboires.

Les routes et les pistes sont déplorables : les nids de poule deviennent des nids d'autruche ou comme disent les malgaches des nids de zébu. Il ne reste aujourd'hui sur l'île que 15 000 km de goudron mal entretenu.

Madagascar est un état laïc qui compte de nombreux lieux de cultes et différentes religions.

L'unité monétaire est l'ariary (AR) . En Octobre 2009, 2850 AR = 1 €. Les ariarys remplacent le franc malgache, depuis 2005.

Les varambas, des chariots construits localement en bois destinés au transport de matériel sont fabriqués à partir de matériaux de récupération : planches, jantes, pneus, volants. On en croise souvent dévalant les pentes ou chargés et poussés par plusieurs personnes.

La forêt part en fumée, le patrimoine culturel aussi...
Les tatouages traditionnels de cette population sont à la fois des signes de beauté et de magie. C'est toujours en rapport avec les ancêtres.

Ils sont capables de dépenses outrancières pour leurs morts : tuer de nombreux zébus pour le " retournement des morts "  ou offrir des offrandes qui correspondent aux plaisirs des vivants.
Fortement christianisée l'île regorge d'églises. Mais les malgaches ont tout de même conservé leurs traditions.



Insuffisance des voies de communication.
 

Animaux domestiques :

La passion des malgaches : les combats de coqs.

Tulear_jardincanards.jpg

Tulear_jardindindons.jpg

On trouve : Des dindons, Des pintades...

1000_zebustrans.jpg

Transhumance de zébus



Tulear_ruezebus.jpg

A Tulear


 

 Les animaux côtoient les humains comme autrefois dans nos campagnes.

Les Zébus sont nombreux. Ils sont la richesse des agriculteurs. On peut par exemple acheter un zébu pour aider une famille. Au-delà de son potentiel agricole, le zébu est un fondement de la culture malgache... C'est aussi une valeur patrimoniale, il sert de dot, lors des mariages, de monnaie d'échange. La grande île compterait autant de zébus que d'habitants. Soit dans les 18 millions.

Nous avons croisé un troupeau de mille têtes. Il y a des milliers de zébus en transhumance. La viande bien grillée est excellente.

Le zébu est utilisé pour sa force physique. Ils sont capables de boire de l'eau salée. Cela leur donne un poil brillant.
Dans l'Isalo, on rencontre des tombeaux de pierres au pied des rochers. Ce tombeau reste jusqu'à la décomposition totale du corps. Les 208 os sont alors remis à jour, ils sont lavés, séchés passés à la graisse de zébu; graisse qui se trouve dans la bosse.Les os sont alors emballés dans la soie. C'est la fête du retournement des morts. Ce jour-là les gens dansent, boivent, ( rhum ) sacrifient des zébus avant de transférer les os dans leur tombeau définitif. Ils le mettent cette fois à la hauteur, dans des lieux parfois d'accès difficile. Ceux qui doivent escalader boivent peu d'alcool. Ils feront le fête après. A la hauteur car les morts surveillent les vivants.
Il s'agit d'exhumer les défunts enterrés loin ou dans des tombes non définitives, pour leur offrir une nouvelle sépulture et un nouveau linceul en étoffe de soie. Pour éviter le vol des linceuls, les morts sont placés dans des grottes naturelles ou des lieux difficiles d'accès. Les tombes sont refermées par des murs de pierres.
Les rites varient d'une population à l'autre. A Tananarive, le retournement se fait tous les 7 ans. Il faut que ce soit une année impaire, sorte de superstition qui montre le souhait de ne pas mourir aussi vite que la personne que l'on fête.

Les cérémonies en hommage aux ancêtres se succèdent. L'art funéraire est partout présent car la vie sur terre n'est qu'un passage; depuis de luxueuses demeures funéraires aux tas de cailloux dressés dans les collines.


Corruption, mauvaise gestion des ressources naturelles ajoutées aux sècheresses, aux cyclones et aux déforestations contribuent à maintenir la misère dans l'île.

Les origines des ethnies ? Elles ont été un peu artificiellement inventées. Être Malgache, c'est par définition être métis. A l'origine, des indonésiens, des arabes, des africains et bien d'autres encore...

Les malgaches gardent de la colonisation le foie gras, le clafoutis... Cependant, nous avons apprécié l'excellente  viande de zébu sans graisse et sans artifice, bien grillée, les poissons bien préparés. Quelques parfums locaux améliorent le quotidien : comme le poulet au coco.
Les fameux chapeaux malgaches séduisent aussi les touristes.
Sillonnant tout le pays, le taxi-brousse est l'unique moyen de transport de la majorité des malgaches.
Parfois des pirogues à voile d'inspiration indonésienne passent. La pirogue à balancier reste souvent le seul moyen d'atteindre des berges cachées dans une nature fournie et assez inaccessible.
  Les populations des hauts plateaux : betsiléos et merinas


La pleine lune est appelée lune noire.

Des " on dit " : " Rue Lafayette : paradis des femmes et enfer des hommes = rue des bijoutiers ". "  Les gendarmes sont là pour escroquer les gens. "
40 % de musulmans à Diego Suarez.

Les femmes de la côte Ouest portent souvent un masque fait à base d'une pâte dont le but nourrit la peau et protège du soleil.

Le thé

Sahambavy_thevie.jpg

Sahambavythevie.jpg

ahambthevie.jpg



 La vie à Madère



  Madère est une île très propre; Funchal la capitale cosmopolite de Madère, est quasi exempte de crimes et délits.

ruetvie.jpg


C'est une île et donc il y a beaucoup de pêcheurs et de poissons. On y mange donc souvent des poissons en plat principal et surtout de l’espada. L'espada, c'est du sabre. C'est un bon poisson. Il est typique des eaux de Madère et n'a rien à voir avec le poisson-épée.

marchepoissonsPE.jpg

marchepoissons.jpg

Le marché aux poissons

espada.jpg

Espadas : un poisson typique ( ce n'est pas le poisson-épée du continent ) aux yeux énormes, aux dents en forme de scie ou d'aiguilles. Il est excellent, fondant sous la langue. comme une motte de beurre.
 

On le prépare avec des bananes, des fruits de la passion, poché au champagne, ou frit tout simplement.

L'espada à la banane est une préparation typique :  le mélange sucré-salé avec la banane est délicieux.

vendeurdethon.jpg

Marchand de thon

Même en plein été, on vous proposera souvent une soupe.
 

 Les grandes Brochettes de Madère ( L’Espetada d'à peu près un mètre de haut, un des plats parmi les plus célèbres ) dont la viande est traditionnellement enfilée sur une branche de laurier et servie à table suspendue à des barres de fer. La viande cuite sur le feu à bois ou de brindilles de laurier, saupoudrée de gros sel, est généralement accompagnée par le fameux « bolo do caco ».

Le milho frito, semoule de maïs qui ressemble à une sorte de polenta frite.

Le Caldo Verde : le « froid vert », soupe froide de chou, pomme de terre et saucisse.

Le bolo do caco ( des  petits pains à la patate douce ) se déguste avec du beurre à l'ail et des patates douces.

 On mange beaucoup de fruits exotiques tropicaux : fruits de la passion, qui poussent en abondance sur l'île, mangues, papayes, anones

marcheGPE.jpg

marche.jpg

Marché aux légumes : Funchal

anones.jpg

Anones

Le gâteau le plus connu est le " pastel de nata ",  une pâtisserie portugaise traditionnelle, sorte de tarte garnie d'une crème  pâtissière.

cavedegustation.jpg

Offre aux touristes : Dégustation du vin de Madère dans une cave 


Le madère est un vin de liqueur produit dans l'archipel portugais.

Avec des variétés classiques et un goût distinctif dérivé d’un procédé hors du commun, le vin de Madère est devenu célèbre.
Le développement du vin de Madère a commencé grâce au riche sol volcanique, au climat propice et à une diversité de cépages importés de nombreux endroits du monde.
C’est au XVI e siècle que le processus de maturation du vin de Madère fut découvert totalement par hasard. Les conditions difficiles d’expédition, la brise maritime et la chaleur des voyages tropicaux ont développé des goûts différents qui ont rendu le vin meilleur et plus fort
.

chienvie.jpg

plagevueht.jpg

plagecaillousgris.jpg

Plage de cailloux gris

Feux d'artifice.

L’île de Madère est renommée pour ses feux d’artifice. Les feux d’artifice les plus impressionnants de Madère sont tirés au sort pour être montrés ensuite lors des fêtes du réveillon du Nouvel An, ils détiennent le record mondial des feux d'artifice les plus importants. Pourtant celui auquel nous avons assisté ne nous a pas paru extraordinaire. La sono ne fonctionnait pas bien.


 

La vie au Maroc

Tanger medinavie.jpg

Vu à Tanger

Nicaragua

0449 Frontiere Costa Rica Nicaraguavie.jpg

0449 Frontiere Costa Rica Nicaraguavie.jpg

0445Costa Rica Nicaragua.jpg

Recette du " jicaro " ( calebasse ) avec du lait


Ingrédients: riz 4 onces ?, une tasse eau, une livre de " jicaro " , cannelle, 3 litres de lait, vanille, sucre

Laver le riz, ajouter une tasse d'eau. Attendre. Faire chauffer 5 minutes le " jicaro " dans une poêle. La retirer du feu. Mettre dans un récipient, la laisser refroidir. Le riz pendant ce temps est débarrassé de son excédent d'eau. On l'ajoute à l'autre récipient contenant le " jicaro " . On parfume selon le goût de cannelle. Ramollir, prendre un peu moins de la moitié du mélange, ajouter le lait, mettre vanille et sucre. Bien mélanger.

 

La vie en Ouzbékistan


L’Ouzbékistan est le pays d’Asie centrale le plus peuplé (près de 26 millions d’habitants). Les Ouzbeks, peuple de langue turque, constituent officiellement près de 80 % de la population. Les russes représentent la minorité la plus importante avec 6 % (en constante diminution depuis le milieu des années 80). Les autres minorités sont constituées par les Tadjiks 5,5 %, les Kazakhs 4 %, les Tatars 4 %, les Karakalpaks 1,9 %, les Coréens 1,1 %, ainsi que les Kirghizes et les Turcs meskhètes.

Monnaie en Ousbékistan : soums. Un Euro = 2000 soums



La vie au Pérou

 

Les feuilles de coca se consument  dans les braseros.
Quelques feuilles vertes sont introduites dans la bouche. Le goût est fade, légèrement âcre. Il faut se laisser aller à la mastication et une certaine sensation de légèreté envahit et supprime les maux de tête efface un peu la fatigue et les difficultés dues à l'altitude.... Entre leurs lèvres coule comme au temps des Incas, le jus vert des feuilles de coca que les gens mâchent. Les dents verdies par la coca semblent noires et leur font comme une bouche vide.

Quinua : Céréale Andine très riche en protéines


 


 

Panama


Restaurants - cuisine Irlandaise, très bons pubs selon notre guide ( Irish Pub ), des bars  à Panama City

Frontiere Costa Rica Panamageo (2).jpg

Je n'ai pas trop apprécié que notre guide à intervalles réguliers dise " allez voir mon site " au lieu d'expliquer sur le vif. Mais c'est vrai que sur un site, on peut mettre beaucoup de choses. Alors comme notre guide, je vous dis cliquez sur le lien suivant. Pourtant cela ne m'empêchera pas de m'exprimer sur le pays !!!

http://www.sagapanama.fr/

La monnaie est le balboa mais tous les paiements se font en dollars.

Le revenu mensuel brut / habitant    de 600 à 821 $

evolution-du-revenu-national-brut-par-habitant-i-source-jdn-d-apres-la-banque-mondiale-i.jpeg

Ils ont 3 repas. Ils mangent beaucoup le matin dit notre guide et à 17 h.

Les bancs des pirogues ont un dossier incliné à claire-voie. Les sièges sont de simples planches côte à côte. Sous les pieds deux madriers !

Dans une station servive, une camionnette à l'arrête offrait des racines d'ignames. Un balance rudimentaire servait à les peser.

Croquantes et délicieuses, les ” empañadas “ sont frites ou cuites au four et fourrées de viande de bœuf, de poulet, de thon, de crustacés ou de fromage. Elles peuvent être dégustées dès le matin avec une tasse de café, lors d’un apéritif, en entrées ou encore en plat principal simplement accompagné d’une salade.

 Le Panama fait partie des rares pays ou il est très agréable de venir passer une retraite bien méritée.

Depuis toujours le Panama est classé meilleure destination de retraite dans le monde grâce au faible coût de la vie et aux prestations proposées. La résidence légale peut vous être accordée avec l’accès à toutes les réductions prévues par le programme “Pensionado”  qui a été mis en place en 1987 par le gouvernement panaméen. Il permettait aux retraités locaux de bénéficier de nombreuses réductions dans tout le pays afin de faciliter le passage à la retraite sans perte de pouvoir d’achat.Compte tenu de l’histoire du Panama et de sa tradition d’accueil des étrangers, il n’est pas surprenant que cette loi ait été étendue à l’ensemble des retraités ayant leur résidence légales dans le pays. ( Loi accordant aux étrangers les mêmes droits que les gens du pays ).

Sur les axes principaux, le réseau routier a été rénové et est de bonne qualité

Le reste réseau routier secondaire est dans un piteux état ou non goudronné.
Sur les routes du Panama, il faut être vigilant et savoir anticiper les comportements parfois désordonnés d'autres usagers.

Le Panama compte 7 ethnies autochtones qui représentent 70% de la totalité de la population indigène du pays. La majorité de ces ethnies essaie de maintenir les coutumes et les traditions ancestrales tout en s’ouvrant à la modernité.

5 ont des réserves protégées.

Neuf parcs sont décrétés parcs nationaux ou naturels dont trois sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Plus de 35 % du territoire du Panama est protégé

Différentes communautés indigènes peuplent la zone de Bocas del Toro, telle que la tribu des Teribe.

Situé à la frontière du Panama et de la Colombie, le parc national de Darién ( Inscrit au patrimoine naturel mondial de l’UNESCO ) est la plus grande zone protégée du Panama, d’Amérique centrale et des Caraïbes. Le parc s’étend sur une superficie de 570 000 hectares de marais et de forêt tropicale. La richesse écologique et la diversité biologique de cette zone naturelle ont valu au parc d’être inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et en tant que Réserve de biosphère en 1981.

Le parc de Darién est habité par des tribus indigènes comme les Emberá, les Wounaan et les Guna Yala pratiquant encore à l’heure actuelle leurs coutumes ancestrales.

Les kunas :

Cette ethnie compte entre 55 000 et  60 000 personnes qui vivent sur l'archipel de Kuna Yala ainsi que dans la capitale.

Les Emberas et les Wounaan ( à peu près  5 000 ): sont deux ethnies provenant de la province colombienne de Choco avec une population de 25 000 à 30 000 personnes réparties entre la jungle du Darién jusqu'aux rives du fleuve Chagres qui alimente le canal de Panama. Le Territoire des Emberas Wounaans est l’un des 3 territoires autonomes officiels ayant statut de province; il est situé à l’intérieur de la province du Darien. Cette ethnie, parle sa propre langue, vit de la chasse, de la pêche, de la cueillette et du Tourisme. Quinze communautés vivent au Darien

quartier  Casco Antiguo vie.jpg

Mise en valeur du costume local

Panama quartier colonial Cascoi Antiguovie.jpg

Dans le quartier Casco Antiguo

quartier Casco Antiguovie.jpg

Boutique aux articles colorés

quartier colonial Cascoi Antiguovie.jpg

Les fameux chapeaux de Panama

 Les molas constituent les plastrons et les dossards des tuniques dont se vêtent quotidiennement les femmes Tulé que nous appelons Kuna.

Depuis sa création en 1904, le balboa, monnaie officielle, est indexé sur le dollar américain. Il est divisé en 100 centésimos. Mais la banque nationale n’émet aucun billet, ce sont donc les dollars américains qui sont les plus couramment utilisés en tant que monnaie papier. En revanche, le Panama frappe ses propres pièces. Résultat, on peut utiliser indifféremment des pièces panaméennes ou des pièces américaines, les quarters, et les commerçants rendent la monnaie avec les deux.
Un quarter est le nom donné par les Américains à une pièce de monnaie ayant cours légal, d'une valeur de 25 cents (ou 25¢), soit un quart de dollar ($1).

En juillet 2015, 1 € = 1,10 balboa, et 1 balboa = 0,90 €.

Panama : Dans cette population de 3 millions d'habitants, il y a plus de 200 000 indigènes divisés en 7 groupes  les Ngobe-Bugle, (Guaymies), Kunas ( Kunas, Cunas ou Gunas sont un groupe ethnique amérindien du Panama ), Emberas et Wounaans ( du groupe de Chocoes ), Teribes, Bokotas et Bribris.

Le Territoire des Emberas Wounaans est l’un des 3 territoires autonomes officiels ayant statut de province; il est situé à l’intérieur de la province du Darien. Cette ethnie, parle sa propre langue, vit de la chasse, de la pêche, de la cueillette et du Tourisme.

Pour la vie des femmes embera, cliquez sur le lien :

http://www.sagapanama.fr/article-amerindiens-du-panama-les-femmes-emberas-44170219.html


 

La vie en Russie ( URSS )

village vacancesamitie.jpg

Village de vacances de l'amitié


 

La vie en Sardaigne

 



Le " caviar de la Sardaigne " : les oeufs de poissons salés ( de muge ou de thon ), les œufs de lump sont à déguster. Parmi les mets chauds, l'on connait les spaghetti à la bottarga; dans ce cas " la bottarga ", un caviar de rouget barbet, de l'arabe boutharkha ou bitarikha, signifie " œufs de poisson salés ",

Excellent est le rôti de cochon et de petit cochon, élevés dans beaucoup de zones de l'Île encore en plein air et dans les alentours des bois de chênes, dont les glands sont un régal pour les cochons.


 



Shetlands

Patrimoine culturel unique dans les Shetlands :l'ancienne langue nordique figure partout, dans pratiquement tous les noms de lieux, et est à l'origine du dialecte local parlé avec une intonation scandinave.


L'Écosse est constituée de plusieurs unités administratives divisées en « conseils de district »: Western Islands, Highland, Shetland, Moray, Aberdeenshire, etc.

 Dans les plus petites îles, il n'existe que des écoles primaires, donc les enfants partent dès 12 ans pour le collège de Lerwick (capitale des Shetlands ), et pour les études supérieures, ils doivent aller en Écosse.

La vie au Swaziland

520 Parc royal Hlanevie.jpg

Les safaris proposés aux touristes


Pour les visiteurs dans la région, le Phoponyane contient de nombreuses randonnées, et balades à vélo. Dont l'un à 20 minutes de montée a une vue panoramique magnifique. De là, vous pouvez voir les Lomati, Shashwane et rivières Shelangubo, voyager à travers les collines Makhonjwa et les chaînes montagneuses Sondeza.

Les langues nguni : Le groupe nguni de langues bantoues d’Afrique australe rassemble quatre langues : le zoulou et le xhosa en Afrique du Sud, le ndébélé zimbabwéen ( ou sindebele ), et le swati en Afrique du Sud et au Swaziland. Elles sont étroitement apparentées et souvent mutuellement intelligibles.


Le Swaziland a deux langues officielles, le swati et l'anglais.
D'autres langues sont parlées dans le pays et appartiennent essentiellement à la famille des langues bantoues.
Langues parlées : Afrikaans, Zoulou ...
De nos jours, ces habitants appartiennent presque tous à l'ethnie Swazis, dont la langue est le siSwazi.


Monnaies  : Lilangeni ( Swaziland ). Ils acceptent parfois le rand.


Des vendeurs proposent des colliers de graines

La fièvre aphteuse 2001 décime les bovins. Pour les familles qui vivent entre les montagnes de Mananga et de Lubombo le bétail reste le symbole traditionnel et irremplaçable de la richesse et leur seule source de revenus. Depuis le début de l’épizootie de la fièvre aphteuse dans cette région où sévit la misère, ces malchanceuses communautés rurales ont dû assister impuissantes à l’abattage de leur bétail par les forces de sécurité, en vue d’endiguer cette redoutable épidémie.

Le Parliament du Swaziland (Swazi: Libandla) compte 55 députés et comprend deux chambres. Le Senat ( Chambre haute) qui compte 10 membres nommés par l'Assemblée et 20 par le roi; Assembly ( Chambre basse )
L' Assembly a 65 members (55 directement élus au suffrage populaire). le roi nomme 10 membres à la chambre de l'Assemblée.
Le roi dispose d'un droit de veto sur les lois votées par le parlement. ...


Armoiries du Swaziland. Deux animaux sont les symboles de la puissance du roi ( lion ) et de la Reine mère  ( éléphant ).

The Lion Sleeps Tonight : le lion dort ce soir, est une chanson populaire africaine, composée par Solomon Linda en 1939. Elle a été reprise de nombreuses fois, et est devenue un succès mondial. Sa version française a été popularisée sous le titre Le lion est mort ce soir, par le chanteur Henri Salvador.

La femme dans la famille royale a un rôle. par exemple : Mswati III, l'actuel roi du Swaziland est le 67e fils du roi Sobhuza II ( un seul garçon deviendra roi ) et seul enfant de sa mère, Ntombi Tfwala. Pourquoi ? Quand son père meurt d'une pneumonie en 1982, le Conseil royal choisit le jeune prince (14 ans alors ) pour devenir le prochain roi. Pendant les quatre années suivantes, deux des femmes de Sobhuza exercent la régence : les reines Dzeliwe Shonwe (1982-1983 ), puis Ntombi Thwala ( 1983-1986 ), pendant que le prince poursuit son parcours scolaire.
 
Aujourd'hui les autorités compétentes du Swaziland ont affirmé avoir pris des mesures et avoir des garanties suffisantes maintenant  pour contrôler le foyer de fièvre aphteuse...


L’Incwala

Dans la vallée Ezulwini (« Heaven »), des festivals traditionnels de danse et de musique liées à la spiritualité et à la monarchie rythment la vie du pays. L’événement le plus important de l’année est l’Incwala, une forme de pélérinage à la mer sur la côte du Mozambique au cours duquel la danse et les chants jouent un grand rôle. L’Umhlanga ou la danse des roseaux qui se tient en août ou en Septembre attire de nombreuses jeunes filles du royaume portant des roseaux. Venues rendre hommage à iNdlovukazi (la Reine Mère), elles chantent et dansent des chants traditionnels accompagnés d’arcs à bouche (uhadi) et de percussions. On trouve également la danse du taureau et la danse Sibhaca au cours desquelles les hommes frappent le sol et effectuent des jetés de jambes, des danses rythmées par des chants à l’unisson et des percussions.

Un pays de polyphonies

La musique swazi est également marquée par les polyphonies qui ont influencé les chorales religieuses, des styles vocaux que les immigrants ont importés en Afrique du Sud dès le début du siècle. Le style choral est un des styles les plus populaires du pays et le roi lui même et une de ses femmes participent à des chorales religieuses.

La « danse des roseaux Umhlanga » :Une coutume annuelle . Moment fort de la vie sociale au Swaziland et une des cérémonies les plus importantes. Chaque année, les gradins du stade champêtre du domaine royal de Ludzidzini sont bien garnis. Venu assister à la danse des roseaux (Umhlanga ), le visiteur a a intérêt d'arriver la veille. Pendant 8 jours, des jeunes filles vierges dansent, chantent seins nus et déposent des roseaux aux pieds de Mswati et de la Reine Mère.
La remise à la reine mère des longues tiges coupées près de la rivière par les jeunes Swazies pendant la semaine est aussi une scène à immortaliser. Elles seraient destinées à la barrière royale.
Un guide local lui expliquera la signification de ce geste - " apprendre à aider l'autre et montrer son amour pour la royauté " - et de cette fête - " une célébration de la chasteté ". Seules les filles vierges sont en effet conviées.


Tout enfant swazi a droit à l'enseignement gratuit dans les écoles publiques. Cela, c'est la théorie, et c'est nouveau. Avant, beaucoup d'enfants n'allaient pas à l'école car cela coûtait trop cher (  30 euros l’année , selon un document, une vache, selon notre guide )..
Selon l’article 29 ( 6 ) de la Constitution de 2005, tout enfant swazi a droit à l’enseignement gratuit dans les écoles publiques, au moins jusqu’à la fin de l’enseignement primaire. Cependant, on a constaté avec inquiétude que la scolarité obligatoire s’achève à l’âge de 12 ans alors que l’âge minimum d’admission à l’emploi est de 15 ans au Swaziland.
 La grande majorité des écoles primaires et des collèges du Swaziland n’a pas pu reprendre ses activités parce que le gouvernement n’est pas parvenu à résoudre le problème des frais de scolarité supplémentaires prévus pour l’instruction des orphelins et des enfants se trouvant dans des situations de vulnérabilité. Dans le pays, environ 200.000 enfants soit un cinquième de la population de 1,1 million de personnes, sont orphelins ou appartiennent à la catégorie des enfants vulnérables. En outre, le Swaziland présente un taux de cas de SIDA de 26,1% soit le plus fort taux de prévalence au monde. Une personne sur quatre d’âge compris entre 15 et 49 ans est séropositive et 70% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté.
Le Ministre de l’Instruction a déclaré que l’Union des Enseignants n’est cependant pas autorisée à fermer les écoles et a invité les enfants à suivre les cours par le biais des transmissions radiophoniques gouvernementales. Le gouvernement affirme que le non paiement des frais scolaires dus pour les orphelins et enfants vulnérables relève d’un « problème de liquidité » et a promis que l’éducation et la santé seront financées. Les personnes appartenant à ce groupe sont donc les victimes innocentes de cette situation. Il leur avait en effet été promis que le gouvernement aurait payé la scolarité obligatoire, comme le prévoit la Constitution du pays. Maintenant, ils se trouvent livrés à eux-mêmes.
Parmi les universitaires, le Swaziland peine à former et, à conserver son personnel. Les salaires y sont inférieurs. Ils émigrent : 2 103 = nombre d'expatriés du swazi parmi les universitaires. Beaucoup vont dans les pays de l'OCDE ( L'Organisation de Coopération et de Développement Economique est un groupement de 30 pays membres ). D'autres vont en Afrique du Sud.

Au Swaziland, comme dans les autres pays de la région, le système scolaire s'inspire des pays anglo-saxons. Aussi, les uniformes scolaires qui de par leur couleur, reflètent l'identité de chaque école, sont obligatoires pour tous les élèves jusqu'à la fin du lycée.


l y a de très nombreux "dos d'ânes" par série de 7 !! pratiquement à chaque fois qu'il y a une habitation, un village...  car ils roulent tous très vite.


 


 La vie à Tahiti

Papeete marche 02vie.jpg

Le marché de Papeete

La vie en Thaïlande

bateaumarcheflottant.jpg

Bateau du marché flottant



Dire s'il vous plaît : karuna.

Même si le nouvel an thaï est célébré en avril ( ils sont selon la tradition, en 2557, année du cheval ) ( fête du Songkran ), les Thaïs changent d'année le 1er janvier.
 Le Nouvel an Bouddhiste a désormais été fixé en Thaïlande du 13 au 16 avril afin de faciliter la vie civile. Il a eu lieu après le nouvel an chinois lequel en 2014 a débuté le 31 Janvier.


En Thaïlande, les gens vous diront qu'il n'y a jamais de problème. L'expression  " mai pen rai " signifie pas de problème. Elle est communément prononcée lorsqu'une situation tendue ou problématique survient. Accompagnée d'un sourire, " mai pen rai " résume bien l'attitude d'évitement de la confrontation ou de la frustration que peut provoquer un imprévu. C'est un art de vivre qui valorise la patience et le détachement plutôt que l'acharnement lorsque les circonstances sont hors de contrôle immédiat.
La fatalité a souvent bon dos quand il s’agit de trouver les causes d’un accident en Thaïlande. C’est en général plutôt la « maï pen rai » attitude qui domine : à  quoi bon se compliquer la vie avec des précautions et des réglementations qui risquent de ne jamais servir à quelque chose.

fillesalut.jpg

On dit bonjour avec les mains jointes en forme de lotus. Quelques jeunes aujourd'hui se serrent la main.
Les Thaïs commencent à voyager vers la frontière Brimane, vers les marchés. La ville du côté Myanmar, Tachileck a tout de suite une ambiance différente. Envahie de tuktuks, de boutiques, elle offre des marchandises bon marché souvent en provenance de Chine bien sûr.

Les groupes ethniques en Thaïlande sont assez nombreux.
En dehors des Thaïs, 38 groupes ethniques minoritaires ( 2 % de la population, soit 1 100 000 de personnes ) vivent aujourd’hui en Thaïlande.
Les tribus montagnardes sont aujourd’hui dispersées. Chacun possède sa propre culture et son propre langage.

 Chiang Maï est  le lieu de départ des treks en montagne dans les environs à la découverte des ethnies. Effectivement, une vingtaine d'ethnies vivent dans le secteur ( femmes girafes, Akha, Karen, Lisu, Yao, Lahu …),  

Les thaïlandais ne mangent pas de chien, manger du chien serait même interdit en Thaïlande ! Pas comme au Vietnam et en Chine. Mais selon notre guide, certaines ethnies minoritaires mangent encore du chien : KarenSgaw,  KarenPwo, Hmongs, Akha, Lisu...

La prostitution à Bankok est connue, à Pataya également, mais à Chiang Rai par exemple, elle est plus récente.  70 % des prostituées de la province de Chiang. Rai sont originaires de Birmanie et de Chine.

Le coût de la vie est inégal, plus cher à Bangkok et dans les îles du sud. Pas cher par rapport à l'Europe. On n'y souffre pas de la faim, mais les prix augmentent.

Les gens n'ont pas faim mais la vie augmente. Dans la rue ou les marchés, un repas est passé de 40 bahts à 50 bahts.  1 € = environ 40 Bts
Dans les restaurants bon marché et populaires,  on n'a rien à moins de 150 Bts ( 3,75 € ) par personne. Pourtant, si l’on se contente d’un plat sans boisson, on peut manger - bien - dans les restaurants fréquentés par les locaux pour moins de 60 Bts ( 1,50 € ).
 Puis aux adresses plus chic, où l'on débourse 300 Bts ( 7,50 € ) et plus. Elles sont destinées à une clientèle touristique et/ou gastronomique.

La scolarisation est obligatoire de 6 à 15 ans

95 % des Thaïs sont Bouddhistes. Il y a 36 000 temples. Un temple au moins par village.

La vie change beaucoup, le travail s'accélère. Il n’existe pas de système de retraite. Il n'existe d'âge légal de départ à la retraite que pour les fonctionnaires qui en bénéficient à 60 ans. Pour le reste, ils doivent compter sur l'aide de la famille.

Il y a deux services à accomplir avant de se marier, ou à partir de 20 ans,: le service militaire et le service de moine.

Wat Phra kwaevvie.jpg

Après le frugal et dernier repas, au temple Wat Phra Kaew de Chiang Rai

lesmoinesautempleblChiangrai.jpg

moinestempleblChaingrai.jpg

moinestouristesautempleblChaingrai.jpg

Beaucoup de jeunes moines s'instruisent, voyagent, visitent en simples touristes



Le service militaire dure deux ans. Ceux qui ont des diplômes ne font qu'un an. Ils doivent mesurer au moins 1 m 65 sinon ils sont réformés. Lorsqu'ils sont trop nombreux, on les tire au sort. Comme il n'y a presque plus de guerres dans la région, c'est surtout une initiation à la vie. Avant le bac ils ont une journée de préparation au service militaire et doivent se présenter 1/2 journée par semaine avec le costume de l'armée.

Le régime de sécurité sociale thaïlandais couvre uniquement les risques maladies. Elles ne s’adressaient pas à toutes les personnes âgées. Il n'y a pas encore bien longtemps les régimes de retraite n'existaient que pour certains fonctionnaires, les autres personnes âgées devaient se faire aider par la famille.
Plus récemment, un Régime de retraite universel de 500 bahts a été créé, mais uniquement à destination des employés, des fonctionnaires des gouvernements, des enseignants, des entreprises publiques... financé par le budget national et les cotisations.
Il n’existait aucun régime de retraite pour le reste de la population active. En cas de besoin, ils avaient la possibilité d’avoir accès à un système d’allocation vieillesse accessible sous condition de ressources, prédécesseur du Régime de retraite universel de 500 bahts.
L’absence de couverture ainsi que le difficile accès aux systèmes de retraite ont engendré une importante demande en faveur de la réforme du système de retraite public. Le nombre de personnes âgées augmentant il a plus récemment été question d'envisager une protection sociale, un droit aux facilités de transport...afin de fournir une épargne plus efficace à la population et aux représentants de l’État durant leurs vieux jours. Cela restera-t-il un souhait ?

Les nouveaux bateaux sur le Mékong sont à gaz car le pétrole coûte cher.
A l'école, l'uniforme est à payeret certains n'y arrivent qu'en portant des objets au mont de piété.
En Thaïlande, l'or est de 24 caras.


Le train s'arrête à Chiang Mai pas encore à Chaing Ra, sauf celui de Bankok. Il y a un train cependant qui vient de Bankok, un train lent au diesel. Un TPV à toute petite vitesse.. Il met 12 h, s'arrête partout et des vendeurs offrent leurs produits.

Les Thaïlandais sont assez bons commerçants. Nous avons pu voir à l'hôtel un rassemblement d'une compagnie laitières. Ceux qui vendent leur lait à  mobylette. Ils commémoraient un anniversaire dans notre hôtel de Chiang Rai. Ils étaient bruyants. mais dit notre guide :
" les chinois sont 10 fois plus bruyants ! ". Comme les chinois, ils utilisaient des micros. Pourtant en général ce sont des métiers calmes, des gens de la campagne dont le séjour était payé par le séminaire.
On travaille 48 j par semaine ce qui fait pratiquement tous les jours. Pas de retraite, c'est la famille qui aide.

On trouve beaucoup de commerces modernes, beaucoup d'investissements chinois ( les thaïlandais ne les aiment pas, ils ne les trouvent pas agréables ! )  : Auchan, casino seven eleven. L'argent sort du pays et ces grands magasins tuent le petit commerce, les petites épiceries.

Soupe Thaïlandaise :
Tom Yam Kung ( citée plusieurs fois par notre guide )

Ingrédients ( 3 personnes ) :

250 g de crevettes
3 verres d'eau
2 gousses d'ail
5 feuilles de combava ou le zeste d'un petit citron vert
3 fines tranches de galanga ( frais ou sec ) ou 1 morceau de gingembre frais râpé
3 cuillères à soupe de Nuoc nam
2 brins de citronnelle
1 échalote émincée
quelques champignons de paris
3 piments oiseau
1/4 verre de jus de citron vert ou de poudre de tamarin
1 bouquet de coriandre (facultatif)


Préparation :

Le Tom Yam Kung est une soupe thaïlandaise à la fois acidulée et épicée. Si vous n’aimez pas les plats trop forts vous pouvez réduire le nombre de piments et de jus de citron.

Retirez le germe des gousses d’ail et hachez-les finement. Hachez grossièrement les brins de citronnelle, émincez l’échalote et hachez finement le coriandre. Nettoyez les champignons et coupez-les en quatre.
Dans une casserole, versez l'eau et mettez-y les crevettes puis portez à ébullition.  Coupez le feu.  Retirez les crevettes de la casserole, enlevez la tête et décortiquez. Rallumez le feu et mettez dans la casserole l'ail, l'échalote, les feuilles de combava, la citronnelle, le galanga, les champignons, les piments oiseau, le nouc nam et le jus de citron vert.  Faites cuire à feu doux pendant environ 2 minutes. Ajoutez les crevettes à la soupe et prolongez un peu la cuisson.  Servez la soupe dans des bols et parsemez de coriandre hachée.

Au temple blanc de Chiang Rai : un cas tout de même exceptionnel de luxe pour les toilettes

ChiangRaile temple blanctPr.jpg

ChiangRaile temple blanc WC.jpg

ChiangRaile temple blanctoilettes.jpg




La vie en Turquie

P1270143.JPG

bateauxtouristiques.jpg

fauxbateauxpirates.jpg

pramusertouristes.jpg

Une vie où le tourisme cherche à se développer à l'extrême : de faux bateaux de pirates, des petites croisières qui guident les touristes vers l'embouchure et la mer. Où est la Turquie d'antan ?


Sur les toits de nombreux panneaux solaires et des réserves d'eau. I est plus abordable en Turquie d’installer un système de chauffe-eau solaire que d’utiliser le gaz. Les installations marchent parfaitement.


     Les Turcs ont un style de conduite plutôt sportif. Le code de la route est superbement ignoré dans de nombreuses circonstances, et le klaxon omniprésent. La circulation dans les grandes villes est assez chaotique. Mais entre les villes, le trafic n'est pas très intense et la signalisation bonne. Notre guide elle-même le reconnait.

La Tulipe est le symbole de la mairie d’Istanbul. Autrefois la Tulipe était la fleur fétiche des sultans dans l’'Empire Ottoman. Aujourd’hui elle n'’a rien perdu de sa popularité. En effet, tous les ans, un festival international met la Tulipe à l'’honneur. Il se tient à la mi-avril dans plusieurs parcs de la ville.

 - On croise de temps en temps un très bus à l'effigie d'Erdogan ( d'où s'échappe de la musique turque, plutôt entraînante) et, rarement, un minibus ( sans ses affiches de campagne placardées dans toutes les villes de Turquie ). Ils sont là pour les législatives prévues en juin 2015.
.

 

La vie au Vietnam

 

      Hue_cyclo_poussePRfemme.jpg  


La route actuelle emprunte désormais des tunnels creusés sous la montagne, ce qui est pratique naturellement pour les bus et les poids lourds qui veulent rejoindre Hué à la ville de Danang, Après le col des nuages, il y a comme une barrière à la fois climatique et linguistique. Hué a un accent plus doux, plus musical. On dit que Saïgon a un accent commercial et Hué un accent sentimental.
Sur la route Mandarine  ( route nationale 1 ), il faisait 39 ° en Juin..
Le drapeau du Viêt Nam est rouge portant une étoile  jaune à cinq branches. Il sert de drapeau au régime communiste.
L'étoile représente l'unité du Viêt Nam, les points sur l'étoile étant l'union des ouvriers, des paysans, des soldats, des intellectuels et de la jeunesse travaillant ensemble dans la construction du socialisme, le fond rouge symbolise le sang versé pour l'indépendance.
Les ethnies qui vivent au nord Est ont de nombreuses maladies. Le développement est plus important au Sud.
Ils utilisent le safran ou l'aloès pour faire disparaître les cicatrices.
Ils mâchent du bétel mêlé au fruit de l'arek, ce qui leur donne les dents noires. Selon eux, plus les dents sont noires, plus elles sont en bonne santé.

On ne trouve plus de canard dans les restaurants pour touristes depuis la grippe aviaire.
Il y aurait beaucoup d'éléphants sauvages au Vietnam.
 Ils ont un problème avec la Chine à cause du pétrole. Vers les îles, des vietnamiens sont pris en otage.
Peu de plages pour le public. Mais créations de " resorts " qui deviennent uniquement réservés aux grands hôtels.
Aujourd'hui beaucoup de vietnamiens sont riches. Le secteur de l'immobilier devient rentable. C'est le 3 e  pays enrichi par la corruption après l'Indonésie et la Cambodge.
La main d'œuvre n'est pas chère.
Comme le pays est  très ensoleillé les femmes se protègent. Elles se protègent non seulement de la poussière, de la pollution mais aussi de la lumière du soleil. Elles pensent que les hommes préfèrent les peaux blanches. Quelle que soit la température, elles portent des masques, des gants, des bas et des chapeaux.
Seulement 20 % de la population mangent du chien. Ces ethnies se trouvent surtout dans le nord. Les bouddhistes n'en mangent pas.
Le nombre des agriculteurs est en baisse. Il était de 65 % il n'y a pas longtemps. Aujourd'hui les anciens agriculteurs, pour gagner plus ont tendance à creuser leur sol pour y construire une pisciculture.

Les gens travaillent de 8 h à 11 h 30 et de 1 h 30 à 5 h. Le samedi également car ils doivent faire 42 h par semaine. Les magasins ferment à 10 h le soir. Ceux qui travaillent en ville rapportent plus au foyer. Il n'y a que 3, 5 % de chômeurs qui reçoivent des aides. Le niveau de vie est différent à la ville et à la campagne. Le salaire à la ville est de 15 millions de dongs, le salaire minimum vital pour 4 personnes, ce qui correspond à 500 €. Les familles pour vivre correctement doivent avoir deux travailleurs. Un repas coûte 50 000 dongs. Mais il n'est que de 5 millions à la campagne soit 220 € par mois. Un ouvrier gagne en moyenne 10 millions de dongs par mois soit 440 € par mois.
Un médecin d'hôpital gagne 25 millions par mois. Un prof gagne à peu près 100 € en débutant. Pour s'en sortir il donne des cours particuliers. Enfin, des aides sont accordées à certaines ethnies minoritaires des montagnes.
Pour les impôts : si vous gagnez 5 millions par mois, vous payez 5 % de taxes. Si vous Gagnez 15 millions, vous payez 10 % de taxes.
Le taux de change au marché noir existe.
En dehors des hôpitaux Vietnamiens, il y a des hôpitaux français-Vietnamiens, Américains-Vietnamiens, de Singapour.Ces hôpitaux sont plus chers.

Quand nous y étions, 100 000 dongs faisaient  suivant le cours : 4 € 50;  500000 = 23 €
Il y a des riches, des très riches. mais les pauvres ont quelques aides. On s'entraide surtout entre voisins et en famille. Seulement 80 % de la population a des assurances. Les anciens combattants surtout sont assurés. Les nouveaux riches ont même des avions privés.
Les voitures y sont très chères à cause de l'importation, des taxes ( écologiques )  et de l'immatriculation. Mais les voitures du Laos ne sont pas taxées.Les radars fixes et mobiles sont nombreux et la vitesse est limitée à 30 km h dans les villes.  Il y a tout de même 9 500 morts par accident. L'amende est de 800 000 dongs pour un excès dépassant 5 km heure. Pour 20 km et pas de permis, c'est vraiment très cher pour un Vietnamien. Les automobilistes se font des signaux pour annoncer aux autres les policiers et les radars. Ils ont un code : si les mains tournent = pas de policiers; si le doigt est vers l'arrière = plus loin; la main vers le bas = tout de suite etc...
Les maisons sont étroites pour plusieurs raisons : la première étant le prix du mètre carré élevé, dans les 20 000 €., un mètre en largeur qui permet d'avoir une façade sur la rue,  est plus cher qu'un mètre en longueur, de plus les impôts sur façades sont élevés. Pas de fenêtres sur les côtés en attente d'autres maisons voisines. Parfois un puits de lumière venant du toit. Beaucoup de charpentes sont en bambous. Vivent en général dans ces maisons 3 ou 4 générations.
Bien que la terre appartienne à l'Etat, elle se transmet aux enfants et lors d'une expropriation, l'Etat doit tout de même rembourser le propriétaire. Aucune terre agricole ne peut être constructible sans compensation pour le propriétaire.

Hanoï Saïgon : en bus 1780 km. Les gens travaillent 3 mois d'affilée avant de rentrer chez eux.
Sur la route nos nids de poule deviennent des nids d'éléphants.
Les horaires des travailleurs ? Par exemple dans les banques, ils travaillent de 8 h à 16 h 30 Ils ont une pause à 12 h pour le repas et la sieste.
Les mariages autrefois étaient arrangés par la famille : grands parents, parents. Aujourd'hui les jeunes sont plus libres. la fête dure 3 jours. Elle commence par  la location des tables, des  musiciens et par les offrandes  habituelles, pour aider le jeune couple, apportées par les mères qui sont : cochon, riz, vin, argent... Il faut penser à la dot et au repas offert.
Les jeunes filles vierges doivent être respectées, mais de plus en plus on voit des naissances avant mariage.
Il existe a dit notre guide un marché de l'amour...Beaucoup de familles suivent une doctrine matriarcale et c'est le nom de la femme qui est transmis. Les femmes ne changent pas de nom.
46 % de filles naissent. Les avortements sont fréquents, le taux de natalité est en baisse. Dans 30 ans, il sera difficile  pour un jeune homme de trouver une femme.
Les gens doivent voter comme le chef de district...
Le service militaire de nos jours a changé. Autrefois, au moment des guerres, il durait 14 ans. Aujourd'hui, après leurs diplômes, les jeunes s'entraînent tout en apprenant un métier. Ils sont un peu payés par l'État. Ceux qui font des études universitaires  longues ne le font pas. Ils s'entraînent deux mois seulement.
Les avions Vietnamiens sont loués.

C'est la  femme qui demande le divorce à l'amiable. Si le mari refuse, c'est la volonté de la femme qui l'emporte.
Les 5 rêves du jeune vietnamien : la télé même d'occasion,  la moto japonaise pour piéger l'amour,  le four à gaz et la machine à laver pour maman et le gros lot à la loterie. Avec 1 € ils ont 5 billets. certains achètent 200 billets. Une chance sur un million comme a dit notre guide comme si l'oiseau arrivait à faire son caca juste dans la petite bouteille de parfum qui est ouverte sur la table.
La sauce  d'huîtres est épaisse et de couleur brune, elle est très répandue dans la cuisine chinoise. Outre les huîtres fraîches, elles est également composée d'amidon, de sucre, de sel, de sauce  soja et d'épices.Sa saveur iodée et épicée apporte une touche marine aux viandes, poissons et volailles. Elle utilise des boules rouges et assaisonne crevettes et viande de porc.
Ils ajoutent au thé des parfums de lotus ou autre.
On fait avec le riz des galettes.
Ils cultivent aussi du manioc.

La ville de Danang est polluée. Elle reste pourtant le rêve des Vietnamiens ( 800 000 hab ). Danang est l'une des destinations touristiques les plus importants au Vietnam. Il a quelques belles plages avec stations touristiques de 5 étoiles.


Hoï an : Casik un bienfaiteur polonais a fait restaurer la vieille ville vers 1990. Des dossiers ont été déposés auprès de l'UNESCO. C'est le nirvana des jeunes routards. La vie n'y est pas chère, les filles y sont gentilles. Des tonnelles avec de belles immortelles et des retombées comme des chevelures décorent les jardins. C'est aussi la ville la plus petite avec de nombreux commerces. On y trouve beaucoup de soie travaillée par des centaines d'ouvrières, beaucoup de galeries d'art. On y pratique le foot et le badmington.

Le village biologique de Tra Qué a de beaux jardins qui servent à nourrir 1250 personnes.
Dans la mangrove  ( ce sont des palmiers aquatiques qui composent la mangrove ) se cachaient les maquisards. La mangrove sert à retenir la terre.
La nuit les pêcheurs pratiquent la pêche au lamparo.

Belles plages sauvages dans les environs
Filets pour la pêche au lamparo
Les bateaux ronds servent pour la pêche au calamar.
T.G.V.V. : le train à grande vitesse Vietnamien ou plutôt le train à grande vibrations !!! Il met 42 h pour 1502 km.


La jeunesse de Hanoï s'adonne désormais aux plaisirs de la vie grâce à l'essor économique du Vietnam. Le pays trouve une autre image à faire connaître et montre  finalement peu d'animosité à l'égard des occidentaux.
Hô Chi Minh-ville est la localité la plus animée du pays, bien qu'elle soit loin d'être une métropole moderne.
Un certain immobilisme ? Le Vietnam demeure communiste tout en ayant abandonné les principes même du communisme...
 
"hanoi

Autrefois ils arboraient vélo, radio, montre... aujourd'hui évolution, Ils aiment les scooters japonais,  possèdent portable, carte bleue pour ressembler à un occidental ou pour séduire les filles

Les épinards que nous avons vus étaient violets.
Les algues dans les jardins biologiques conservent l'humidité et servent d'engrais.
La laitue a été importée lors de la colonisation. Sur la route, on croise des vendeuses de canne à sucre et de cacahuètes. De nombreuses plantes aromatiques sont cultivées : basilic, citronnelle.
Le riz complet est appelé " paddy ". Le riz se repique. C'est dans les alluvions qu'on trouve le meilleur riz. Quand il y a trop de pluies, il faut sécher le riz dans des fours.
Nous avons mangé des mangoustans et des ramboutans.

Le ramboutan est un fruit exotique poilu qui ressemble à des litchis. D'ailleurs Rambut veut dire cheveux dans certaines langues asiatiques.

 


au_restau.jpg

auretaudeco.jpg

repasrouge.jpg

repasorange.jpg

repasdeco.jpg

repasservice.jpg

au_restaurant.jpg

Au restaurant



Nguyen = sang royal

Des menus royaux, délicats et riches au Vietnam
Hanoï se classe maintenant parmi les hauts lieux gastronomiques d'Asie du Sud Ouest.


Nems ou salades composées avec crevettes
Vermicelles traditionnels ou huitres ou fruits de mer grillés
Seiches frites  ou poisson sauté aux tomates, champignons, ananas, citron...
Crêpes croustillantes, légumes sautés ou aubergines ou liserons d'eau à l'ail
Salade de figue avec porc et crevettes grillées ou calamars
Porc sauté avec des haricots ou filet de porc au sésame
Poulet rôti au citron, poulet au miel, tofu aux oignons
Riz cantonnais ( ou aromatisé ou à la vapeur )  présenté en forme de tortue
Soupes de poulet/champignons ou soupe aigre-douce au bœuf ou de citrouille
Pulpe séchée de lotus ou fruits


Des présentations extraordinaires taillées dans des ananas ou des légumes
Des parfums de basilic, de  " chili "
Chúc Quý khách ngon miêng = bon appétit


 

cite_imperialevie.jpg

    Yin et yang

 marionnettes_sueauPR.jpg

marionnettes_sur_eauPR.jpg

marionnettes_sureauPr.jpg

Marionnettes sur eau

vendeuses.jpg

vendeusesmasque.jpg

515_Hue_cyclo_poussePr.jpg

 

 Zimbabwe



 

Le Zimbabwe est une république présidentielle, où le président est à la fois chef de l'État et chef du gouvernement. Le pouvoir exécutif est aux mains du gouvernement tandis que le pouvoir législatif est partagé entre le gouvernement et le parlement. Le président réélu tous les 5 ans.
Le gouvernement nomme les hauts fonctionnaires, dont les cadres de l’armée et de la police. Le bureau politique de l’Union nationale africaine du Zimbabwe a de facto davantage de pouvoirs que le cabinet des ministres. Le parti a remporté toutes les élections depuis l’indépendance le 18 avril 1980 et les accusations de fraudes furent fréquentes.
Le président Robert Mugabe, chef de file du Zimbabwe African National Union-Patriotic Front (Z.A.N.U.-P.F.), le parti au pouvoir, est reconduit pour 5 ans à la tête de l'État.

L'économie va mal. Les pressions économiques accentuant le désastre de ce pays, associé à la pression médiatique, imposent un changement de régime. Encore une fois, la " démocratie " au service de l'économie est en marche. C'est la lutte des bonnes valeurs contre le diable de la dictature.  Le droit à la démocratie du peuple du Zimbabwe et ses droits humains sont bafoués. Aux élections, le chef de l'opposition zimbabwéenne a décidé de se retirer de la course à la présidentielle, compte tenu des menaces violentes et répétées de l'armée à la solde de Mugabé, désormais seul en lice. La démocratie, née en 1979 dans le pays, est mise à mal.


Parmi la vingtaine de langues, deux langues semblent, au premier abord, importantes dans ce pays: l’anglais parlé par seulement 380 000 locuteurs ( des Noirs comme des Blancs ), mais il est largement utilisé par la population comme langue seconde, et le shona parlé par plus de la moitié de la population,  soit 54, 8 %. Dans les faits, on constate que le ndébélé, dialogue zulu apparu au 18 e siècle et parlé par 1,2 % de la population, a acquis également une grande importance. Le swahili est également utilisé comme langue traditionnelle des échanges. On pourrait parler aussi de l’afrikaans parlé par quelques milliers de Blancs. Cette langue était l’ancienne langue co-officielle ( avec l’anglais ) de la Rhodésie. On ne compte qu'environ 100 000 Européens dans le pays, les autres étant des Zimbabwéens ( 98 % ) ou des asiatiques (1 %).
Aujourd'hui, les langues officielles sont l’anglais, le shona et le ndébélé, ces deux dernières sont des langues bantoues; la monnaie était le dollar zimbabwéen jusqu'à son remplacement par le dollar américain à la suite de la crise de la monnaie en avril 2009.
Certains sont francophones. L’ambassade de France a organisé la semaine de la francophonie du 19 au 25 mars 2012, en collaboration avec ses partenaires de l’organisation internationale de la francophonie : les ambassades de Belgique, du Canada, de Suisse, de la République démocratique du Congo, de Roumanie, de la République tchèque, ainsi que la délégation de l’Union européenne, les Alliances françaises d’Harare et de Bulawayo et l’école française de Harare.


La monnaie qui était le dollar zimbabwéen depuis 1980 jusqu' en 2009 et a succédé au dollar rhodésien et est divisé en cent cents.   Au 23 novembre 2008, 1 USD équivallait à 480,541 ZWD zimbabwéens au taux officiel.L'inflation dépassait les 1 000 % en 2006, et les 100 000 % en 2007 en Avril 2009. L’inflation avait atteint des chiffres qui n’avaient plus de sens, avec 15 zéros... Finalement, en avril 2009, le gouvernement décide d'abandonner pour au moins un an le dollar zimbabwéen au profit des monnaies étrangères. Ils n'avaient donc plus de monnaie. Ils utilisent en ce moment encore le rand et le dollar Américain.
.80 USD = 8 Euros; 1 Euro = 12.20 South African Rand.

Les Occidentaux, accusent la politique du " dictateur " Mugabe et son anti-démocratie comme origine de l’effondrement du dollar Zimbabwe.
 Le Zimbabwe raye trois zéros sur ses billets, les problèmes demeurent, ils subissent un embargo économique.


Les communautés habitant près du fleuve pratiquent la pêche de façon extensive, et de nombreuses personnes viennent de loin pour pêcher. Certaines villes de Zambie situées sur les routes menant vers le fleuve appliquent, en dehors de tout texte officiel, « des taxes de pêche » envers ceux qui emportent du poisson pêché dans le Zambèze vers d’autres parties du pays. À côté de la la pêche économique, la pêche de loisir est une activité significative sur certaines parties du fleuve. Entre Mongu et Livingstone, plusieurs aménagements pour safaris sont destinés aux touristes à la recherche d’espèces exotiques; beaucoup attrapent aussi des poissons pour les vendre aux aquariums.

La malaria :   Tout le pays est touché par ce fléau.

 

 


 distribution malariazimb.jpg

Répartition de la maladie sur la carte


 


Le risque de paludisme - principalement sous la forme maligne à P. falciparum - existe de novembre à fin juin dans les zones au-dessous de 1200 m et toute l’année dans la vallée du Zambèze. A Harare et Bulawayo, le risque est négligeable. Résistance à la chloroquine signalée.
Il faut porter des manches longues, surtout le soir, pour vous protéger contre les moustiques.

Au primaire, l'école est gratuite et obligatoire mais les élèves doivent porter un uniforme.  
En général, une famille a deux domiciles : un à la campagne, et l'autre à la ville.  L'homme travaille en ville à Johannesburg ou à Durban et la femme aux champs, ils se retrouvent chaque mois.


La lobola : ( une dot traditionnelle offerte à la famille de la mariée le jour du mariage ). Pour les riches, elle peut atteindre 36 000 dollars (environ 26.000 euros) et 15 bovins.

La polygamie : Ici beaucoup de chrétiens sont polygames surtout à la campagne. En ville, elle se perd pour des raisons socioéconomiques. L'Eglise n'oblige pas ses nouveaux membres polygames à divorcer.
Au Zimbabwe, d'un côté la société incite les jeunes à se marier et à avoir des enfants tôt, mais, de l'autre, les jeunes filles enceintes risquent d'être stigmatisées. Sera-t-il alors préférable pour elles de se marier afin de ne pas être mises au ban de la société ?


Mais beaucoup de couples plus modernes ont abandonné les coutumes matrimoniales traditionnelles et forment des unions d'un type nouveau. Parmi ces jeunes, la fille peut choisir son partenaire et les moeurs évoluent vite, peut-être trop vite ! car hommes et femmes d'après notre guide peuvent posséder une petite maison secondaire ( pour ceux qui ont les moyens ) et recevoir un ou une amant( e ).
 

 


Date de création : 22/07/2010 . 17:40
Dernière modification : 04/04/2015 . 17:14
Page lue 7877 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Phrase du mois

A l'an que ven, que se sian pas mai, que fuguen pas mèns

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Stats/Articles les + lus

Préférences
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
wrbd
Recopier le code :

    visiteurs
    visiteurs en ligne

Pied de page

Mots clés que vous pouvez retrouver en les copiant dans " recherche " :
a) ADN, Afrique du Sud, âge d'un arbre, agriculture des pays visités, Alpha Blondy, anecdotes de voyage, arbres, architecture, art,  astres,  anglais et concours,
b) bambous, Bouchon muqueux, Brassens,  Brésil,
c)
cathares, chansons historiques, Charlie Chaplin, Chili, civilisations, civilisations perdues ou anciennes, couches lavables, couleur du pelage des chatons, coups de cœur en voyages, croyances et croyance anciennes, Cuba, culture, culture humaine, culture scientifique,
curiosités de la nature,  conte de Noël,  critique de livres,
d) Dalida, dessins au fusain, dessins enfants,   définitions
e) Ecriture, emmaillotement , Espagne, Eric Chardin,  eucalyptus,
f) femme dans le monde,
films récompensés, force de coriolis,
g) géographie, Grèce, grossesse,  guerres et révolutions,  grammaire
h) histoire, Hitchcock, huppe faciée,
i)  Ile de Pâques, impressionnisme, 
 isolants minces,  Iran,
j) Jacques Brel, Jean Ferrat, Jordanie/Petra,
k )

l) langues et pensée, Laos,  lire un livre,
m) Madère, mélodies inoubliables,
meubles et styles, Monet, mystérieux @,  monoxyde de carbone, nœuds,
n) Néandertal,  numériser des diapositives,  nouvelles romancées,
o) outils mathématiques, Ouzbékistan,
œuvres oubliées,
p)
Palais de Téhéran, Pascal et Montaigne, Persépolis/ Ispahan, philosophie, physique élémentaire, poésie/poèmes, polyarthrite rhizomélique, portraits au fusain,  professeur des écoles,
q)
r) René Descartes, romans/écrire des romans, réflexions littéraires,
s)   sciences naturelles, séquoias,, singes,, symbolique des couleurs,  synthèse,

t)  tectonique des plaques, tubes musicaux, taches sur vêtements,,  toits d'ardoise,
u)

v ) vie de village, vérité, Verlaine, vie dans les pays visités, Vocabulaire des châteaux forts, voyages,
w )
x )

Y )  Yves Duteil,